• Société

Yann-Antony Noghès : le challenge d’une émission

1 mai 2020 - 10h33

Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le journaliste et producteur Yann-Antony Noghès explique comment est née l’émission Monaco face au COVID-19 qui est devenue un « must » pendant le confinement. Il revient aussi sur ses liens avec la F1 et l’Automobile Club de Monaco.

L’émission Monaco face au COVID-19 que vous présentez sur Monaco Info est devenue un véritable rendez-vous, tous les soirs à 19 heures, pour la population de Monaco depuis le début du confinement. Comment est né ce projet? 

A la veille du confinement, la directrice de Monaco Info, Geneviève Berti, s’est retrouvée face à un défi. Comment allait-elle pouvoir continuer à informer les Monégasques et les résidents sur cette crise majeure avec une rédaction et des équipes techniques réduites au minimum, sans même pouvoir réaliser des interviews sur le terrain ? De mon côté, je voulais me rendre utile. Si j’avais été médecin, je serais certainement allé donner de mon temps au CHPG mais étant donné que je suis producteur de télévision et donc par définition que je ne sais rien faire (rires), j’ai frappé à la porte de Monaco Info pour réaliser mon « service national ». L’idée d’une quotidienne avec des interviews par skype s’est imposée naturellement. Je suis arrivé avec quelques membres de mon équipe pour épauler le staff de la chaîne et lancer tous ensemble une émission spéciale du jour au lendemain. Je dois dire que j’ai été impressionné par l’envie, la capacité d’adaptation et la force de travail des journalistes et techniciens de la direction de la Communication et de Monaco Broadcast restés sur le pont. Réaliser chaque soir ce programme dans des conditions si particulières et avec des moyens limités a relevé du miracle quotidien. Cela restera vraiment pour nous comme une sacrée aventure humaine.

 

© Manuel Vitali – Direction de la Communication

 

Cette émission se caractérise parfois par une liberté de ton qui a pu surprendre certains. Ceci d’autant plus que la chaîne relève de la direction de la Communication du gouvernement… 

Geneviève qui est précisément directrice de la Communication connaissait mon parcours [NDLR : BFMTV, La Tribune, France Info, RTL] et mon franc-parler. Elle savait ce qu’elle faisait en me confiant les rênes de ce programme. Je n’allais pas commencer les interviews par « Bonjour Monsieur le Ministre, comment la réunion s’est-elle bien passée ? ». Il a fallu faire un peu de pédagogie auprès de nos invités au départ mais ils ont vite réalisé que ces échanges à l’antenne, directs et sans langue de bois, mais toujours respectueux et bienveillants, leur permettaient de mieux délivrer leurs messages et surtout d’être vus par un plus grand nombre de téléspectateurs. Dès les premières semaines de diffusion de cette émission, Monaco Info a fait un grand bond en audience, passant même, en Principauté, devant France 3 à 19 heures. Je tiens à remercier les téléspectateurs d’avoir été au rendez-vous.

Parallèlement, vous avez lancé une communauté sur Facebook : le Réseau Malizia. 

C’était une façon de créer un lien avec les téléspectateurs. On n’imaginait pas que ce Réseau Malizia compterait plus de 2 500 membres sur Facebook. La communauté monégasque a joué le jeu et c’est devenu un lieu de partage et d’échange. Nous diffusons chaque jour dans l’émission de nombreuses vidéos tournées par les gens chez eux et c’est un concentré de créativité, d’énergie et d’humour qui fait du bien. Le principal retour qui nous est fait concernant l’émission, c’est qu’elle n’est pas « anxiogène ». Nous essayons en effet de parler de choses sérieuses sans trop nous prendre au sérieux, et surtout sans dramatiser les enjeux. L’autre belle surprise de cette aventure, c’est le succès de la « Battle des immeubles » que nous avons lancée. Avec l’aide de Ferxel Fourgon au micro et d’Erwan Grimaud au drone, nous avons « légèrement » augmenté le volume des acclamations pour encourager les héros de cette crise. Ces moments de cohésion et de ferveur font un bien fou dans cette période.

 

© Manuel Vitali – Direction de la Communication

 

Comme son nom l’indique, Monaco face au COVID-19 est une émission spéciale qui ne durera que le temps de la crise. Monaco Info va-t-elle ensuite revenir à son JT classique? 

La dernière spéciale aura lieu dimanche, à la veille du déconfinement du 4 mai, après 47 émissions quotidiennes non-stop. Si vous me le permettez, j’aimerais d’ailleurs tirer un grand coup de chapeau à l’homme de la régie finale de la chaîne, Romain Tenin, qui n’a pas pris un seul jour de repos depuis le début de la crise, pour mettre l’émission à l’antenne chaque soir. rendez-vous compte : 47 jours d’affilée ! La télévision, c’est un travail d’équipe. Les téléspectateurs voient certes ceux qui passent à l’antenne mais, derrière, il y a les cadreurs, les ingénieurs du son, les monteurs, et sans eux, il n’y a pas d’émission. Ce n’est pas à moi de vous dire ce que Geneviève et ses équipes vous préparent pour la suite mais vous pouvez leur faire confiance. De mon côté, je vais de nouveau me consacrer à ma société Check Productions, créée en 2015 et qui est principalement active à Monaco, Bruxelles et Paris. Pendant cette crise, avec mon associé Alexandre Rougier, nous avons innové et nous sommes réorganisés pour pouvoir poursuivre la plupart de nos émissions, notamment sur France Télévisions et RTL. La clef, c’est l’adaptation. Nos équipes ont également continué à tourner une série documentaire totalement inédite dans les coulisses du pouvoir européen, y compris au plus haut de la crise. Nous nous sommes inspirés de la série F1, Drive to Survive de Netflix et avons appliqué ce story-telling à la politique européenne, en tournant avec le Président du Conseil européen et des chefs d’Etat comme Emmanuel Macron.

Puisque vous parlez de F1… Vous êtes membre du comité d’organisation de l’Automobile Club et votre nom circule souvent lorsque l’avenir de l’ACM est évoqué. Seriez-vous candidat à la présidence quand Michel Boeri décidera de se retirer ?

Par respect pour Michel Boeri, permettez-moi de ne pas répondre à cette question. Nous avons une grande chance d’avoir un homme de sa trempe à la tête de l’Automobile Club depuis près de 50 ans. Ce qui est sûr, c’est que l’ACM est dans mon ADN. Mon arrière grand-père a été le premier président de l’Automobile Club et mon grand-père a fondé le Grand Prix et le Rallye. C’est donc l’avenir du Club, du Grand Prix et du Rallye qui compte à mes yeux, bien plus que le mien. En réalité, je ne suis pas certain que l’on puisse être « candidat » à cette fonction. C’est une décision qui relève du Souverain. Michel Boeri m’a expliqué un jour comment le Prince Rainier lui avait proposé de reprendre l’ACM. Cela s’est passé en 1972 à la fin d’une audience au Palais. Alors que Michel Boeri sortait du bureau, le Prince lui aurait demandé s’il avait son permis de conduire. Le jeune avocat a dit oui. Le Prince aurait répondu : « Cela suffira »…

Vous avez votre permis?  

A votre avis…

Noël METTEY

© Manuel Vitali – Direction de la Communication

A lire aussi...

  • Société

Bouran Hallani : « Tous les yeux sont tournés vers le Liban »

7 août 2020 - 10h56

Après les deux explosions qui ont eu lieu à Beyrouth mardi dernier, ayant fait plus d’une centaine de morts et plusieurs milliers de blessés, l’association Les Amis du Liban se…

Lire la suite
  • Société

Beyrouth : Georges Marsan exprime sa compassion

7 août 2020 - 07h36

Le Souverain, le ministre d’Etat, le président du Conseil national mais aussi le maire de Monaco, ont manifesté leur émotion face au drame de Beyrouth. Hier, c’est Georges Marsan, maire…

Lire la suite
LIVE !
Concert au Palais princier ce soir à 21h30
6 août 2020 - 16h30
L’Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo donne ce soir l’un de ses deux concerts de cette saison (seulement sur invitation) dans la cour du Palais princier. Sous la direction de Juraj Valčuha avec le violoniste Maxim Vengerov. Œuvres de Bizet, Schreker et Mendelssohn.
Nouvelle arrivée au sein de l’effectif de la Roca Team
5 août 2020 - 16h30
Un nouveau renfort sur la ligne arrière vient de signer pour l’AS Monaco Basket. Le club monégasque s’est assuré les services d’Abdoulaye Ndoye. Formé par le Cholet Basket (CB) depuis ses 15 ans, le Français, aujourd’hui âgé de 22 ans, a fait ses débuts en Jeep Elite à 18 ans. Il s’est ensuite peu à peu installé dans le cinq majeur du CB. « Je suis attiré par l’exigence qui est celle au quotidien d’un club comme l’ASM, je suis venu pour sortir de ma zone de confort. Monaco, pour moi, c’est un pas en avant et c’était à mes yeux le meilleur choix », a commenté le joueur à l’annonce de sa signature. 
Monaco Vidéo Electrique, nouvelle société qualifiée « PASSI » en cybersécurité
5 août 2020 - 16h04
Monaco compte désormais quatre sociétés qualifiées de Prestataire d’Audit de la Sécurité des Systèmes d’Information (PASSI). Dominique Riban, directeur de l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN), a remis à Cristiano Toso, directeur de la société Monaco Vidéo Electrique, ce diplôme, comme l’indique un communiqué du gouvernement.
L’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo se produit au Fort Antoine à 21h30
4 août 2020 - 09h18
Sous la direction de Kazuki Yamada, l’Orchestre Philharmonique interprétera un spectacle intitulé Sérénade au Clair de lune. Les bois de l’Orchestre reprendront Mozart, Debussy ainsi que Gounod. Kazuki Yamada, qui dirige l’Orchestre philharmonique monégasque depuis septembre 2016, a d’abord suivi des études de musique à l’University of Fine Art and Music à Tokyo, puis les a poursuivies à l’Académie internationale d’été du Mozarteum de Salzbourg, en Autriche. Sa rapide notoriété internationale lui a permis de diriger les orchestres philharmoniques de Saint-Pétersbourg, de Stockholm et de Paris. En 2017, il réussit à remplir la Philharmonie de Paris avec la toute première représentation de l’Orchestre Philharmonique de la Principauté dans la capitale.
Khatia Buniatishvili en concert à l’Opéra Garnier à 20h30
3 août 2020 - 12h27
La talentueuse pianiste d’origine géorgienne se produira ce soir à la salle Garnier, offrant un récital oscillant entre Mendelssohn, Schubert, Debussy ou encore Franck. Initiée au piano par sa mère à l’âge de trois ans, Khatia Buniatishvili a donné son premier concert à l’âge de six ans. Ayant joué pour l’orchestre symphonique de la BBC ou encore celui de Paris, la pianiste émérite est également soliste et chambriste. Signé sous le label de Sony Classical, son dernier album sorti en 2019, intitulé Schubert, est disponible sur les plateformes de téléchargement légal.
Le Stade Nautique Rainier III, Hercule Fitness Club et A Casa di Soci obtiennent le label Monaco Safe
1 août 2020 - 10h38
Trois sites municipaux recevant du public viennent d’obtenir le label Monaco Safe : le Stade Nautique Rainier III, Hercule Fitness Club et A Casa di Soci – la Maison des Associations. Mis en place il y a quelques jours par le gouvernement et plus particulièrement la direction de l’Action sanitaire en collaboration avec le Welcome Office, le label Monaco Safe est destiné à garantir aux clients et visiteurs de la Principauté des conditions d’accueil optimales dans le respect des règles sanitaires en vigueur pour lutter contre la propagation du virus de la covid 19. Au travers de cette labellisation, le gouvernement souligne les efforts consentis par les équipes du Stade Nautique Rainier III, d’Hercule Fitness Club et d’A Casa di Soci pour permettre le meilleur accueil de leurs clients.
Steak'n Shake Monaco ouvre aujourd'hui à 11h à La Condamine
1 août 2020 - 09h03
Yannick Agnel participera au 3e Water Bike Challenge de la Fondation Princesse Charlène
31 juillet 2020 - 11h22
Après Conor McGregor il y a dix jours, c’est au tour de Yannick Agnel de confirmer sa présence à la 3e édition du Water Bike Challenge. Ambassadeur de la Fondation Princesse Charlène, le nageur aux deux titres olympiques avait déjà pris part à la 2e édition en 2018.
La Gazette de Monaco Immo