• Sport

Victoire Piteau : « Je ne m’interdis rien concernant mes ambitions »

6 avril 2019 - 17h28

La jeune boxeuse de 19 ans a récemment rejoint la Team Monaco Boxe de Laurent Puons. Samedi dernier, à Saint-Maur (Indre), elle a disputé son premier combat professionnel, qu’elle a d’ailleurs remporté.

Cela commence bien ! Quelques jours après avoir annoncé sa signature avec la Team Monaco Boxe, passant ainsi professionnelle, Victoire Piteau a remporté son premier combat sous ses nouvelles couleurs samedi dernier à Saint-Maur. Le directeur général de la TMB, Laurent Puons, la qualifie de « très intéressante », mettant en avant ses 35 victoires en 51 combats en amateur. Durant une vingtaine de minutes d’entretien téléphonique, la boxeuse de 19 ans s’est épanchée sur ce « nouveau chemin qui s’ouvre à elle », évoquant également l’importance des études, elle qui passera son BTS en mai.

Vous avez fait vos premiers pas en professionnel contre Jovana Milovanovic, samedi dernier, et avez remporté le combat à l’unanimité des juges au terme des quatre reprises. Qu’avez-vous ressenti ?

Une grande joie. Une page se tournait avec le monde amateur. J’ai été contrainte à un arrêt de huit mois à la suite d’une grosse blessure à l’épaule. J’ai obtenu des victoires par la suite mais, samedi soir, c’était un succès psychologique. Un nouveau chemin s’ouvre. Ma blessure et les sacrifices sont derrière moi, je repars de l’avant.

Quelles sont les différences avec le monde amateur ?

Principalement le fait de ne plus porter de casque. J’étais stressée car je ne l’avais jamais retiré, pas même à l’entraînement. Finalement, cela s’est très bien passé, j’ai eu de bonnes sensations. Avant, mon père me demandait souvent d’arrêter de baisser la tête. Je comprends mieux pourquoi, maintenant ! (Elle rit) Les coups avec le casque, ça va, ça amortit. Dorénavant, c’est un peu plus compliqué !

D’après votre père, vous êtes devenue la plus jeune boxeuse professionnelle de l’Histoire en France. Comment vivez-vous ce statut ?

Ce n’est pas quelque chose qui me touche vraiment. Je suis contente, mais ce n’est pas une fin en soi. Je préfère me concentrer sur mes performances, sur ce que je souhaite accomplir. Être la plus jeune professionnelle ne change rien.

Vous sentez-vous plus « attendue » ?

J’ai un peu cette appréhension, c’est vrai, parce que je sors de l’équipe de France, que j’ai fait pas mal de performances en amateur, j’ai disputé les championnats du monde et d’Europe… Peut-être que les autres boxeuses se disent « On va voir ce qu’elle vaut vraiment ». Mais cela ne me fait pas peur.

Vous êtes la première féminine de la Team Monaco Boxe, qui comptait déjà quatre autres boxeurs professionnels. Dans quel contexte est arrivée la proposition de la structure monégasque ?

Avant les championnats de France, je souhaitais passer professionnelle. Cela fait un an que j’y pense. Mon père m’a toujours dit que je ne deviendrais professionnelle que lorsqu’il y aurait quelque chose de concret derrière. Les premiers contacts avec Laurent Puons remontent à quelques mois, mon père m’en avait parlé. Après ma finale de championnat de France (perdue contre Flora Pili en catégorie -64kg, N.D.L.R.), il s’est dirigé vers Laurent, puis j’ai signé.

 

© Christophe Arrouy

 

Quid de vos ambitions olympiques, un sujet que vous avez évoqué avec nos confrères de La Nouvelle République ?

Comme tout sportif de haut-niveau, mon objectif final était de faire les Jeux olympiques. Ma blessure a réellement eu un impact sur ma carrière, tant sur le plan psychologique que sportif. J’avais pris énormément de retard. Les JO ne sont plus ma priorité, mais ils restent dans un coin de ma tête.

Que vous a dit Laurent Puons pour vous convaincre de rejoindre la Team Monaco Boxe ?

Je suivais déjà sa Team. Avec Laurent, on a beaucoup échangé avant de signer. Le courant est passé. Ce que j’ai aimé, c’est qu’il m’a expliqué que, oui, j’étais boxeuse, mais qu’il n’y avait pas que cet aspect-là. Nous sommes en contacts régulièrement, il n’a pas seulement un rôle de promoteur.

Surtout que vous étudiez toujours. Parvenez-vous à mener de front votre carrière et vos études ?

Passer professionnelle facilite cet équilibre, c’était un élément important dans ma décision. Je suis en deuxième année de BTS Négociation Relation Client, et si je réussis mon examen final en mai, j’aimerais poursuivre sur une Licence RDC (Responsable Développement Commercial). Ce serait la suite logique. Ma chance, c’est d’être en alternance dans une entreprise qui m’accompagne et qui est à fond derrière moi. Pour mon premier combat professionnel, ma directrice et mes collègues étaient présents. Cela m’a fait très plaisir ! C’est agréable, je sais que ce n’est pas partout pareil. C’est pour cette raison que je les remercierai toujours. Ils ont eu un gros rôle durant ma première année.

Comment se met en place cette signature avec la Team Monaco Boxe ?

Rien ou presque ne change. Mon père est toujours mon entraîneur, je reste à Saint-Maur. Mais, maintenant, je boxe sous d’autres couleurs. Samedi soir, j’étais annoncée comme boxeuse de Monaco. Cela fait un peu bizarre au début ! C’était chez moi, à Saint-Maur, mais dans les vestiaires, il y avait écrit « Team Monaco ».

Comment ont réagi vos proches ?

Ils étaient très contents pour moi. En revanche, on continue de me demander si je vais habiter à Monaco ! (Elle rit)

Êtes-vous déjà venue en Principauté ?

Jamais, mais j’ai un combat à Monaco au mois d’octobre.

Quels sont vos objectifs ?

Faire quelques combats puis un championnat de France le plus rapidement possible. Mais mon ambition, sur le long terme, c’est de devenir championne du monde. Je ne m’interdis rien.

Propos recueillis par Jérémie Bernigole

© Christophe Arrouy

A lire aussi...

  • Sport

Meeting Herculis EBS 2019 : le retour des vedettes et de nouvelles surprises !

26 juin 2019 - 11h46

La piste du Stade Louis II verra s’affronter le 12 juillet prochain lors du célèbre meeting les meilleurs athlètes du monde, avec la présence de trois détentrices de record du…

Lire la suite
  • Sport

Le titre se refuse une nouvelle fois à l'AS Monaco Basket

26 juin 2019 - 00h03

La lumière s’est éteinte pour les Monégasques lors du troisième quart-temps, durant lequel ils ont considérablement implosé face à la réussite des Villeurbannais, sacrés champions de France ce soir pour…

Lire la suite
LIVE !
Jeux Européens : l'aventure s'arrête en 1/4 de finale pour Hugo Micallef
26 juin 2019 - 16h54
Le Monégasque n'a pas démérité et a tout donné sur le ring, malgré son état physique (épaule déboîtée lors du dernier combat et œil tuméfié). Cela n'aura pas été suffisant pour arrêter le champion en titre, Pat McCormack qui accède de fait à la demi-finale des Jeux Européens à Minsk.
La justice monégasque sera dotée de trois juges d’instruction au lieu de deux
26 juin 2019 - 16h50
Le détachement de M. Edouard Levrault, juge d’instruction, en poste en Principauté depuis bientôt trois ans viendra à échéance au 1er septembre prochain. Il ne sera pas renouvelé. La création d’un troisième cabinet d’instruction permettra un meilleur traitement du volume d’affaires pour lesquelles des informations ont été ouvertes vraisemblablement dans de meilleurs délais. Elle s’accompagnera de l’arrivée de deux nouveaux magistrats détachés, l’un pour pourvoir le 3e cabinet et l’autre pour remplacer M. Edouard Levrault, indique un communiqué de la direction des Services Judiciaires.
Soirée rencontre avec les joueurs de l’AS Monaco Basket
26 juin 2019 - 15h26
Un « pot de l’amitié » sera organisé ce soir dès 18 à la salle Gaston Médecin avec les fans de la Roca Team. Des sessions de photos, des jeux et plein d’animations sont au programme.
Hugo Micallef disputera bien son 1/4 de finale à 16h !
26 juin 2019 - 11h47
Le boxeur monégasque qui s'était déboîté l'épaule lundi soir, à l'issue du premier round contre le Belge Nabil Messaoudi, était incertain pour son combat face à Pat McCormack, aujourd'hui à 16h. Malgré l'avis médical défavorable, il disputera bien son 1/4 de finale aux Jeux Européens de Minsk. Le Monégasque tient "absolument à défendre les couleurs de son pays".
Show musical à l’Auditorium Rainier III
26 juin 2019 - 11h37
Spectacle avec 00orchestra7 au profit de l'association Dessine un Papillon. Au programme : 50 ans des musiques de James Bond.
Monaco participe à la 9e session du Comité international de la Fondation Auschwitz-Birkenau
26 juin 2019 - 08h16
La réunion s’est déroulée cette année sur le site du Mémorial d’Auschwitz II-Birkenau afin de coïncider avec la cérémonie officielle d’ouverture de la première baraque en briques entièrement rénovée par le Fonds de dotation de la Fondation, lequel a pour vocation de conserver les vestiges de l’ancien camp allemand nazi. Pour les dix ans de la Fondation, Monaco a alloué à cette occasion une contribution au Fonds perpétuel, exprimant ainsi son soutien aux différentes actions de préservation du site commémoratif.
Gala de fin d’année de Monaco Gymnastique Rythmique
25 juin 2019 - 14h53
Le mercredi 26 juin à 19h, le club, affilié à la Fédération Monégasque de Gymnastique, organise un gala de fin d’année à l’espace Saint-Antoine, liaison Marquet. Une démonstration sera donnée par les gymnastes inscrites en compétition et les loisirs pour présenter les engins : cerceaux, massues, cordes et ballons.
Report des épreuves du diplôme national du Brevet
25 juin 2019 - 11h28
Ces épreuves auront lieu le lundi 1er et le mardi 2 juillet au lieu du jeudi 27 et du vendredi 28 juin. L’ordre des examens reste inchangé
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo