• Extension en mer

Un géant à la mission herculéenne

12 janvier 2018 - 9h30

Près de 200 mètres de longueur, 31 500 tonnes de capacité de charge, 70 membres d’équipage. Le Simon Stevin qui a rejoint la principauté constitue non seulement le plus gros navire présent sur l’ensemble de l’opération d’extension en mer, mais également le plus grand de ce type à travers le monde.

De pair avec l’arrivée des premiers caissons, il représente très certainement l’élément le plus visible et le plus spectaculaire de cette année 2018 pour le grand public. D’une longueur de 191,50 mètres le fallpipe vessel Simon Stevin a fait son apparition dans le bassin monégasque depuis quelques jours. Son rôle : acheminer les matériaux de carrière, du 20/180 pour les initiés, qui vont servir notamment d’assise à la future ceinture constituée des 18 caissons en cours de fabrication à Marseille, mais aussi de remblai technique en avant des caissons. Environ 1 500 000 tonnes de ce granulat doivent ainsi être acheminées. Pour information, ce matériau de remblai est produit à Châteauneuf- les-Martigues, dans les Bouches-du-Rhône et chargé à Fos-sur-Mer. A la mi-décembre, le navire était arrivé sur site, à Fos-sur-Mer et les équipes étaient en cours d’installation et de test des sauterelles de chargement, c’està- dire des bandes porteuses (rampes) permettant de conduire les granulats à bord du navire. Autre information importante, le matériau de carrière fait l’objet d’une double procédure de lavage avant d’être chargé, dans le but de minimiser les risques de turbidité lors de sa mise en place à Monaco. Pendant plusieurs mois, le Simon Stevin réalisera ainsi des rotations entre Fos-sur-Mer et la principauté au rythme moyen d’une rotation tous les trois jours. En effet et dans le détail, il faut compter environ 20 heures pour le chargement, 15 à 16 heures de navigation entre les deux sites dans le sens Fos-Monaco en raison de l’importante charge, 20 heures de déchargement et 12 à 13 heures de chemin retour. Un simple calcul, 1 500 000 tonnes à acheminer divisé par 30 000 tonnes par cycle donne un résultat d’une cinquantaine de rotations. Pour en rester dans les calculs, un cycle affichant une durée de trois jours, la semaine en comptant sept, les rotations trouvent dans le temps un certain décalage. Afin de gagner en efficacité, le gouvernement a accepté, selon les responsables de Bouygues Construction, que des opérations de déchargement en principauté puissent avoir lieu, parfois, le dimanche ou les jours fériés.

Travail de précision

Pour en revenir à la technique et toujours dans l’objectif de limiter les risques de turbidité, le fallpipe vessel ne libère pas son chargement en surface mais au plus près du fond marin qui varie, selon les endroits à remblayer, de -45 à -15 mètres. Le Simon Stevin opère à l’aide d’un tube constitué de plusieurs parties et va alors déposer les granulats en opérant des mouvements latéraux de va-et-vient par le truchement d’un positionnement dit dynamique c’est-à dire satellitaire. « Il ne s’agit pas d’une opération particulièrement complexe, confie l’adjoint au responsable des travaux maritimes de Bouygues, Michaël Cohen, mais d’un travail assez long car très précis afin que la phase de réglage soit ensuite la plus courte et efficace possible ». En effet, la forme laissée dans le fond marin laisse entrevoir un tapis constitué de petits sillons au fil des mouvements latéraux du Simon Stevin qu’il s’agit ensuite de lisser à l’aide d’autres engins ainsi que de manière manuelle afin d’obtenir un résultat de grande planéité.

Georges-Olivier Kalifa

Photo © DR

A lire aussi...

  • Extension en mer

Malgré la météo, un calendrier respecté

16 février 2020 - 07h28

Si une avance très confortable sur le calendrier avait été envisagée concernant les travaux de génie civil de la ceinture de caisson, celle-ci s’est avérée entamée par les différents évènements…

Lire la suite
  • Extension en mer

Traitement des sols, une opération des plus importantes

10 février 2020 - 09h39

L’atelier de comblement du terre-plein achevé, les équipes de Bouygues TP Monaco ont entamé, depuis quelques semaines, le traitement des sols. Fondamentale en termes de tenue future de ces sols,…

Lire la suite
LIVE !
Exposition d'Icônes Brodées jusqu’au 3 avril à la Cathédrale de Monaco
16 février 2020 - 10h27
Exposition d'Icônes Brodées de l’Atelier Prikosnovenie de Moscou en collaboration avec le Consulat de Russie.
« Sacha Guitry Mon Amour » à 16h30 au Théâtre des Muses
16 février 2020 - 08h02
Spectacle de déclaration amoureuse et théâtrale par Anthéa Sogno.
Tarkan en concert à 22h30 à la Salle des Etoiles du Sporting Monte-Carlo
15 février 2020 - 11h17
Buhurt Prime de 10h à 19h30 à l’Espace Fontvieille
15 février 2020 - 10h33
2e Tournoi International Buhurt Prime. Combat Médiéval, foire et ateliers d'artisanat médiévaux.
« Sacha Guitry Mon Amour » à 20h30 au Théâtre des Muses
15 février 2020 - 09h53
Spectacle de déclaration amoureuse et théâtrale par Anthéa Sogno.
Anecdotes et chansons de Edith Piaf à 15h au Théâtre des Variétés
15 février 2020 - 08h59
Concert par Marie-Pierre Oudol et ses musiciens retraçant les anecdotes et chansons de Edith Piaf. En 1re partie : chansons françaises, Bossa et Jazz par le groupe Combojazzy, organisé par l'Association Monaco-Art-Music.
« Régate du Port d’Hercule » de 9h30 à 16h dans la Baie de Monaco
15 février 2020 - 08h27
Régate d’aviron de mer internationale, organisée par la Société Nautique de Monaco.
Football Ligue 1 : AS Monaco-Montpellier ce soir au Stade Louis-II
14 février 2020 - 10h15
L’AS Monaco (7e) reçoit ce soir Montpellier (5e). Une rencontre qui marque le coup d’envoi de la 25journée de Ligue 1. Après deux victoires consécutives en championnat, les hommes de Robert Moreno auront l’occasion ce soir de passer devant les Montpelliérains et de se rapprocher encore un peu plus du podium. Un match à suivre à 20h45 au Stade Louis-II.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo