• Politique
  • Société

Sûreté publique : une unité pour préserver le cadre de vie

12 février 2020 - 12h14

Très attendue, l’Unité de Préservation du Cadre de Vie est en place depuis le début du mois. Commandée par un brigadier, elle comprend sept hommes et trois femmes soit 11 policiers au total. Ses missions ont été précisées lors d’une réunion, hier soir, à la Sûreté publique.

L’UPCV trouve son origine dans la proposition du Conseil national actuel, dès son installation, de créer une brigade de la circulation pour fluidifier le trafic. En 2018, une opération pilote avait été réalisée sur divers « points noirs » identifiés en  ville. A la fin de l’année dernière, il a été décidé d’élargir les missions de cette brigade dont la création était envisagée. Elle est devenue ainsi l’Unité de Préservation du Cadre de Vie rattachée à la section de proximité et de sécurisation au sein de la division de police urbaine. Son objectif général est d’améliorer et de veiller au cadre de vie des résidents de la Principauté. Dès lors, elle s’attache à améliorer la fluidité de la circulation mais aussi à lutter contre toutes les formes de nuisances sonores et d’incivilités. Le conseiller de gouvernement- ministre de l’Intérieur, Patrice Cellario, l’a souligné hier, cette unité a notamment pour vocation de fluidifier la circulation aux heures des entrées/sorties d’école dans des endroits sensibles, les carrefours, les giratoires, plus généralement tous les lieux où il peut y avoir des « conflits de circulation entre les piétons et les voitures » et où la gestion de « circulation à bras » peut être très utile.

 

© Sûreté publique

 

Le stationnement aussi…

Mais l’action de l’unité vise aussi, afin de favoriser la fluidité, à contrôler le stationnement gênant, à réprimer les stationnements sur la voie de circulation en double file, sur les emplacements de livraison, à vérifier le respect des autorisations d’occupation de la voie publique. L’UPCV peut évidemment réguler la circulation de manière ponctuelle en cas de difficultés sachant que tout ceci s’inscrit dans le cadre habituel des missions de police et en coordination éventuellement avec leurs collègues assurant le service général. Concernant la circulation, il est d’ailleurs précisé que le Centre de Supervision et de Commandement Opérationnel de la Sûreté publique accentuera ses échanges avec le CIGM, le Centre Intégré de la Gestion de la Mobilité, pour s’adapter en temps réel aux difficultés de circulation en dirigeant les effectifs sur les sites encombrés. A cet égard, il faut préciser que les fonctionnaires de l’UPCV sont équipés de vélos à assistance électrique de manière à être le plus mobile possible.

Lutter contre le bruit…

Autre mission de l’UPCV, la lutte contre les nuisances sonores. Celles provenant des véhicules – elle est équipée de plusieurs sonomètres – mais aussi celles émanant des chantiers publics ou privés ou encore des établissements publics, dans ces deux derniers cas, en liaison avec la DPUM, la direction de la Prospective, de l’Urbanisme et de la Mobilité. Cette lutte contre les nuisances sonores sera aussi prise en compte par l’ensemble des effectifs en service avec application si nécessaire des sanctions prévues. L’UPCV étant en fonction de 7h30 à 19h30 les jours scolaires, d’autres effectifs participeront à cette lutte, en particulier pour les nuisances nocturnes. Quant au radar anti-bruit pour les véhicules dont l’installation a été annoncée en fin d’année, sa mise au point est en cours, les autorités monégasques sont en relation avec le constructeur.

 

© Sûreté publique

 

… et les incivilités

Mais il est prévu aussi de prévenir et sanctionner les incivilités de toutes natures qu’il s’agisse des encombrants déposés de façon sauvage, des déjections canines, voire des mégots de cigarettes comme l’a indiqué le directeur de la Sûreté publique, Richard Marangoni. Lequel précise que l’objectif de cette brigade est d’apporter du civisme et de développer le « bien vivre ensemble ».

Pour sa part, répondant à une question, le brigadier Maxime Volto qui commande l’UPCV a indiqué que, sur les chantiers, c’est surtout le respect des horaires qui allait être contrôlé. Il n’a pas caché non plus que les piétons qui traversent lorsque le petit bonhomme est rouge seront rappelés à l’ordre. A titre d’information, il a rappelé qu’une contravention pour stationnement interdit était de 22,50 euros mais qu’un bruit « causé sans nécessité » par une voiture pouvait être sanctionné de 300 euros.

Richard Marangoni a souligné, par ailleurs, que les membres de cette unité sont tous très expérimentés, qu’ils ont été recrutés sur le principe du volontariat et qu’ il y avait eu beaucoup de candidatures.

Aujourd’hui on reconnait ces fonctionnaires de police à leur gilet bleu sur lequel figure le nom de l’unité, ils disposeront d’ici la fin du mois de nouvelles tenues de même couleur.

Noël METTEY

© Manuel Vitali – Direction de la communication

A lire aussi...

  • Santé
  • Société

Coronavirus : décès d'une personne au CHPG

28 mars 2020 - 20h09

Dans un communiqué publié ce soir, le gouvernement déplore le décès d’une personne hospitalisée suite à une détresse cardiaque sévère et détectée positive au Covid-19. Cette personne, octogénaire, non-résidente à…

Lire la suite
  • Santé
  • Société

Chirurgiens-dentistes : que faire en cas de problème ?

28 mars 2020 - 15h59

L’Ordre des Chirurgiens-dentistes de Monaco nous informe que « durant cette crise inédite liée à l’épidémie du Coronavirus, en concertation avec le Gouvernement Princier, il a été décidé la fermeture temporaire…

Lire la suite
LIVE !
Prime mensuelle pour les personnels soignants ?
28 mars 2020 - 16h28
Dans un communiqué qui vient d’être publié, le Conseil national approuve la décision du gouvernement d’accorder une prime exceptionnelle de 1 000 euros pour tous les fonctionnaires et agents de l’Etat et de la Commune qui travaillent à leur poste. Pour les Conseillers nationaux, tout personnel public qui est tenu de rompre le confinement mérite cette prime, qui doit bien évidemment être étendue aux agents de la Sûreté publique, à ceux du corps des Sapeurs-Pompiers. Le Conseil national demande qu’elle soit attribuée aussi aux personnels administratifs du pôle santé de la Principauté (CHPG, IM2S, Centre Cardio-Thoracique, Centre Privé d’Hémodialyse). Pour les personnels soignants, qui évoluent au CHPG au cœur de la lutte contre le Covid-19, le Conseil national veut aller plus loin et souhaite que cette prime de 1 000 euros soit versée tous les mois, jusqu’à la fin de la crise. Cette prime devra par extension être versée aux personnels soignants des trois autres établissements mobilisés. Le Conseil national demande également à toutes les sociétés concessionnaires de service public qui sont mobilisées dans le cadre de cette crise, d’attribuer une gratification similaire aux personnels qui s’exposent et qui participent eux aussi activement au maintien du bien-être de la population.
Un service de bus ZOU spécial pendant la pandémie entre Beaulieu-sur-Mer, Monaco et Menton
27 mars 2020 - 16h44
Depuis ce matin, le service de bus ZOU a mis en place une ligne entre le port de Beaulieu-sur-Mer, Monaco, Menton et inversement. Opérationnelle du lundi au dimanche, toutes les demi-heures de 6h00 à 19h30 dans le sens Menton-Beaulieu et de 6h30 à 19h30 dans le sens Beaulieu-Menton. Dans le sens Beaulieu-Monaco, ce bus desservira les arrêts de la ligne 100 en Principauté : Cimetière ; Place d’Armes (Serravalle) ; Princesse Antoinette (gare) ; Monte-Carlo tourisme ; Place des Moulins ; Saint Roman et dans le sens Monaco-Beaulieu, les arrêts desservis sont : Saint Roman ; Place des Moulins ; Monte-Carlo casino ; Place Sainte Dévote ; Place d’Armes.
Gratuité sur les transports régionaux pour les personnels soignants
26 mars 2020 - 15h44
Les personnels soignants peuvent voyager gratuitement sur tous les transports régionaux pendant toute la durée du confinement. Cette mesure s’applique, a précisé le président de la région PACA, sur présentation d’une carte professionnelle ou attestation de l’employeur. Le cas échéant, les abonnements leur seront remboursés.
La ligne 100 suspendue
26 mars 2020 - 14h42
Dans le cadre des mesures liées à la crise du coronavirus, les lignes de bus 100 et 100X sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. En revanche, la ligne 112 qui assure la liaison Nice-Monaco par Eze fonctionne encore ainsi que la 110 Nice Aéroport-Monaco-Menton (horaires à vérifier). Tous renseignements peuvent être obtenus au 0 809 400 013 ou sur le site zou.maregionsud.fr
RMC Découverte a diffusé "Monaco, le Rocher de tous les défis" hier soir
26 mars 2020 - 10h41
Le replay de ce documentaire dédié à la Principauté est disponible ici.
Le Prince s'est exprimé sur RTL hier
24 mars 2020 - 16h20
Hier, le Souverain a répondu aux questions de Christophe Pacaud au micro de RTL.
Coronavirus : Didier Gamerdinger fait le point
24 mars 2020 - 16h06
Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement-ministre des Affaires Sociales et de la Santé, fait une conférence de presse téléphonique à 16h30 pour faire le point sur la crise du coronavirus. Compte-rendu à venir sur le site de La Gazette de Monaco.
Coronavirus, le gouvernement communique
23 mars 2020 - 16h53
Le gouvernement, via son conseiller de gouvernement-ministre pour l'Intérieur Patrice Cellario, tient, depuis 16h45, une conférence de presse pour faire état des données et mesures liées au coronavirus. Compte-rendu à venir sur le site de La Gazette de Monaco.
VIDEOS
La Gazette de Monaco Immo