• Société
  • Sport

Special Olympics : une année pleine d’ambitions

15 janvier 2020 - 15h14

Nouvelle année qui débute pour Special Olympics. L’association monégasque qui permet à des athlètes ayant une déficience intellectuelle de s’épanouir à travers le sport continue de se développer. 2020 s’annonce riche en projets et en compétitions, à un an des mondiaux d’hiver en Suède.  

Fondée au début des années 80 avec le soutien de la famille princière, l’association a connu comme président d’honneur le prince Albert II dès sa création. Depuis 2012, c’est la princesse Charlène qui a repris ce poste. L’association, entièrement dédiée à la pratique du sport pour les athlètes handicapés, connaît des résultats probants sur la scène internationale et mondiale. Et pour cause, parmi les 75 sportifs que Special Olympics regroupe aujourd’hui, plusieurs ont déjà atteint les sommets et le titre honorifique de champion du monde (les tennismen Jody Onnis, Steve Demaria et Christophe Mateu en 2018). Lors des mondiaux d’Abou Dabi en mars dernier, 33 médailles ont été récoltées, un record. Une performance importante qui permet à l’association de surfer sur la vague pour améliorer encore un peu plus sa visibilité.

Un objectif de continuité

Depuis un peu plus d’un an, Pierre Van Klaveren a pris la succession de Mireille Calmes à la présidence de Special Olympics. Ce dernier est présent dans l’association depuis 20 ans et a notamment été membre du conseil d’administration. Un homme qui connaît donc très bien la maison et qui souhaite avant tout conserver les manières de travailler qui ont toujours fait l’identité du groupe monégasque : « La mission sera toujours la même, c’est d’intégrer au maximum les athlètes dans la société. On est là pour permettre à nos sportifs de se sentir bien, c’est le plus important » déclare-t-il. L’homme de 34 ans cherche également à mettre en avant le comportement irréprochable de l’ensemble de l’équipe, un critère qui doit rester au centre des intérêts de l’association, et qui lui permet d’avoir la réputation qu’elle a aujourd’hui : « Il faut continuer à mettre l’accent là-dessus, c’est quelque chose sur quoi on ne rigole pas. On est intransigeant sur le respect dans la compétition, des infrastructures. Je peux vraiment dire que les athlètes et les coaches ont un comportement irréprochable, c’est aussi pour cela que nous avons tendance à être invités à nouveau sur les grands évènements. » Des valeurs essentielles qui ne sont pourtant pas nouvelles et qui sont aussi le résultat du travail entrepris depuis de longues années : « J’ai la chance d’avoir récupéré une association très bien structurée, avec des responsables à qui on peut faire confiance les yeux fermés. » Au moment d’évoquer les principaux projets pour 2020, il revient sur les fondamentaux et cherche surtout à consolider les forces de Special Olympics : « Ce qui m’importe c’est de pouvoir conserver cet état d’esprit qui est garant de notre réussite. Il faut maintenir la dynamique qu’on a avec l’état d’esprit, le respect et la passion. Tant qu’on a ces trois piliers, on va au bout du monde ! »

Un programme chargé

Plusieurs grands rendez-vous sont prévus pour cette nouvelle année sur le plan mondial. Et pourtant, les récents évènements majeurs de 2019 (championnats du monde à Abou Dabi) auraient pu laisser présager une période un peu plus calme : « On sort d’une année d’enjeux mondiaux, on pensait donc qu’il y aurait moins d’activité. Ce n’est pas le cas », affirme Marc Muratori, directeur de l’association. Du 22 janvier au 15 juillet prochain, 12 déplacements sont au programme. Entre les championnats nationaux suisses de ski à Villars fin janvier, le VII nations d’Isola 2000 en mars (compétition organisée par Special Olympics) le championnat de sprint en natation entre mars et avril, le tournoi de football No Limits Coverciano à Florence fin avril, le championnat du monde de tennis unifié à Budapest en mai en passant par les jeux nationaux français de pétanque à Cambray en juin notamment, les grandes compétitions vont s’enchaîner et des précautions ont déjà été prises. « Il y a eu un recrutement d’entraîneurs, trois en athlétisme et deux en natation. Les sportifs auront entre un et trois entraînements par semaine, et cette augmentation des coaches (19 aujourd’hui en tout) permet une amélioration dans l’intensité des séances. » Le gouvernement monégasque joue également un rôle prépondérant dans les projets de Special Olympics. Une aide précieuse que Marc Muratori tient à mettre en avant : « Le gouvernement nous a toujours soutenu moralement et financièrement, c’est important pour que l’on puisse faire les déplacements et participer à un maximum de tournois. »

Quelques nouveautés…

Au-delà du recrutement des entraîneurs et des partenariats déjà présents (AS Monaco football et basket…) d’autres relations pourraient voir le jour cette année. Le directeur de l’association affirme avoir « un très bon contact avec l’ASM Athlétisme, ce qui laisse peut-être présager des projets en commun. » En plus du football, du football unifié, du tennis, du tennis de table, de la natation, de l’athlétisme, du judo, du cyclisme, de l’équitation, de la pétanque et de l’équipe de basket, il laisse entendre qu’un nouveau sport pourrait intégrer Special Olympics en 2020 : « Le padel devrait arriver dans très peu de temps… » Un nouveau projet qui peut permettre à l’association de gagner encore un peu plus en visibilité, que ce soit à Monaco ou ailleurs…

Loris SAYTOUR

© Special Olympics

A lire aussi...

  • Sport

Jean Todt promu Commandeur dans l’Ordre de Saint-Charles

28 janvier 2020 - 11h23

Alors que le Rallye Monte-Carlo livrait son verdict, le président de la Fédération internationale de l’automobile Jean Todt se voyait remettre, dimanche, la médaille de Commandeur dans l’Ordre de Saint-Charles…

Lire la suite
  • Economie
  • Société

Nice, troisième destination la plus visitée au monde en jet privé

28 janvier 2020 - 07h30

Véritable trait d’union entre l’ensemble des grandes capitales mondiales et Monaco, l’aéroport de Nice est aujourd’hui la destination la plus visitée par l’aviation privée après New York et Londres mais…

Lire la suite
LIVE !
« Charles Peguy, le visionnaire » à 20h au Théâtre des Variétés
29 janvier 2020 - 11h43
Représentation théâtrale organisée par le Diocèse de Monaco.
Basketball EuroCup : l’As Monaco Roca Team reçoit le Rytas Vilnius à 19h30 au Stade Louis-II
29 janvier 2020 - 11h42
Auteur dédicace : rencontre avec Louis-Philippe Dalembert autour de son dernier ouvrage « Mur Méditerranée » (éd. Sabine Wespieser) à 18h à la bibliothèque Louis Notari
29 janvier 2020 - 10h41
Coupe de France : Monaco éliminé par Saint-Etienne
29 janvier 2020 - 09h13
Le parcours en Coupe de France s'arrête en 1/8e de finale pour les Monégasques, défaits par Saint-Etienne à domicile hier soir (0-1). Ils se déplaceront à Nancy, ce week-end, pour la 22e journée du championnat.
23e Rallye Automobile Monte-Carlo Historique
29 janvier 2020 - 08h38
Réservé aux voitures ayant participé aux Rallyes Automobiles Monte-Carlo entre 1911 et 1980.
4e Rallye Monte-Carlo Classique
29 janvier 2020 - 07h40
Ces voitures d’exceptions emprunteront le parcours de concentration du Rallye Monte-Carlo Historique.
Une nouvelle alerte à l'escroquerie par téléphone
28 janvier 2020 - 15h59
Plusieurs tentatives d'escroquerie ciblant des résidents monégasques présents sur l'annuaire téléphonique de la Principauté ont été signalés aux services de la Sûreté publique. Une personne se présentant comme un inspecteur des impôts ou de police monégasque fait pression auprès de la victime en évoquant, par exemple, un risque d'une grosse amende fiscale, pour lui soutirer de l'argent par virement bancaire. Si cela vous arrive, il faut contacter sans attendre la Sûreté publique au 93.15.30.15.
Football : AS Monaco - Saint-Etienne ce soir au stade Louis-II
28 janvier 2020 - 09h31
L’AS Monaco reçoit ce soir l’AS Saint-Etienne, dans le cadre des huitièmes de finale de Coupe de France. Après la lourde défaite subie samedi dernier contre Strasbourg en championnat (1-3), le club de la Principauté compte sur cette compétition pour se relancer. Un match à suivre à partir de 20 h 55 au stade Louis-II.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo