• Extension en mer

Sécurité sans compromis

26 mai 2018 - 15h35

La coexistence. Un mot qui en dit long sur la présence des maintes opérations, des divers moyens maritimes qui travaillent concomitamment sur le chantier d’extension en mer. Avec, de manière patente, une notion de risque croissante par la multiplication de ces activités souvent fort différentes et obligeant, dans un site restreint, à faire « cohabiter » navires géants et plongeurs en passant par une multitudes d’autres intervenants de tous ordres. D’où l’impérieuse nécessité de mettre en place des moyens de sécurité rigoureusement élaborés.

Il s’appelle Jean-Pierre Urfalino. Sa fonction ? Coordinateur du plan d’eau. Il est, en quelque sorte, le chef d’orchestre de Bouygues TP Monaco sur ce plan d’eau. Jeune retraité, il a été rappelé pour une mission exceptionnelle en raison de sa très grande expérience dans ce domaine. Ancien responsable de plateformes pétrolières un peu partout dans le monde, chef d’équipe sur de nombreuses missions délicates, l’homme a su conserver son intégrité physique malgré ces innombrables missions à fort risque. Et ce n’est pas pour rien. Son rôle, pour cette mission exceptionnelle en Principauté : gérer l’ensemble des activités maritimes, les superviser et tout organiser afin que tous les hommes, jusqu’à une centaine simultanément sur le plan d’eau au plus fort du calendrier, soient assurés de travailler en sécurité.

Ballet d’activités

« Nous allons faire entrer plusieurs barges et navires dans un périmètre limité, détaille Jean-Pierre Urfalino. Certains de ces engins sont motorisés, comme le Simon Stevin et ses 192 mètres de longueur, d’autres ne peuvent se mouvoir sans l’aide d’un autre navire, à l’image de la barge de vibrocompaction qui sera amarrée sur ses propres ancres. Nous avons donc établi des plans d’ancrage qui ont ensuite été validés par la direction des Affaires maritimes. Mais cela ne suffit pas. Nous allons travailler très près du Fairmont, par exemple, et toutes les barges non motorisées doivent avoir ce que l’on appelle dans notre jargon un chien de garde en permanence, c’est-à-dire un remorqueur prêt à intervenir pour les mettre en sécurité dans divers lieux en cas de changement météorologique. Nous avons défini des ordres de priorité si la météo nous obligeait à quitter le plan d’eau, ceci en vue d’être le plus efficace possible ». A cet effet, tous les mardis, une réunion rassemblant tous les acteurs du chantier a lieu dans les locaux de la direction des Affaires maritimes afin de faire le point et de prévoir les nouvelles mesures à mettre en oeuvre pour prévenir les difficultés. En outre, en comité plus restreint, chaque soir à 17 heures une réunion de coordination a lieu avec plans et maquettes. « Chaque fois que le Fall Pipe Vessel Simon Stevin est là, nous sommes contraints d’arrêter presque toutes nos activités, confie Jean-Pierre Urfalino. En son absence, nous avons défini des périodes d’activité pour chaque opérateur. Le Tiger est ainsi présent sur site de 18 à 22 heures, le Fabio Duo ne rentre pas avant 16h30 sur site, ce qui nous permet de dégager des plages de travail pour nos plongeurs qui peuvent ainsi opérer en toute sécurité. Par ailleurs, nous sommes, sur le terrain, en relation permanente que ce soit par téléphone ou par les réseaux sociaux ».

Le chantier et… ses à-côtés

Anticipation, organisation et rigueur sont les maîtremots du coordinateur. Et ce d’autant plus qu’il convient encore de conjuguer ces multiples ateliers avec d’autres activités extérieures au chantier, surtout au cours de la période estivale qui s’annonce, notamment avec les arrivées/ départs de navires de croisière ainsi que la petite plaisance. « Un balisage a été mis en place, nous surveillons en permanence l’intrusion éventuelle d’un bateau dans la zone du chantier »*, précise Jean-Pierre Urfalino qui dispose, pour ce faire, d’un bureau en préfabriqué surplombant la mer aux abords du Portier afin de ne rien manquer de ce qui se déroule sur le plan d’eau. Enfin, cet « ancien » à la grande expérience sait aussi combien il est important de faire attention de « bien vieillir » et distille moultes recommandations à l’ensemble des équipes dans le but de sensibiliser à l’importance d’une bonne hygiène de vie. Un homme qui oeuvre dans l’ombre, mais un personnage clé du bon déroulement des opérations.

Georges-Olivier Kalifa

*Une ordonnance souveraine du 11 avril réglemente à cet effet quatre zones pour sécuriser l’espace maritime autour du chantier.

Photo © GOK

 

A lire aussi...

  • Extension en mer
  • Société

Grimaldi Forum, premier producteur d'énergie verte de la Principauté

20 septembre 2019 - 15h56

Le centre de congrès et d’évènements a inauguré ce matin un espace de 2 500m2 de panneaux solaires sur sa toiture. Ce projet d’envergure s’inscrit dans la politique de transition…

Lire la suite
  • Extension en mer

Le dernier caisson en cours de pose

17 septembre 2019 - 10h44

Dès six heures ce matin, les équipes techniques ont quitté le port de Fontvieille pour rejoindre le caisson positionné devant l’extension en mer pour y préparer le remorquage vers la…

Lire la suite
LIVE !
Numéro d’information pour les victimes de violences
20 septembre 2019 - 16h20
Un nouveau numéro d’information vient d’être mis en place pour les victimes de violences, qui pourront disposer de renseignements gratuitement en composant le 0 800 91 90 10 depuis un téléphone fixe ou mobile sur le territoire monégasque.
Nolwenn Leroy en concert ce samedi
19 septembre 2019 - 10h11
L’auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste française enchantera la scène de l’Espace Léo Ferré ce week-end. Un interview avec l’artiste sera disponible prochainement.
Présentation de la rentrée culturelle de la Médiathèque à 18h30
19 septembre 2019 - 10h10
J-1 Concert de chants corses par Jean Menconi au Jardin exotique
19 septembre 2019 - 09h10
Cet évènement a été organisé dans le cadre du dixième anniversaire du jumelage entre Monaco et Lucciana. D’autres manifestations auront lieu jusqu’au 21 septembre.
Démontage de la fontaine de Guy Lartigue au Larvotto
18 septembre 2019 - 11h38
Intitulée « Hommage à la Princesse Grace », cette fontaine fait partie des collections du NMNM et est actuellement en cours de démontage. Le chantier mené par Brice Lartigue, fils de l’artiste, a démarré au mois de juin 2019. Cette semaine ont lieu le découpage et la dépose des grandes colonnes d’eau, qui seront mises en caisses et transportées vers un atelier spécialisé de restauration. « Hommage à la Princesse Grace » sera intégralement restaurée, dans l'optique de sa future réinstallation en Principauté.
Le corps des Sapeurs-Pompiers reçoit la visite du général commandant la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris
18 septembre 2019 - 10h00
A l'ordre du jour de ce déplacement : un échange sur de nombreux sujets opérationnels d'actualité et sur le recrutement, une démonstration statique de matériels d'intervention spécifiques au sein des deux centres de secours, une présentation du concept d'emploi et d'engagement des moyens en Principauté, un bilan sur la convention de partenariat opérationnel signée le 19 juillet 2017 entre les deux unités.
Atelier ludique et éducatif « Lego Technic » à 16h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h15
Animation musicale « Chantons ! » à 14h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h00
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo