• Extension en mer

Prévoir l’imprévisible, anticiper l’imprévu

27 décembre 2018 - 16h01

Répondre à l’appel d’offre d’un chantier tel que l’extension en mer du territoire monégasque et ses 6ha suppose d’envisager le plus grand nombre d’aléas possible, notamment météorologiques, et d’y apporter des solutions. Qu’il s’agisse du planning, de la gestion des équipes ou de la préservation du matériel.

« Le modèle météorologique de Monaco s’avère particulier », observe Christophe Hirsinger. Pour le directeur de Bouygues TP Monaco, il était donc nécessaire de faire appel à pas moins de deux prestataires extérieurs spécialisés dans les prévisions météorologiques afin de se donner le maximum de chances de ne pas seulement réagir à un évènement particulier, mais surtout de l’anticiper et de se donner le temps de le préparer au mieux.

Réactivité

Réactualisé parfois plusieurs fois par jour, le point météo émis par les deux prestataires extérieurs se doit d’être le plus précis possible. « C’est ainsi que, dès le début du chantier, nous avons prévu des procédures de mise à l’abri de nos matériels, explique Christophe Hirsinger. Lors des coups de mer d’octobre/novembre, nous nous sommes donc trouvés en mesure de procéder au repli des navires, selon le protocole élaboré, à Imperia, Nice voire même Toulon ». Pourtant la difficulté ne se réduit pas à cette seule mise à l’abri mais à une stratégie plus globale et à des décisions en conscience. L’évacuation du plan d’eau pour quelques heures suppose, en effet et en réalité, de suspendre les opérations pour plusieurs jours : arrêt des opérations en cours, repli des navires vers leur zone de sécurité, retour après l’évènement et remise en route du travail. Sans compter que le « chien de garde », remorqueur qui va accompagner le navire, peut se trouver, selon le règlement des divers ports d’accueil, consigné, c’est-à-dire qu’il devra rester aux côtés de son navire pendant toute la durée du repli sans pouvoir prendre en charge le trajet d’une autre embarcation. Une décision trop hâtive peut donc engendrer un retard notable tandis que, tardive, elle pourrait occasionner des dégâts. Pas simple…

 

©DR

 

La « houle significative »

« En matière de houle, comme ce fut le cas en octobre/novembre, précise le directeur de Bouygues TP Monaco, nous travaillons sur la base de ce que nous dénommons la HS, c’est-à-dire la notion de houle significative. Mais cette donnée a des implications différentes selon les ateliers, chacun de ces derniers ayant un comportement différent, certains n’étant affectés que dans une moindre mesure, d’autres de manière très significative par une même intensité de houle ». La pose des caissons en elle-même, à titre d’exemple et compte tenu de son exigence de précision – rappelons que la marge de tolérance s’avère inférieure à dix centimètres – ne peut être réalisée que dans des conditions optimales. Or, le retard pris au printemps a eu pour conséquence de décaler la période de pose vers l’hiver, ce qui vient compliquer la gestion du planning. « Dans le calendrier initial, nous avons considéré un ratio de 30% en moyenne d’aléa météorologique, ce qui nous laisse une marge certaine », confie Christophe Hirsinger. Mais les aléas météorologiques concernent également la gestion des équipes. Les coups de vent et de mer récents l’ont démontré à loisir. Ainsi, tandis que certaines de ces équipes se trouvaient en suractivité pour procéder aux diverses mesures de protection à l’approche d’une mauvaise passe météorologique, d’autres ne pouvaient plus travailler, leur atelier étant suspendu. « Nous travaillons en prenant en compte deux notions de risques, éclaire Christophe Hirsinger. La première est celle de risque identifié, c’est-à-dire ce que l’on peut raisonnablement prévoir comme des difficultés liées à la météorologie ou la casse de certains matériels, la seconde, celle de risques autres qu’identifiés qui ne peuvent, par hypothèse, qu’être très difficilement envisageables ». Le leitmotiv, selon le directeur : « Ne prendre aucun risque que ce soit pour les hommes comme pour le matériel ». D’où l’application de cette notion très actuelle que représente le principe de précaution

 

Georges-Olivier Kalifa

Photo © GOK

A lire aussi...

  • Extension en mer

Mareterra : forte coactivité côté Larvotto

6 juillet 2020 - 11h08

Période de transition sur la partie Nord du projet ce mois-ci avec d’une part la fin des opérations de traitement des sols, de l’autre le début de la pose des…

Lire la suite
  • Extension en mer

Une spectaculaire Grotte Bleue

28 juin 2020 - 15h02

La promenade littorale courant sur le pourtour de Mareterra sera agrémentée, dans sa partie située vers le Larvotto, d’une Grotte Bleue. Cette ouverture au sein de la ceinture de caisson…

Lire la suite
LIVE !
Demain de 8h30 à 18h, les Monégasques, résidents, scolaires et salariés de Monaco sont conviés à la session de rattrapage de dépistage à la covid 19, organisée à l’Espace Léo Ferré
6 juillet 2020 - 09h48
Une décision ministérielle publiée au Journal de Monaco autorise, par dérogation et sous conditions, les évènements jusqu’à 5 000 personnes
4 juillet 2020 - 11h15
Depuis le 28 avril 2020, une décision ministérielle interdit les rassemblement de plus de dix personnes sur les voies et espaces publics. Une nouvelle décision ministérielle du 26 juin, modifiant la précédente et portant instauration de mesures exceptionnelles dans le cadre de la reprise progressive des activités en vue de lutter contre l’épidémie de covid 19 indique « par dérogation, des évènements regroupant plus de dix personnes et dans le respect d'une jauge maximale de 5.000 personnes, pourront être ponctuellement autorisés dans le cadre de l'organisation d'une manifestation ou un évènement singulier. La demande d'autorisation correspondante devra être déposée préalablement auprès des services compétents de l'Administration, accompagnée d'un dossier complet incluant notamment le protocole de mesures sanitaires envisagées. »  
Le Monte-Carlo Film Festival de la Comédie est reporté du 5 au 10 octobre au Grimaldi Forum
3 juillet 2020 - 15h53
Cette 17e édition du Monte-Carlo Film Festival de la Comédie, conçu et dirigé par Ezio Greggio, était initialement prévue du 20 au 25 juillet.  
Zvezdan Mitrovic fait son grand retour en tant que coach de la Roca Team pour la saison 2020-2021
2 juillet 2020 - 14h32
Pas Croisés, une performance dansée des Ballets de Monte-Carlo au musée national Marc Chagall de Nice demain à 20h
2 juillet 2020 - 10h34
L’institution culturelle monégasque s’exporte hors les murs pour cette collaboration de Mimoza Koïke et Asier Edeso Eguia, artistes chorégraphiques des Ballets de Monte-Carlo. Cette performance dansée aura lieu demain à 20h dans les Jardins du Musée sur le thème « De Natura ». Réservation obligatoire puisque la capacité maximale est de 70 personnes. Prix : 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants.
La MTE signe un partenariat avec l’institut Efficacity
1 juillet 2020 - 15h49
La Mission pour la Transition Energétique vient de signer un partenariat avec l’Institut de Recherche & Développement Efficacity. Créé en 2014 sous l’égide du programme d’investissements d’avenir (PIA) soutenu par le gouvernement français, cet institut est dédié à la transition énergétique et écologique des villes. Il fédère une trentaine d’acteurs de tous horizons - publics et privés, industriels et académiques - et rassemble plus de 100 chercheurs et experts.
Le restaurant Joël Robuchon de l’hôtel Métropole Monte-Carlo rouvre ce jeudi 2 juillet tous les soirs du jeudi au dimanche inclus, uniquement pour les dîners
30 juin 2020 - 11h19
L’association Les Enfants de Frankie suspend sa campagne annuelle « Fourchette Solidaire »
29 juin 2020 - 11h45
En soutien avec les restaurateurs de la Principauté, impactés par la covid 19, l’association monégasque a décidé d’annuler la manifestation qui aurait dû débuter le 1er juillet pour une durée de deux mois. En effet, chaque année, un euro est collecté sur chaque addition des restaurants solidaires pour être reversé à l’association au profit des enfants malades et démunis de la région. La 3e édition de cette action se déroulera l’an prochain.
La Gazette de Monaco Immo