• Extension en mer

Prévoir l’imprévisible, anticiper l’imprévu

27 décembre 2018 - 16h01

Répondre à l’appel d’offre d’un chantier tel que l’extension en mer du territoire monégasque et ses 6ha suppose d’envisager le plus grand nombre d’aléas possible, notamment météorologiques, et d’y apporter des solutions. Qu’il s’agisse du planning, de la gestion des équipes ou de la préservation du matériel.

« Le modèle météorologique de Monaco s’avère particulier », observe Christophe Hirsinger. Pour le directeur de Bouygues TP Monaco, il était donc nécessaire de faire appel à pas moins de deux prestataires extérieurs spécialisés dans les prévisions météorologiques afin de se donner le maximum de chances de ne pas seulement réagir à un évènement particulier, mais surtout de l’anticiper et de se donner le temps de le préparer au mieux.

Réactivité

Réactualisé parfois plusieurs fois par jour, le point météo émis par les deux prestataires extérieurs se doit d’être le plus précis possible. « C’est ainsi que, dès le début du chantier, nous avons prévu des procédures de mise à l’abri de nos matériels, explique Christophe Hirsinger. Lors des coups de mer d’octobre/novembre, nous nous sommes donc trouvés en mesure de procéder au repli des navires, selon le protocole élaboré, à Imperia, Nice voire même Toulon ». Pourtant la difficulté ne se réduit pas à cette seule mise à l’abri mais à une stratégie plus globale et à des décisions en conscience. L’évacuation du plan d’eau pour quelques heures suppose, en effet et en réalité, de suspendre les opérations pour plusieurs jours : arrêt des opérations en cours, repli des navires vers leur zone de sécurité, retour après l’évènement et remise en route du travail. Sans compter que le « chien de garde », remorqueur qui va accompagner le navire, peut se trouver, selon le règlement des divers ports d’accueil, consigné, c’est-à-dire qu’il devra rester aux côtés de son navire pendant toute la durée du repli sans pouvoir prendre en charge le trajet d’une autre embarcation. Une décision trop hâtive peut donc engendrer un retard notable tandis que, tardive, elle pourrait occasionner des dégâts. Pas simple…

 

©DR

 

La « houle significative »

« En matière de houle, comme ce fut le cas en octobre/novembre, précise le directeur de Bouygues TP Monaco, nous travaillons sur la base de ce que nous dénommons la HS, c’est-à-dire la notion de houle significative. Mais cette donnée a des implications différentes selon les ateliers, chacun de ces derniers ayant un comportement différent, certains n’étant affectés que dans une moindre mesure, d’autres de manière très significative par une même intensité de houle ». La pose des caissons en elle-même, à titre d’exemple et compte tenu de son exigence de précision – rappelons que la marge de tolérance s’avère inférieure à dix centimètres – ne peut être réalisée que dans des conditions optimales. Or, le retard pris au printemps a eu pour conséquence de décaler la période de pose vers l’hiver, ce qui vient compliquer la gestion du planning. « Dans le calendrier initial, nous avons considéré un ratio de 30% en moyenne d’aléa météorologique, ce qui nous laisse une marge certaine », confie Christophe Hirsinger. Mais les aléas météorologiques concernent également la gestion des équipes. Les coups de vent et de mer récents l’ont démontré à loisir. Ainsi, tandis que certaines de ces équipes se trouvaient en suractivité pour procéder aux diverses mesures de protection à l’approche d’une mauvaise passe météorologique, d’autres ne pouvaient plus travailler, leur atelier étant suspendu. « Nous travaillons en prenant en compte deux notions de risques, éclaire Christophe Hirsinger. La première est celle de risque identifié, c’est-à-dire ce que l’on peut raisonnablement prévoir comme des difficultés liées à la météorologie ou la casse de certains matériels, la seconde, celle de risques autres qu’identifiés qui ne peuvent, par hypothèse, qu’être très difficilement envisageables ». Le leitmotiv, selon le directeur : « Ne prendre aucun risque que ce soit pour les hommes comme pour le matériel ». D’où l’application de cette notion très actuelle que représente le principe de précaution

 

Georges-Olivier Kalifa

Photo © GOK

A lire aussi...

  • Extension en mer

Calendrier revu, retard absorbé

7 avril 2020 - 10h03

Malgré les mesures de confinement liées à la crise sanitaire et l’arrêt momentané de l’ensemble des opérations, des mesures ont été prises afin de respecter le calendrier. « Pour le moment,…

Lire la suite
  • Extension en mer

Christophe Hirsinger : « La protection des personnes avant tout »

5 avril 2020 - 11h38

Si certaines activités ont actuellement cours sur le futur quartier de Mareterra, le directeur de Bouygues TP Monaco assure avoir déployé un dispositif de grande ampleur dont l’humain constitue le…

Lire la suite
LIVE !
Attestation de déplacement international en France : une disposition qu’il faut connaitre à Monaco
9 avril 2020 - 13h25
Depuis hier matin 0h, il est prévu une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine notamment. Elle doit être présentée aux autorités françaises pour tout type de frontière. Elle prévoit plusieurs situations, en particulier en fonction de la résidence principale, selon les catégories de ressortissants à savoir pays tiers, pays de l’Union européenne auxquels Monaco est assimilée, et nationalité française et peut être exigée pour tout transit ou entrée sur le territoire français. Il est donc recommandé de consulter ces dispositions sur le site du ministère français de l’Intérieur où cette attestation peut être téléchargée.
L’édition 2020 de Top Marques annulée
9 avril 2020 - 10h09

Le salon international de lautomobile de luxe était resté inscrit sur l’agenda monégasque, en dépit de la pandémiemondiale du coronavirus. Programmée du 10 au 14 juin prochain, la 17e de Top Marques édition a finalement été reportée à l’année 2021. « La santé de nos équipes, exposants, sponsors, partenaires et visiteurs est notre priorité, et les conditions ne seront pas réunies pour que le salon se déroule comme à lhabitude en juin » a regretté Salim Zeghdar, président délégué. Top Marques donne déjà rendez-vous à tous les amoureux de grosses cylindrées du 9 au 13 juin de l’année prochaine. Un remboursement des billets achetés sera possible sur les réseaux de réservation (Grimaldi Forum et Fnac Spectacles).

Les Ballets de Monte-Carlo diffusent "La Belle" de Jean-Christophe Maillot ce soir à 17h sur Monaco Info et France 3 PACA
8 avril 2020 - 10h08
Le 15e EVER Monaco reporté en septembre
7 avril 2020 - 16h34

Initialement prévu du 28 au 30 mai, l’évènement consacré à la mobilité durable et aux énergies renouvelables est reporté et se tiendra du 10 au 12 septembre prochains au Grimaldi Forum. Une décision prise en raison de l’actuelle situation sanitaire. Là où d’autres évènements sont tout simplement annulés, EVER Monaco a fait le choix de reporter son rendez-vous à l’automne. « Nous traversons une période extraordinairement difficile pour tous, et espérons que le mois de septembre permettra de nous retrouver sereinement », a déclaré Bernard Fautrier, président d’EVER. L’évènement assure d’ailleurs que toutes les manifestations, incluant concours, tables rondes et autres activités, en lien avec cette 15e édition sont maintenues.

Disney+ disponible à Monaco le 30 avril
7 avril 2020 - 14h49

Contrairement à leurs voisins français, les Monégasques et les résidents de la Principauté ne profiteront de Disney+ qu’à partir du 30 avril. Semblable à ce que Netflix et Amazon Prime Video proposent, cette plateforme de vidéos à la demande donne accès aux univers Disney, Marvel, Pixar, Star Wars et National Geographic. De peur que le réseau internet nécessaire au télétravail soit saturé, le gouvernement dEdouard Philippe avait demandé le report de son lancement, initialement prévu le 24 mars en France métropolitaine. Les Français peuvent donc profiter dès aujourd’hui de tout un catalogue de films et dessins animés qui ont fait le succès de l’entreprise américaine. Patience en Principauté, il ne reste que trois semaines à attendre.

Opéra de Monte-Carlo : les quatre représentations La Traviata sont annulées
7 avril 2020 - 12h44
Les quatre spectacles prévus les 21, 24, 26 et 28 avril dans la salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo sont annulés. Toutes les places achetées dans le cadre de ces représentations seront remboursées dans les prochaines semaines.
L'Institut audiovisuel de Monaco reporte la ciné-conférence "Monaco et l'automobile" à 2021
3 avril 2020 - 09h18
Initialement programmée le 28 mai au Grimaldi Forum, avec les Archives du Palais de Monaco, la ciné-conférence est reportée à la saison prochaine. L'Institut et les Archives restent néanmoins "pleinement engagés dans leur contribution à l'exposition "Monaco et l'automobile, de 1893 à nos jours" du Grimaldi Forum qui se déroulera du 11 juillet au 6 septembre 2020".
Le Festival de Télévision de Monte-Carlo annulé
2 avril 2020 - 10h47

La 60édition du célèbre festival du petit écran naura pas lieu en 2020. Les organisateurs du Festival de Télévision de Monte-Carlo, « confrontés à une situation inédite », ont été contraints de repousser la fête à 2021. Laurent Puons, vice-président délégué du festival a expliqué : « Nous devons tous prendre nos responsabilités pour protéger ce qui est le plus précieux : notre santé, celle de nos proches et de nos festivaliers. La sécurité des acteurs et du public qui participent à l'événement est primordiale. » Laurent Puons a profité de cette annonce pour donner « rendez-vous l'année prochaine pour célébrer ensemble et en toute sérénité ce 60anniversaire. » Initialement prévue du 19 au 23 juin 2020, la 60édition se tiendra ainsi du 18 au 22 juin 2021 au Grimaldi Forum.

VIDEOS
La Gazette de Monaco Immo