• Immobilier

Orietta Polonio : « Le Feng Shui trouve des blocages énergétiques »

16 août 2019 - 9h00

Installée en Principauté depuis plus de cinq ans, l’architecte monégasque propose désormais à ses clients une approche Feng Shui de leurs projets. Cette discipline chinoise millénaire cherche à équilibrer les énergies au sein de son habitat en s’appuyant sur quelques règles de base. Orietta Polonio a souhaité évoquer cette pratique encore absconse en Occident.

Certains voient le Feng Shui comme une tendance, d’autres le pratiquent au quotidien à l’instar des Japonais ou des Chinois. Orietta Polonio, d’Atelier VII Architecture et experte Feng Shui à l’Ecole Française de Feng Shui, s’est prise de passion pour cette discipline à l’université. Si cet art en est encore au stade embryonnaire en Principauté, l’architecte monégasque plaide pour sa cause. « Le Feng Shui trouve des blocages énergétiques au sein du logement qui peuvent se répercuter sur ses habitants, qu’ils soient à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. C’est l’environnement qui influence la vie des habitants », analyse l’architecte monégasque.

Un langage

Points cardinaux, carré Lo Shu, chiffre Kua… le jargon Feng Shui se donne des allures plutôt mystiques. Un langage qu’essaye de décrypter Orietta Polonio : « L’analyse est très parascientifique dans le sens où il y a de nombreux calculs à réaliser en se basant sur des informations telles que l’année de construction du bâtiment, la date de naissance de l’occupant pour déterminer le chiffre Kua (chiffre porte-bonheur, NDLR)… Je peux ensuite donner des conseils d’aménagement et de réorganisation des espaces […] Tous les volumes et les plans d’un bâtiment sont analysés sur la base de ce que l’on appelle le carré Lo Shu, divisé en neuf carrés. Chaque carré correspond à un secteur déterminé, en référence aux occupants (profession, relation, santé et harmonie générale). Plus on arrive à déterminer le bon équilibre des différents secteurs et plus l’énergie positive va être absorbée par l’habitat », explique Orietta Polonio.

Cinq éléments

Lorsqu’il existe une pièce « mal habitée » au centre d’une habitation tel qu’une salle de bains, des toilettes, une gaine d’évacuation, cela déséquilibre les énergies de l’ancrage du logement et s’avère néfaste. Toutefois, des solutions existent, comme le confie l’architecte : « Il faut travailler sur les cloisons autour pour remédier à ce déséquilibre ». Afin de rétablir l’équilibre des énergies, le Feng Shui a également recourt aux cinq éléments que sont le feu, le bois, la terre, l’eau et le métal. « Il y a bien entendu des remèdes qui sont étudiés en fonction des occupants et sur la base de chaque élément. Par la décoration, on peut ajouter un miroir pour recréer une zone manquante, jouer sur les couleurs, les objets ou les matériaux et ramener les énergies souhaitées dans nos intérieurs », révèle-t-elle.

Animaux symboliques

Egalement, quatre animaux symboliques aident à analyser l’impact environnemental de l’habitation : la Tortue abrite l’arrière du bâtiment et représente le soutien et la protection, le Phoenix se trouve devant la construction et représente l’avenir et les projets, le Tigre à la droite de l’habitation signifie le Yin et le Dragon à la gauche le Yang. L’environnement joue ainsi un rôle prépondérant. « La problématique de Monaco est sa densité d’habitations. En ayant une surface urbaine restreinte donnant sur la mer, le Chi d’un logement c’est-à-dire l’énergie qui le ressource, peut être absorbée trop rapidement par l’horizon », constate Orietta Polonio. Elle nuance son propos en évoquant le futur quartier de l’extension en mer plutôt en harmonie avec les pratiques Feng Shui : « Il y a une marge de végétalisation, un filtre visuel qui abrite et soutient le projet vers la mer. Le quartier du Casino et le Larvotto équilibrent les deux côtés Yin et Yang du quartier. En regardant plus loin, le Rocher et la côte italienne soutiennent positivement cette harmonie urbaine. C’est donc très positif ». De manière peut être instinctive ou inconsciente, les architectes appliquent aussi dans le cadre de leur métier, les recommandations prônées par cet art oriental.

Utilisation en architecture

« Orienter une construction avec une perspective vers le Sud est un classique en architecture qui rentre dans le cadre de l’étude des quatre animaux symboliques ». Récemment, Orietta Polonio a expertisé un appartement où elle devait amener l’élément de l’eau. Cela s’est traduit par l’emploi de la couleur bleue : papier peint et majestueux fauteuils cobalt. Mais les projets du tertiaire l’intéressent tout autant. « Je compte beaucoup sur cette discipline dans les lieux de travail, les commerces et nouvelles constructions. Le Feng Shui ne se limite pas aux logements », conclut-elle. La recherche du bien-être ne s’arrête effectivement pas au seuil de sa porte d’entrée. Trouver le bon équilibre est une quête, qui nécessite une véritable débauche d’énergie.

Délia Kriel

© Orietta Polonio – Atelier VII

 

A lire aussi...

  • Immobilier
  • Technologie

Avec FGWRS, rien ne se perd, tout se transforme

9 septembre 2019 - 14h14

Nouveau projet intégré au sein de MonacoTech en mai dernier et porté par le Toulousain Pierre Magnes ainsi que le résident Alexandre Fakih, FGWRS (Firmus Grey Water Recycling System) vise…

Lire la suite
  • Immobilier

Ronan et Erwan Bouroullec : « Tout projet que l’on fait doit être reproduit »

1 septembre 2019 - 08h40

Ce duo fraternel de designers, dont le travail a déjà été exposé en Principauté, compte une multitude de réalisations dont le rayon d’action balaye aussi bien des projets d’aménagement urbain…

Lire la suite
LIVE !
Nolwenn Leroy en concert ce samedi
19 septembre 2019 - 10h11
L’auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste française enchantera la scène de l’Espace Léo Ferré ce week-end. Un interview avec l’artiste sera disponible prochainement.
Présentation de la rentrée culturelle de la Médiathèque à 18h30
19 septembre 2019 - 10h10
J-1 Concert de chants corses par Jean Menconi au Jardin Exotique
19 septembre 2019 - 09h10
Cet évènement a été organisé dans le cadre du dixième anniversaire du jumelage entre Monaco et Lucciana. D’autres manifestations auront lieu jusqu’au 21 septembre.
Démontage de la fontaine de Guy Lartigue au Larvotto
18 septembre 2019 - 11h38
Intitulée « Hommage à la Princesse Grace », cette fontaine fait partie des collections du NMNM et est actuellement en cours de démontage. Le chantier mené par Brice Lartigue, fils de l’artiste, a démarré au mois de juin 2019. Cette semaine ont lieu le découpage et la dépose des grandes colonnes d’eau, qui seront mises en caisses et transportées vers un atelier spécialisé de restauration. « Hommage à la Princesse Grace » sera intégralement restaurée, dans l'optique de sa future réinstallation en Principauté.
Le corps des Sapeurs-Pompiers reçoit la visite du général commandant la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris
18 septembre 2019 - 10h00
A l'ordre du jour de ce déplacement : un échange sur de nombreux sujets opérationnels d'actualité et sur le recrutement, une démonstration statique de matériels d'intervention spécifiques au sein des deux centres de secours, une présentation du concept d'emploi et d'engagement des moyens en Principauté, un bilan sur la convention de partenariat opérationnel signée le 19 juillet 2017 entre les deux unités.
Atelier ludique et éducatif « Lego Technic » à 16h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h15
Animation musicale « Chantons ! » à 14h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h00
« Thé littéraire » à 17h à la Bibliothèque Louis Notari
18 septembre 2019 - 08h37
Dans le cadre du Prix Littéraire 2019 et de la Bourse de la Découverte, la Fondation Prince Pierre permettra aux lecteurs de se retrouver autour d’un « thé littéraire », afin d’échanger sur les ouvrages et auteurs sélectionnés cette année
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo