• Art & Culture

Mr OneTeas : “Monaco est une ville qui m’a bercé”

25 juin 2019 - 9h00

La 3e édition de l’Urban Painting Around the World (UPAW), c’est mardi 25, mercredi 26 et jeudi 27 juin, au quai Antoine Ier. Le thème : « Animaux en voie de disparition ».

Comme chaque année, l’artiste italien résident à Monaco, Anthony Alberti alias Mr OneTeas, aura l’honneur de participer à l’UPAW. C’est dans ce cadre qu’il peindra trois toiles ainsi qu’une tortue en résine afin de soutenir les actions de la Fondation Prince Albert II. Rencontre avec l’artiste peintre.

 

L’Italie est une véritable galerie d’art. Vous qui êtes artiste italien résident à Monaco, est-ce un avantage ?

Le fait d’avoir vécu à Rome m’a apporté énormément de choses, comme le fait d’avoir été dans différents pays. J’ai toujours été plongé dans diverses cultures et c’est très enrichissant. Les êtres humains, nous sommes comme des éponges, plus on voyage et plus on s’instruit.

Un artiste, c’est quoi ?

Il y a autant de définition qu’il y a d’artiste, je pense qu’à travers son art, l’artiste doit véhiculer des messages. En ce qui me concerne je mets des images sur les maux de notre socièté.

Avez-vous eu des difficultés à trouver votre nom d’artiste ?

Je l’ai trouvé instantanément. Au départ on m’appelait Teas car j’aime bien taquiner, puis il a évolué en OneTeas, puis Mr OneTeas.

Qu’est-ce qu’être artiste à Monaco ?

C’est au sein de la Principauté que j’ai décidé de changer de vie, de quitter mon travail et devenir artiste à temps plein. Monaco, place internationale, nous donne la possibilité d’avoir un rayonnement dans le monde. Ce que j’aime, c’est aller à la rencontre de l’autre.

Connaissez-vous les autres artistes de la Principauté ?

Je connais bien Matéo Mornar, Nick Danziger, Guillaume Plisson et plein d’autres. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de les rencontrer au travers d’expositions, de projets et de vernissages.

Quelles sont vos relations avec les autres artistes et votre public ?

Mes relations sont toujours humaines que ce soit avec les artistes ou n’importe qui. Je suis un artiste très accessible, plutôt ouvert et communicatif.

Qu’attend-on d’un artiste ?

On attend de l’artiste qu’il se renouvèle, qu’il surprenne et qu’il soit sincère dans ses réalisations.

Est-ce que l’artiste dépeint le plus la réalité du monde ?

Je l’espère, même s’il y a souvent des choses qu’on ne peut pas dire. J’aime ma liberté et je traite des sujets sans tabou. Parfois certaines œuvres ne peuvent pas être exposées. Tout dépend du lieu et du contexte. Je fais des œuvres avec des thématiques différentes. Le but étant toujours de faire réagir les spectateurs.

Comment parvenez-vous à trouver vos idées ?

Souvent ce sont mes idées qui me trouvent (rire). Elles peuvent être liées à une rencontre, une lecture, un sujet d’actualité ou une thématique qui va me toucher. Je suis inspiré par le monde qui m’entoure.

Qu’avez-vous de plus ?

Je ne pense pas avoir quelque chose en plus ou en moins, nous sommes tous différents et c’est ça qui fait de nous des artistes. Cela dépend surtout des yeux de la personne qui contemple les œuvres. Certaines préfèrent les choses colorées, d’autres les choses abstraites ou bien figuratives. Les personnes qui apprécient mon travail, aiment avant tout les messages que mes œuvres portent.

Quel est votre meilleur souvenir en tant qu’artiste ?

En 2014, j’avais réalisé une fresque de quatre mètres de hauteur à Paris qui se nommait Le Mur d’Oberkampf. A la suite de cette fresque, il y a eu les attentats de Charlie Hebdo (7 janvier 2015). Je suis donc remonté dans la capitale le lendemain et je l’ai repeint en écrivant « Dare To Be Charlie » en laissant des craies pour les messages des passants. Le lendemain, je suis revenu et j’ai vu une dame assise devant la fresque pour lire les messages. Elle s’est ensuite levée pour s’approcher du mur et a essuyé ses larmes en les déposant sur Le Mur. C’est un moment qui m’a marqué.

Serez-vous toujours résident monégasque et artiste dans les années à venir ?

Si, dans dix ans, vivre de l’art est toujours possible pour moi, alors je continuerai. Ma quête n’est pas d’être riche, mais plutôt d’être heureux. Monaco est une ville qui m’a bercé, toute ma famille est ici. A chaque retour de voyage, j’aime retrouver Monaco, mes amis et toutes mes racines.

Que représente cette troisième édition de l’Urban Painting Around The World (UPAW) pour vous ?

C’est un beau rendez-vous. J’ai travaillé avec Cinzia et Alberto Colman, les initiateurs, pour une performance sur la place du Casino. Il y a quelques années j’ai réalisé des portraits et des graffitis de grandes tailles. Ils m’ont ensuite proposé de participer à l’UPAW. C’est une chance pour moi de porter les couleurs de Monaco chaque année.

Propos recueillis par Solène Anson

©Rivierakris

A lire aussi...

  • Art & Culture

Nolwenn Leroy, « emplie de joie » sur la scène de l’Espace Léo Ferré

20 septembre 2019 - 17h00

La chanteuse bretonne se produit demain soir sur la scène monégasque. Une première en Principauté pour la gagnante de la saison 2 de la Star Academy. Après l’album Bretonne, Nolwenn…

Lire la suite
  • Art & Culture
  • Société

Casamanara expose le mobilier de Jeanneret

20 septembre 2019 - 09h24

Le showroom monégasque, fondé par Piero Manara et Debla Manara Berger, propose une exposition de meubles, conçus par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret pour la ville de Chandigarh…

Lire la suite
LIVE !
Concert de l’OPMC à 18h au Grimaldi Forum
22 septembre 2019 - 11h44
La Grande Saison de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sera lancée cet après-midi par le concert « l’ombre et la lumière » dirigé par Kazuki Yamada avec le contralto Marie-Nicole Lemieux et Olivier Vernet à l’orgue.
L’AS Monaco Basket et FEDCOM annoncent leur partenariat
22 septembre 2019 - 08h43
Partenaire de l’AS Monaco FC depuis 25 ans et du Monte-Carlo Rolex Masters de tennis depuis 18 ans, FEDCOM s’engage désormais avec le club de basket monégasque. Hier, son logo est apparu pour la première fois sur le maillot de la Roca Team à l’occasion de la première journée de Jeep Elite.
Nolwenn Leroy à 20h30 à l’Espace Léo Ferré
21 septembre 2019 - 11h54
Basket Jeep Elite : Monaco – Gravelines Dunkerque à 18h30 à la salle Gaston Médecin
21 septembre 2019 - 10h00
Partenariat hôtelier Mali-Monaco
21 septembre 2019 - 08h00
Du 9 au 17 septembre, le directeur de l'école hôtelière Chiaka Sidibe de Bamako, M. Khoudja et un professeur ont été accueillis par le Lycée Technique et Hôtelier de Monaco (LTHM) pour une formation en immersion. Leur formation s’inscrit dans le cadre du protocole d’accord signé en mars dernier, à l’occasion de la 2e Commission Bilatérale Mali-Monaco et couvre la période 2019-2021. Il a pour objectif le renforcement des connaissances du personnel et des élèves de l'Ecole Hôtelière malienne dans les domaines de la cuisine, du service et de l'hébergement à travers une coopération avec le LTHM.
Numéro d’information pour les victimes de violences
20 septembre 2019 - 16h20
Un nouveau numéro d’information vient d’être mis en place pour les victimes de violences, qui pourront disposer de renseignements gratuitement en composant le 0 800 91 90 10 depuis un téléphone fixe ou mobile sur le territoire monégasque.
Nolwenn Leroy en concert ce samedi
19 septembre 2019 - 10h11
L’auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste française enchantera la scène de l’Espace Léo Ferré ce week-end. Un interview avec l’artiste sera disponible prochainement.
Présentation de la rentrée culturelle de la Médiathèque à 18h30
19 septembre 2019 - 10h10
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo