• Art & Culture

Mr OneTeas : “Monaco est une ville qui m’a bercé”

25 juin 2019 - 9h00

La 3e édition de l’Urban Painting Around the World (UPAW), c’est mardi 25, mercredi 26 et jeudi 27 juin, au quai Antoine Ier. Le thème : « Animaux en voie de disparition ».

Comme chaque année, l’artiste italien résident à Monaco, Anthony Alberti alias Mr OneTeas, aura l’honneur de participer à l’UPAW. C’est dans ce cadre qu’il peindra trois toiles ainsi qu’une tortue en résine afin de soutenir les actions de la Fondation Prince Albert II. Rencontre avec l’artiste peintre.

 

L’Italie est une véritable galerie d’art. Vous qui êtes artiste italien résident à Monaco, est-ce un avantage ?

Le fait d’avoir vécu à Rome m’a apporté énormément de choses, comme le fait d’avoir été dans différents pays. J’ai toujours été plongé dans diverses cultures et c’est très enrichissant. Les êtres humains, nous sommes comme des éponges, plus on voyage et plus on s’instruit.

Un artiste, c’est quoi ?

Il y a autant de définition qu’il y a d’artiste, je pense qu’à travers son art, l’artiste doit véhiculer des messages. En ce qui me concerne je mets des images sur les maux de notre socièté.

Avez-vous eu des difficultés à trouver votre nom d’artiste ?

Je l’ai trouvé instantanément. Au départ on m’appelait Teas car j’aime bien taquiner, puis il a évolué en OneTeas, puis Mr OneTeas.

Qu’est-ce qu’être artiste à Monaco ?

C’est au sein de la Principauté que j’ai décidé de changer de vie, de quitter mon travail et devenir artiste à temps plein. Monaco, place internationale, nous donne la possibilité d’avoir un rayonnement dans le monde. Ce que j’aime, c’est aller à la rencontre de l’autre.

Connaissez-vous les autres artistes de la Principauté ?

Je connais bien Matéo Mornar, Nick Danziger, Guillaume Plisson et plein d’autres. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de les rencontrer au travers d’expositions, de projets et de vernissages.

Quelles sont vos relations avec les autres artistes et votre public ?

Mes relations sont toujours humaines que ce soit avec les artistes ou n’importe qui. Je suis un artiste très accessible, plutôt ouvert et communicatif.

Qu’attend-on d’un artiste ?

On attend de l’artiste qu’il se renouvèle, qu’il surprenne et qu’il soit sincère dans ses réalisations.

Est-ce que l’artiste dépeint le plus la réalité du monde ?

Je l’espère, même s’il y a souvent des choses qu’on ne peut pas dire. J’aime ma liberté et je traite des sujets sans tabou. Parfois certaines œuvres ne peuvent pas être exposées. Tout dépend du lieu et du contexte. Je fais des œuvres avec des thématiques différentes. Le but étant toujours de faire réagir les spectateurs.

Comment parvenez-vous à trouver vos idées ?

Souvent ce sont mes idées qui me trouvent (rire). Elles peuvent être liées à une rencontre, une lecture, un sujet d’actualité ou une thématique qui va me toucher. Je suis inspiré par le monde qui m’entoure.

Qu’avez-vous de plus ?

Je ne pense pas avoir quelque chose en plus ou en moins, nous sommes tous différents et c’est ça qui fait de nous des artistes. Cela dépend surtout des yeux de la personne qui contemple les œuvres. Certaines préfèrent les choses colorées, d’autres les choses abstraites ou bien figuratives. Les personnes qui apprécient mon travail, aiment avant tout les messages que mes œuvres portent.

Quel est votre meilleur souvenir en tant qu’artiste ?

En 2014, j’avais réalisé une fresque de quatre mètres de hauteur à Paris qui se nommait Le Mur d’Oberkampf. A la suite de cette fresque, il y a eu les attentats de Charlie Hebdo (7 janvier 2015). Je suis donc remonté dans la capitale le lendemain et je l’ai repeint en écrivant « Dare To Be Charlie » en laissant des craies pour les messages des passants. Le lendemain, je suis revenu et j’ai vu une dame assise devant la fresque pour lire les messages. Elle s’est ensuite levée pour s’approcher du mur et a essuyé ses larmes en les déposant sur Le Mur. C’est un moment qui m’a marqué.

Serez-vous toujours résident monégasque et artiste dans les années à venir ?

Si, dans dix ans, vivre de l’art est toujours possible pour moi, alors je continuerai. Ma quête n’est pas d’être riche, mais plutôt d’être heureux. Monaco est une ville qui m’a bercé, toute ma famille est ici. A chaque retour de voyage, j’aime retrouver Monaco, mes amis et toutes mes racines.

Que représente cette troisième édition de l’Urban Painting Around The World (UPAW) pour vous ?

C’est un beau rendez-vous. J’ai travaillé avec Cinzia et Alberto Colman, les initiateurs, pour une performance sur la place du Casino. Il y a quelques années j’ai réalisé des portraits et des graffitis de grandes tailles. Ils m’ont ensuite proposé de participer à l’UPAW. C’est une chance pour moi de porter les couleurs de Monaco chaque année.

Propos recueillis par Solène Anson

©Rivierakris

A lire aussi...

  • Art & Culture
  • Société

La conquête MAGIC

20 février 2020 - 14h02

Le 7 mars prochain se déroulera, au Grimaldi Forum, la sixième édition du Monaco Anime Game International Conferences (MAGIC), l’évènement dédié à la pop culture : manga, bande-dessinée, animation, jeux vidéo,…

Lire la suite
  • Art & Culture

La bibliothèque d’un amateur vendue aux enchères samedi à l’HVMC

20 février 2020 - 11h28

Plus de 300 lots provenant de cette bibliothèque seront dispersés samedi 22 février prochain à l’Hôtel des Ventes de Monte-Carlo. Pour l’essentiel, des manuscrits, des livres anciens et des ouvrages…

Lire la suite
LIVE !
Exposition Abstroworld par l'artiste brésilien Jotape jusqu’au 11 mai au Méridien Beach Plaza
20 février 2020 - 09h23
Ce soir à 18h30 au Méridien Hôtel se tiendra une présentation « Vroom Spotlight and Networking » présentée par Integius, une entreprise autrichienne de technologie immobilière spécialisée dans la maison intelligente.
20 février 2020 - 09h12
Exposition « Variations, les Décors lumineux d’Eugène Frey » jusqu’au 20 mai au Nouveau Musée National de Monaco - Villa Paloma
20 février 2020 - 08h47
Coronavirus : la Croix-Rouge monégasque lance un appel aux dons
19 février 2020 - 09h53
La Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge a lancé un appel de 32 millions de francs suisses destiné à financer des mesures de prévention contre le coronavirus. La Croix-Rouge monégasque a déjà remis 70 000 euros à la FICR et elle propose de réaliser des dons (en précisant coronavirus) adressés à son siège 27, boulevard de Suisse ou sur son site internet www.croix-rouge.mc
Thé littéraire : « Coups de cœur des lecteurs » à 17h à la Bibliothèque Louis Notari
19 février 2020 - 09h45
Opéra « Street Scene » vendredi 21 (gala), mardi 25 février à 20h et dimanche 23 février à 15h à la Salle Garnier de l’Opéra Monte-Carlo
18 février 2020 - 10h45
De Kurt Weill avec Geoffrey Dolton, Jeni Bern, Scott Wilde, Lucy Schaufer, Harriet Williams, Mandisinde Mbuyazwe, Patricia Racette, Joel Prieto, Tyler Clarke, Paulo Szot, Gerardo Bullon, Pierre Emmanuel Roubet, Marta Fontanals-Simmons, Richard Burkhard, Mary Bevan, le Choeur de l’Opéra de Monte-Carlo, le Chœur d’enfants de l’Académie Rainier III et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Lee Reynolds, organisé par l'Opéra de Monte-Carlo.
Thé littéraire : « Coups de cœur des lecteurs » demain à 17h à la Bibliothèque Louis Notari
18 février 2020 - 10h38
Jeudi 20 février, au Méridien Hôtel à 18h30, se tiendra une présentation « Vroom Spotlight and Networking » présentée par Integius, une entreprise autrichienne de technologie immobilière spécialisée dans la maison intelligente.
18 février 2020 - 10h07
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo