• Société
  • Technologie

Monaco Télécom 5G et développement international

15 septembre 2018 - 10h46

Rachat de l’opérateur chypriote MTN, accord avec le groupe Huawei pour faire de Monaco le premier pays entièrement couvert en 5G, Monaco Télécom multiplie les initiatives tout en améliorant sa couverture en Principauté comme le souligne son directeur général Martin Péronnet.

 

Vous avez signé début septembre un accord pour le lancement de la 5G à Monaco avec le groupe chinois Huawei. Avant de revenir sur cet accord, que peut-on attendre de la 5G concrètement ?

La 5G, si on veut simplifier c’est dix fois plus de débit, dix fois moins de latence et dix fois plus d’objets connectables par antenne. Si on reprend point par point, au lieu d’un giga, on passe à dix, ce qui est fondamental car le mobile est devenu le premier support d’accès à Internet. Ce besoin de capacité, on le perçoit bien au moment du Grand Prix par exemple. Quant à la latence, c’est le délai pour se connecter à un serveur à distance. En 5G, c’est quasi instantané, ce qui est absolument indispensable pour la voiture autonome par exemple. Le troisième point souligne que cette génération de réseau servira autant à connecter des gens que des objets. On s’oriente vers une nouvelle révolution industrielle qui verra des machines être gérées à distance, sans être câblées, des processus de production entier être pilotés dans des réseaux sans fil. Il sera également possible de personnaliser l’accès à la 5G pour une entreprise, et renforcer ainsi la sécurité de ses opérations. La 5G est une véritable vision à long terme.

 

Quels sont les atouts de Monaco Telecom pour un tel lancement ?

Avant tout de l’avoir anticipé depuis 2013 en intégrant technologiquement les éléments constitutifs de la 5G.

 

Par exemple ?

Notre réseau est entièrement fibré, ce qui est indispensable. Les antennes sont reliées au cœur du réseau par la fibre optique. De plus, ce qu’on appelle l’intelligence du réseau est regroupée dans un data center. L’architecture du réseau est 5G Ready depuis 2014. Enfin, le cœur du réseau est entièrement virtualisé, ce qui est aussi un prérequis.

 

©Direction de la Communication

 

Tout ceci est très technique pour des néophytes, quand verra-t-on la 5G fonctionner ?

Les smartphones actuels ne savent pas décoder la 5G, il faut donc attendre une nouvelle génération de terminaux, qui devrait arriver à la fin du premier semestre 2019. Nous serons donc prêts à les accueillir.

 

Pourquoi l’annoncer maintenant ?

Pour trois raisons majeures. La Principauté est une terre d’innovation, qui attire les entreprises et les résidents les plus exigeants. La 5G participe à cette communication vis-à-vis du monde extérieur. L’excellence dans le marché des télécoms passe par la nécessité de développer des partenariats forts avec les fournisseurs de technologie. Il est important qu’ils continuent plus que jamais à considérer la Principauté et Monaco Telecom comme un showroom qu’il faut particulièrement soigner. Enfin, la mise au point d’un réseau de cette complexité prend du temps. Pour être vraiment prêt lors des premiers lancements de terminaux, il fallait anticiper.

 

En quoi consiste l’expérimentation que vous avez développé au Monaco Yacht Show ?

Nous faisons voler un drone en utilisant un modem 5G  et une caméra à 360°. Au sol, on retransmet en direct la vision intégrale du Monaco Yacht Show grâce aux lunettes virtuelles que beaucoup connaissent désormais. Ceci n’est réalisable que grâce à un débit très puissant et à une latence infime que la 5G rend possible.

 

Vous disiez entendre le reproche « vous feriez mieux de vous occuper de ce qui ne va pas actuellement »…

C’est vrai, je le lis parfois. La 5G ne se fait pas au détriment du reste, elle s’intègre dans une démarche globale d’amélioration de la densité de notre couverture et du service. Il y a eu beaucoup d’améliorations cette année, et Monaco reste un défi technologique en raison de sa configuration et de son urbanisation. Nous construirons encore de nouveaux sites et sommes attentifs quand on nous signale des zones avec des problèmes. Parallèlement, nous sommes vigilants et limitons les ondes radio électriques en intégrant des limites d’émission dix fois plus faibles que dans l’Union Européenne, y compris pour la 5G.

 

Pourquoi avoir choisi Huawei ?

Huawei a pour cœur de métier les réseaux, c’est l’un des quatre grands fournisseurs mondiaux et il est leader pour les réseaux mobiles. On l’oublie parfois, l’entreprise étant aujourd’hui plus connue pour être le troisième fabricant de smartphones au monde. Si on veut schématiser, le plus gros fait confiance au plus petit pour développer ses innovations. Nous éprouvons une certaine fierté à avoir noué ce partenariat, tout comme à avoir été accueilli à Pékin par Ren Zhengfei, fondateur de Huawei, l’une des personnalités les plus marquantes de ces dernières décennies dans la technologie.

 

Vous venez par ailleurs de concrétiser le rachat de MTN à Chypre. Pourquoi un tel rachat ?

MTN est le deuxième opérateur à Chypre. Il réalise un chiffre d’affaires de 123 millions d’euros, ce qui double à peu près celui du groupe. C’est l’opérateur qui connaît la plus forte croissance dans le pays avec 400 000 clients. Il n’est aujourd’hui présent que dans le mobile. Quant à Chypre, c’est aussi un petit pays du bassin méditerranéen, un pays dans lequel nous sommes pertinents. Le gros enjeu, c’est de moderniser le réseau mobile de MTN, mais aussi de définir une stratégie dans la téléphonie fixe.

 

Sur un autre plan, Monaco Telecom est partenaire actif des Assises de la Sécurité, qu’en attendez-vous ?

Ces Assises de la Sécurité sont l’évènement le plus important en matière de cybersécurité sur la zone France/Monaco. Elles réunissent l’ensemble des professionnels et des utilisateurs. La cybersécurité, je le rappelle, est à la fois un enjeu pour les grandes, mais aussi pour les petites entreprises. J’avoue avoir une véritable admiration pour Gérard Rio qui a imaginé et créé ces Assises avec son épouse il y a plus de 20 ans à Monaco, avant de les céder au groupe Comexposium. Tous les acteurs concernés s’y retrouveront. Aujourd’hui, un nouvel écosystème autour de la cyber-sécurité se développe à Monaco depuis le vote de la loi sur la cybercriminalité et la création de l’Agence monégasque de sécurité numérique (AMSN). L’Amiral Riban a eu l’idée de créer aux Assises un pavillon Monaco – Monaco Cyber Security Initiative – regroupant onze entités, parmi lesquelles des assureurs, des sociétés spécialisées, des cabinets d’experts-comptables, l’AMSN et Monaco Telecom. On retrouvera aux Assises les plus grands groupes du secteur, mais aussi des sociétés plus spécialisées dans le Cloud ou les terminaux sécurisés, par exemple. Encore une fois, Gérard Rio a créé une véritable communauté qu’il anime avec talent. Pour citer un chiffre, l’an dernier, il y a eu 2 800 participants et l’audience des Assises ne cesse d’augmenter.

 

Noël Mettey

Photo ©Direction de la Communication

A lire aussi...

  • Economie
  • Société

SBM : les fruits d’une stratégie

20 septembre 2019 - 17h18

Les actionnaires de la SBM ont approuvé ce matin les comptes de l’exercice 2018/2019 en sensible amélioration par rapport à l’exercice précédent. À cette occasion, le président délégué, Jean-Luc Biamonti,…

Lire la suite
  • Extension en mer
  • Société

Grimaldi Forum, premier producteur d'énergie verte de la Principauté

20 septembre 2019 - 15h56

Le centre de congrès et d’évènements a inauguré ce matin un espace de 2 500m2 de panneaux solaires sur sa toiture. Ce projet d’envergure s’inscrit dans la politique de transition…

Lire la suite
LIVE !
Numéro d’information pour les victimes de violences
20 septembre 2019 - 16h20
Un nouveau numéro d’information vient d’être mis en place pour les victimes de violences, qui pourront disposer de renseignements gratuitement en composant le 0 800 91 90 10 depuis un téléphone fixe ou mobile sur le territoire monégasque.
Nolwenn Leroy en concert ce samedi
19 septembre 2019 - 10h11
L’auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste française enchantera la scène de l’Espace Léo Ferré ce week-end. Un interview avec l’artiste sera disponible prochainement.
Présentation de la rentrée culturelle de la Médiathèque à 18h30
19 septembre 2019 - 10h10
J-1 Concert de chants corses par Jean Menconi au Jardin exotique
19 septembre 2019 - 09h10
Cet évènement a été organisé dans le cadre du dixième anniversaire du jumelage entre Monaco et Lucciana. D’autres manifestations auront lieu jusqu’au 21 septembre.
Démontage de la fontaine de Guy Lartigue au Larvotto
18 septembre 2019 - 11h38
Intitulée « Hommage à la Princesse Grace », cette fontaine fait partie des collections du NMNM et est actuellement en cours de démontage. Le chantier mené par Brice Lartigue, fils de l’artiste, a démarré au mois de juin 2019. Cette semaine ont lieu le découpage et la dépose des grandes colonnes d’eau, qui seront mises en caisses et transportées vers un atelier spécialisé de restauration. « Hommage à la Princesse Grace » sera intégralement restaurée, dans l'optique de sa future réinstallation en Principauté.
Le corps des Sapeurs-Pompiers reçoit la visite du général commandant la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris
18 septembre 2019 - 10h00
A l'ordre du jour de ce déplacement : un échange sur de nombreux sujets opérationnels d'actualité et sur le recrutement, une démonstration statique de matériels d'intervention spécifiques au sein des deux centres de secours, une présentation du concept d'emploi et d'engagement des moyens en Principauté, un bilan sur la convention de partenariat opérationnel signée le 19 juillet 2017 entre les deux unités.
Atelier ludique et éducatif « Lego Technic » à 16h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h15
Animation musicale « Chantons ! » à 14h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h00
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo