• Sport

Mélissa Plaza : « La Coupe du Monde doit servir d’exemple, mais elle n’est pas une fin en soi »

29 mai 2019 - 15h32

Dans une semaine, le coup d’envoi de la Coupe du monde féminine de football sera donné le 7 juin prochain en France.

C’est dans ce cadre que Mélissa Plaza, Championne de la Paix et ancienne internationale française est venue le 28 mai au sein de la Principauté pour partager son expérience. En partenariat avec l’Association Sportive de Monaco Football Féminin et l’organisation Peace and Sport, les jeunes licenciées âgées de 6 à 12 ans ont pu s’entraîner et effectuer des rencontres à travers les valeurs du sport, de paix, de dialogue et d’esprit d’équipe. Après une heure de séance, Mélissa Plaza s’est exprimée sur son ressenti et son cheval de bataille : l’égalité entre les hommes et les femmes.

Mélissa Plaza, qu’avez-vous pensé de cette session avec Peace and Sport et les jeunes filles de l’ASM Foot Féminin ?

Le partenariat entre Peace and Sport et l’ASM Féminin se déroule depuis trois ans. On partage les mêmes valeurs et on travaille sur la promotion du sport comme outil de langage, de savoir-être et de savoir-faire. La séance s’est bien passée. Les filles étaient très contentes. Je suis heureuse de voir autant de joie sur un terrain de football de la part des petites filles. A mon époque j’étais la seule et aujourd’hui je suis ravie de voir qu’elles sont aussi nombreuses et joviales en tapant dans le ballon. J’ai l’impression de me revoir à leur âge.

Pourquoi ce choix de participer à une session de Paix par le Foot ?

Je suis Championne de la Paix et je souhaite promouvoir des idées fortes afin de sensibiliser les filles et les femmes à une pratique sportive plus inclusive. Le sport est un vecteur d’émancipation sociale incontestable, il doit être rendu accessible à toutes et tous et ce, partout dans le monde. C’est ce message que je suis venue partager, afin de favoriser, aussi, la paix. Ce genre d’initiative me fait plaisir et j’ai à cœur d’en faire plein d’autres.

La paix et l’égalité des sexes sont liées ?

La guerre qui est menée contre les femmes dans le monde est la seule guerre qui ne connaît pas de trêve. Il n’y a pas un jour sans qu’une femme ne soit pas violée ou victime de violence conjugale. Alors nous ne sommes pas en paix.

Etes-vous satisfaite de l’évolution du football féminin ?

Je suis satisfaite de son évolution car de plus en plus de filles pratiquent le football. Mais à très haut-niveau, de nombreux progrès restent à faire. Les footballeuses sont attachées à la ligue amateur de football, alors qu’il faudrait les rattacher à la ligue professionnelle. C’est aussi le cas pour les contrats. Les femmes signent des contrats fédéraux alors qu’ils devraient être professionnels. Pour l’instant, beaucoup travaillent ou étudient à côté de leur pratique. Il y a aussi les moyens structurels et humains dans l’encadrement qui n’est pas toujours de qualité, ce qui ne permet pas vraiment de fidéliser les jeunes filles. En tout cas, c’est chouette de voir les parents dans les tribunes. Cela prouve que les footballeuses ont du soutien et j’espère que la Coupe du Monde sera un tremplin pour donner l’envie aux femmes de prendre une licence dans un club.

La Coupe du Monde Féminine peut-elle être un vecteur de paix dans le sport ?

La Coupe du Monde doit servir d’exemple, mais elle n’est pas une fin en soi. C’est une pierre que l’on doit ajouter à l’édifice et j’espère qu’elle aura beaucoup d’impact sur le public. Pour la première fois, les femmes seront sur la scène médiatique et c’est un signe fort pour la place des femmes dans le football.

Votre reconversion se fera-t-elle dans le coaching ?

(Rire) J’ai fait un peu de coaching, mais actuellement je suis conférencière. Je me sens beaucoup plus impactante avec ce rôle car je transmets des messages. Mon livre en fait partie. La deuxième étape serait de faire un one man show pour toucher encore plus de monde.

Que diriez-vous aux personnes pour les inciter à lire votre livre, Pas pour les filles ?

Je le conseille vraiment car c’est un livre sur l’émancipation et la liberté individuelle. Soyez qui vous êtes, parce que vous ne serez jamais aussi bien, aussi épanoui, aussi impliqué, aussi motivé que si vous faites quelque chose qui vous plaît dans la vie. C’est un message pour aller vers une société plus juste, plus égalitaire, plus harmonieuse et je pense que ce sont des petites choses qui peuvent changer la donne et le cours d’une vie. C’est un récit qui peut parler à beaucoup de personnes, pas seulement aux femmes mais aussi aux hommes.

Propos recueillis par Solène Anson

©Peace and Sport

A lire aussi...

  • Sport

Diego Rizzi et son équipe remportent le premier Challenge Prince Héréditaire Jacques

22 octobre 2019 - 16h54

L’Italien, au palmarès long comme le bras, a fait parler son talent, le week-end dernier. Son équipe est sortie vainqueur d’un tournoi international de pétanque organisé par la Fédération monégasque…

Lire la suite
  • Sport

Christ Esabe : quatre titres, deux gants et un rêve

22 octobre 2019 - 10h22

Auteur d’un combat sans bavure face à Jamie Bidwell, le petit prodige de la Team Monaco Boxe est devenu le plus jeune champion de France de l’Histoire ce dimanche, lors…

Lire la suite
LIVE !
La faim dans le monde augmente
22 octobre 2019 - 10h30
Du 14 au 18 octobre, la Principauté, a pris part aux travaux de la 46e session du Comité de la Sécurité alimentaire mondiale (CSA).  A l’occasion de cette session, deux rapports annuels ont été présentés : L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, qui annonce une augmentation de la faim pour la troisième année consécutive et La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture, portant sur la réduction des pertes et gaspillages de denrées alimentaires. Pour rappel, Monaco est activement engagé dans la lutte contre la faim dans le cadre de sa politique de coopération au développement. La Principauté consacre cette année plus de 2,6 millions d’euros à des opérations de sécurité alimentaire et de nutrition infantile dans des pays essentiellement africains.
L’Ambassade de Monaco aux Etats-Unis et au Canada réunit son réseau consulaire à Seattle
22 octobre 2019 - 10h02
Du 10 au 14 octobre, les consuls de Monaco au Canada ainsi que de neuf grandes villes américaines (Las Vegas, Atlanta, Chicago, Miami, Dallas, Los Angeles, New York, San Francisco et la Nouvelle Orléans) se sont retrouvés à Seattle, durant le long week-end du Colombus Day, pour participer à la réunion consulaire annuelle. Les activités à venir pour 2019 et 2020 ont été présentées afin de favoriser les synergies, la communication et la collaboration entre ces pays. Des rencontres stratégiques et des visites guidés ont également fait partie du programme.
Dernier jour pour donner les vieilles couvertures
22 octobre 2019 - 09h15
De 13h à 18h l’Espace Léo Ferré accueille l’opération de collecte « Monaco s’engage contre le gaspillage de couvertures ». Tout le monde peut déposer couvertures, plaids et sacs de couchage au profit de deux associations : Semeurs d’Espoir et Les Anges Gardiens de Monaco.
Projection « Voyage à Cythère » à 20h au Théâtre des Variétés
22 octobre 2019 - 09h01
Alexandre est cinéaste. Dans le film qu’il prépare, il sera à la fois question de la recherche du père et de sa propre recherche à lui, sur le passé, sur l’histoire. Spyros est ainsi le personnage central qui revient d’exil après trente-deux ans, retrouve sa femme, sa famille, ses amis, son village et sa terre. Une terre que le monde moderne transforme de terre de travail en terre de loisirs. Spyros ne se reconnaît pas dans ce monde-là. Et ce monde le rejette.
Picnic Music à 12h15 à la Médiathèque
22 octobre 2019 - 08h01
Visite du Prince au Japon
21 octobre 2019 - 15h18
Le Souverain assistera aux cérémonies officielles d’intronisation de l’Empereur du Japon qui se dérouleront les 22 et 23 octobre à Tokyo. A l’occasion de ce déplacement, le Prince rencontrera, Shinzo Abe, Premier ministre japonais pour évoquer les relations entre les deux pays et les sujets d’intérêts communs.
Projection de « The Mission » à l’Agora à 19h
21 octobre 2019 - 12h16
Au début du XVIIIe siècle, le frère jésuite Gabriel fonde une mission sur les terres des Indiens Guaranis. A la même époque et dans les mêmes lieux sévit Mendoza, aventurier mercenaire. Ces deux hommes vont se retrouver pour lutter contre les dominations espagnole et portugaise. Chaque participant amène un repas à partager avant le film et à la fin de la projection, un débat a lieu.
Rendez-vous numérique à 13h à la Médiathèque
21 octobre 2019 - 09h15
Démonstration du site Internet de la Médiathèque et de ses fonctionnalités
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 14h13

La Gazette de Monaco Immo