• Sport

Les pilotes ont joué le jeu à la fanzone

24 mai 2019 - 17h09

Pour les quatre jours du Grand Prix, de 9h à 21h, la Place d’Armes se transforme en fanzone pour faire vivre l’ambiance de la compétition au travers de nombreuses animations gratuites. Ce vendredi après-midi, ce sont les pilotes de F1 qui y étaient conviés pour de brèves interviews et des séances d’autographes.

C’est Robert Kubica et George Russell qui ont ouvert le bal dès 13h45. Si le public a par la suite pu en apprendre davantage sur le champion un peu distant Kimi Raïkkönen ou encore la récente carrière dans la mode de Lewis Hamilton, l’un des pilotes les plus attendus cet après-midi était bien sûr le Monégasque, Charles Leclerc. « Ça fait chaud au cœur de voir toutes les personnes qui me soutiennent », a-t-il déclaré d’emblée. Inévitablement, on l’interroge sur sa vie, ici, en Principauté, où les gens peuvent se retrouver à marcher aisément à côté de lui dans la rue. « C’est plus compliqué pendant le Grand Prix mais tout au long de l’année, à Monaco, les gens sont assez habitués à voir des pilotes de Formule 1 », confie-t-il.

Un soutien inconditionnel

Lorsqu’on lui demande s’il fait toujours du karting dans la région, il répond qu’il essaie, car « c’est un bon entraînement physique », mais le jeune pilote explique qu’il a moins de temps depuis qu’il est arrivé chez Ferrari où il y a « beaucoup à faire hors Grand Prix ». Pour s’entraîner, d’ailleurs, il privilégie les simulateurs. La suite se passe en anglais, langue que le Monégasque a dû apprendre car c’est celle que les ingénieurs utilisent le plus. Quelques secondes plus tard, alors que l’on cède la parole pour les questions du public, une voix s’élève dans la foule : « Allez Charles, on est tous avec toi ! » Les applaudissements qui suivent attestent du fervent soutien porté au jeune homme. « Si je pouvais choisir de ne gagner qu’un seul Grand Prix, ce serait celui de Monaco, ou bien Monza », affirme-t-il à l’assistance.

La Formule 1, « un monde très spécial »

Des enfants, aussi jeunes que lui lorsqu’il a commencé à rêver de Formule 1, l’interrogent sur son statut de professionnel et la façon dont ce rêve s’est concrétisé. « Ça n’a pas été facile, il y a eu des moments où je n’y croyais plus, je pensais que ça allait être trop compliqué… Mais voilà, je n’ai rien lâché », avoue le pilote avant de rappeler que la Formule 1 est un « monde très spécial, très exclusif avec peu de place » mais qu’il faut « toujours y croire ». Le Monégasque a ensuite pris le temps de signer longuement des autographes avant de quitter les lieux, laissant la place (un peu) à ses concurrents.

Margaux Boscagli

© Jérémie Bernigole

A lire aussi...

  • Sport

Un nouvel art martial… monégasque !

8 juillet 2020 - 09h49

Le directeur technique fondateur de l’Académie internationale d’arts martiaux de Monaco et champion du monde de Krav-maga, Claude Pouget, vient de créer un nouvel art martial, le Muneguda. Présentation. Synthèse…

Lire la suite
  • Sport

Femina Sports accueille les gymnastes du pôle Saint-Etienne en stage

2 juillet 2020 - 10h54

Eric et Monique Hagard, entraîneurs du pôle France gym Saint-Etienne ont emmené cinq de leurs gymnastes en stage cette semaine en Principauté. Une opportunité pour les jeunes athlètes du Femina…

Lire la suite
LIVE !
Demain de 8h30 à 18h, les Monégasques, résidents, scolaires et salariés de Monaco sont conviés à la session de rattrapage de dépistage à la covid 19, organisée à l’Espace Léo Ferré
6 juillet 2020 - 09h48
Une décision ministérielle publiée au Journal de Monaco autorise, par dérogation et sous conditions, les évènements jusqu’à 5 000 personnes
4 juillet 2020 - 11h15
Depuis le 28 avril 2020, une décision ministérielle interdit les rassemblement de plus de dix personnes sur les voies et espaces publics. Une nouvelle décision ministérielle du 26 juin, modifiant la précédente et portant instauration de mesures exceptionnelles dans le cadre de la reprise progressive des activités en vue de lutter contre l’épidémie de covid 19 indique « par dérogation, des évènements regroupant plus de dix personnes et dans le respect d'une jauge maximale de 5.000 personnes, pourront être ponctuellement autorisés dans le cadre de l'organisation d'une manifestation ou un évènement singulier. La demande d'autorisation correspondante devra être déposée préalablement auprès des services compétents de l'Administration, accompagnée d'un dossier complet incluant notamment le protocole de mesures sanitaires envisagées. »  
Le Monte-Carlo Film Festival de la Comédie est reporté du 5 au 10 octobre au Grimaldi Forum
3 juillet 2020 - 15h53
Cette 17e édition du Monte-Carlo Film Festival de la Comédie, conçu et dirigé par Ezio Greggio, était initialement prévue du 20 au 25 juillet.  
Zvezdan Mitrovic fait son grand retour en tant que coach de la Roca Team pour la saison 2020-2021
2 juillet 2020 - 14h32
Pas Croisés, une performance dansée des Ballets de Monte-Carlo au musée national Marc Chagall de Nice demain à 20h
2 juillet 2020 - 10h34
L’institution culturelle monégasque s’exporte hors les murs pour cette collaboration de Mimoza Koïke et Asier Edeso Eguia, artistes chorégraphiques des Ballets de Monte-Carlo. Cette performance dansée aura lieu demain à 20h dans les Jardins du Musée sur le thème « De Natura ». Réservation obligatoire puisque la capacité maximale est de 70 personnes. Prix : 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants.
La MTE signe un partenariat avec l’institut Efficacity
1 juillet 2020 - 15h49
La Mission pour la Transition Energétique vient de signer un partenariat avec l’Institut de Recherche & Développement Efficacity. Créé en 2014 sous l’égide du programme d’investissements d’avenir (PIA) soutenu par le gouvernement français, cet institut est dédié à la transition énergétique et écologique des villes. Il fédère une trentaine d’acteurs de tous horizons - publics et privés, industriels et académiques - et rassemble plus de 100 chercheurs et experts.
Le restaurant Joël Robuchon de l’hôtel Métropole Monte-Carlo rouvre ce jeudi 2 juillet tous les soirs du jeudi au dimanche inclus, uniquement pour les dîners
30 juin 2020 - 11h19
L’association Les Enfants de Frankie suspend sa campagne annuelle « Fourchette Solidaire »
29 juin 2020 - 11h45
En soutien avec les restaurateurs de la Principauté, impactés par la covid 19, l’association monégasque a décidé d’annuler la manifestation qui aurait dû débuter le 1er juillet pour une durée de deux mois. En effet, chaque année, un euro est collecté sur chaque addition des restaurants solidaires pour être reversé à l’association au profit des enfants malades et démunis de la région. La 3e édition de cette action se déroulera l’an prochain.
La Gazette de Monaco Immo