• Sport

Les boxeurs de Monaco et de France enfin sur le ring

11 février 2019 - 10h25

Un nouveau chapitre s’écrit dans l’histoire de la boxe monégasque. Désormais, tout boxeur licencié au club monégasque ou à la Fédération Monégasque de Boxe (FMB) pourra participer aux compétitions fédérales françaises. Et ce qu’il soit amateur ou professionnel. En effet une convention entre les fédérations française et monégasque de boxe a été signée le 29 novembre dernier en ce sens. Laurent Puons, président de la FMB, explique la mise en place de cette dernière.

Depuis son arrivée à la présidence de la fédération monégasque de boxe, en août 2014, Laurent Puons ne cesse de se challenger. Nouvelle organisation, nouvelle structure. Ce passionné de boxe a mis en place une entité indépendante à part entière, avec ses propres règlements sportifs, ses propres commissions ainsi que ses propres arbitres. C’est dans son bureau, décoré de médailles et de coupes à l’ambiance chaleureuse, et avec le sourire aux lèvres que le président de la FMB nous accueille.

 

Lors de la 13e édition du Monaco Boxing Challenge, vendredi 1e février, vous avez officialisé, avec André Martin, président de la Fédération Française de Boxe (FFB), la convention permettant aux boxeurs de Monaco de participer aux championnats français de boxe…

C’était un de mes objectifs à mon arrivée à la fédération ! Monaco a toujours été une terre de boxe. De nombreux galas de boxe étaient organisés auparavant, dont de nombreux championnats du monde.  Depuis des années, un seul gala de boxe est organisé par la SBM et un grand promoteur.

Nous avons donc souhaité, organiser les Monaco Boxing Challenge, et restructurer l’organisme, qui était un peu ‘sous la tutelle’ de la fédération française. Pour moi, c’était quelque chose qui ne pouvait pas perdurer car, actuellement, il y a une fédération officielle et un club officiel. Les choses n’avançaient pas. Puis j’ai rencontré André Martin, son président. Ensemble, nous avons trouvé un terrain d’entente.

Ce protocole permet aux boxeurs de nationalité française, amateurs ou professionnels de pouvoir participer aux compétitions françaises, et vice versa. Par exemple, si nous organisons un championnat de boxe monégasque, un boxeur licencié à la fédération de boxe française, pourra participer.

En trois ans nous avons fait tant de progrès. Nous sommes fiers de cette réussite. Je remercie toutes les personnes qui ont collaboré à ce projet. Cela demande beaucoup de travail et d’investissement.

 

Quelle incidence cela a-t-il sur le Monaco Boxing Challenge ?

Pour moi ce partenariat est très encourageant. Il donne énormément d’opportunités à nos boxeurs. Tout d’abord aux boxeurs du club de l’ASM qui pourront participer au championnat de France. Par ailleurs les boxeurs de la Team Monaco Boxe pourront également participer aux compétitions fédérales françaises. Je suis heureux d’avoir formé cette team, avec tous ces boxeurs, chacun venant d’horizons différents.

Par exemple, Diego Natchoo, détenteur du titre de champion de France Poids-Moyen, était contrait d’être licencié à la fédération française de boxe. Aujourd’hui il pourra être uniquement sociétaire de la FMB, et conserver son titre tout en continuant de se battre pour le garder sous nos couleurs.

 

André Martin a évoqué son souhait d’organiser les championnats de France Elite à Monaco. Pensez-vous que c’est envisageable ?

Oui et non. Une finale c’est environ 12 combats, 24 boxeurs et leur entourage. Cela fait beaucoup de monde. Pour certains clubs, cela demande un budget conséquent. Je n’y suis pas défavorable mais j’aimerais que cela puisse permettre à un de nos boxeurs amateur de disputer une finale devant son public. Dans cette hypothèse cela pourrait être intéressant et l’investissement financier en vaudrait la peine.

 

Propos recueillis par Daniela Guerra

®Camille Le Saux

A lire aussi...

  • Sport

Régate du Port Hercule, première !

23 février 2019 - 15h48

Ils seront 350, demain, à en découdre sur l’eau pour la toute première édition de la Régate du Port Hercule. Parmi eux, des Allemands, des Espagnols ou encore des Suisses……

Lire la suite
  • Sport

MBA : une victoire pour ne pas faire « la tronche »

23 février 2019 - 09h51

Choc de haut de tableau à l’Annonciade, ce soir à 20h ! Les joueuses d’Olga Tarasenko reçoivent leur bête noire, La Tronche Meylan, actuelle deuxième du championnat (NF1), qu’elles n’ont…

Lire la suite
LIVE !
Oleg Petrov est le nouveau directeur général de l’AS Monaco FC
23 février 2019 - 12h15
Après avoir débarqué Vadim Vasilyev il y a une semaine, l’AS Monaco FC a annoncé, hier, la nomination de son remplaçant, Oleg Petrov, au poste de directeur général. Passé par divers secteurs d’activité comme l’électronique ou encore l’industrie du diamant, il maîtrise cinq langues (russe, anglais, grec, portugais et espagnol). « Nous nous connaissons depuis presque 20 ans. Dans tous les postes qu’il a occupés, Oleg a toujours obtenu d’excellents résultats », a notamment déclaré Dmitri Rybolovlev dans le communiqué du club.
Du tir à l’arc tout le week-end à l’Espace Saint-Antoine
23 février 2019 - 10h59
Gros week-end pour la Première Compagnie de Tir à l’Arc de Monaco, qui organise deux compétitions indoor. Le trophée départemental des mixtes se déroule cet après-midi à l’Espace Saint-Antoine, de 14h30 à 18h. Demain, au même endroit et de 9h à 17h30, plus d’une centaine d’archers, de Monaco ou de l’étranger, sont attendus pour disputer la XIIIe Coupe du Prince Albert II. Entrée libre et gratuite les deux jours (côté avenue Marquet, 2e étage).
Séance rencontre/dédicace avec Frédéric Laurent
22 février 2019 - 16h22
À l’occasion de la publication de son livre « Albert II, le destin d’un règne » (éd. Gilletta), l’écrivain Frédéric Laurent organise une séance rencontre/dédicace demain de 11h à 13h, au kiosque à journaux de la Place d’Armes à Monaco.
Formule 1 : Charles Leclerc attaque les essais pied au plancher
22 février 2019 - 13h55

À Barcelone (Espagne), Charles Leclerc a fait forte impression lors des essais d'avant-saison de F1 avec Ferrari. À bord de la nouvelle SF90, le pilote monégasque a réalisé le meilleur temps lors de la deuxième journée d'essais (1'18''247). En cumulé sur les quatre jours, Charles Leclerc pointe à la 8e position au niveau des chronos (1'18''046). Le retour sur les pistes est prévu pour le 26 janvier.

Le mini-golf du Parc Princesse Antoinette a été rénové
21 février 2019 - 17h14
Pendant trois mois, de nombreux travaux ont été effectués et ont permis la création d'un réseau de drainage pour l'évacuation des eaux de pluie, le terrassement de l’ensemble des aires de jeu, la remise en place de la sous-couche drainante, le damage ainsi que la remise en peinture des parties bétonnées.
Un exercice de simulation de catastrophe au CHPG dès aujourd’hui
21 février 2019 - 16h03
Du 21 au 24 février dans le cadre de l'IFSI au CHPG. Le MRMI (Medical Response to Major Incidents) est une méthode de simulation de catastrophe (attentats, accident de grande ampleur, catastrophe naturelle…). Cet exercice basé sur des magnets positionnables sur des tableaux blancs, permet aux différents acteurs (pompiers, secouristes, ambulanciers, médecins, infirmiers, directeurs d’hôpitaux…) de se rencontrer, de les faire travailler ensemble, de trouver des pistes d’améliorations de prise en charge et donne une méthodologie commune.
Happy Hour Musical ce soir
20 février 2019 - 15h38
Concert de musique de chambre aujourd’hui à 18h30 à l’Auditorium Rainier
Projection du film Stromboli ce soir
19 février 2019 - 12h24
Karen, une Lituanienne internée dans un camp de personnes déplacées en Italie, s’éprend d’un soldat. Grâce au mariage qui se célèbre peu après, Karen peut redevenir une femme libre. Dans l’île de Stromboli où Antonio est pêcheur, Karen est déçue. Tout la sépare de ceux qui l’entourent et même de son mari, depuis la langue qu’ils parlent jusqu’à la vie qu’ils mènent. Rendez-vous au Théâtre des Variétés à 20h.
VIDEOS

Simulation d'attentat au CHPG

Retour en images sur l'exercice qui s'est déroulé au CHPG, du jeudi 21 jusqu'au samedi 23 février, simulant divers incidents majeurs. Ici, plusieurs attaques ...

23 février 2019 - 17h02