• Extension en mer

Le Simon Stevin, travailleur de fond(s)

25 juin 2018 - 14h41

Dans quelques semaines, le fall pipe vessel achèvera sa mission. Quelque 1,450 million de tonnes de remblai aura alors été acheminé du port de Fos-sur-Mer pour être déposé sur le site de la future extension en mer et constituer le remblai d’assise des 18 caissons de ceinture du terre-plein. Au terme d’une cinquantaine d’allers-retours.

Il impressionne par ses dimensions. 191,50 mètres de longueur pour 40 de large, une capacité de charge de plus de 30 000 tonnes et la possibilité de descendre jusqu’à 2 000 mètres de profondeur via ses nombreux « pipes » pour y déposer son contenu. A quelques dizaines de mètres seulement du Fairmont Monte Carlo, le fall pipe vessel Simon Stevin manœuvre au millimètre près par l’aide précieuse de ses multiples moteurs et de sa technologie dite de positionnement dynamique par GPS.

Limiter à tout prix la turbidité

Un travail de précision. En effet, tout le chantier de cette future extension en mer étant soumis à de fortes contraintes environnementales, il est une donnée qui guide sans relâche le travail des différentes équipes : la turbidité. Si elle ne peut réellement être considérée comme pollution en elle-même, ce sont ses effets que l’on cherche ici à éviter. Explication : la turbidité, simple fait de créer du mouvement dans le fond de l’eau, a pour conséquence la mise en suspension de particules pendant un certain laps de temps avant de les voir venir, de nouveau, se déposer dans le fond marin. Mais un problème se pose. Dès lors que l’eau devient turbide, elle se comporte comme un écran plus ou moins opaque pour le passage de la lumière, modifiant ainsi les phénomènes naturels de photosynthèse et de développement de la faune et de la flore. Pour éviter ce phénomène, le Simon Stevin est équipé, sur son pont, de « pipes », des « tuyaux » de 10 à 13 mètres de longueur que l’on assemble bout à bout afin d’atteindre la longueur souhaitée et ainsi venir déposer au plus près du fond le matériau, en l’espèce la roche extraite de la carrière de Châteauneuf-les-Martigues, calibrée à 20/180, c’est-à-dire de dimensions situées entre 20 et 180 millimètres. A la manière d’un sac de farine dont on vide le contenu au plus près du saladier afin de limiter la dispersion dans l’air… Ces pipes prennent ainsi place dans un puits situé au centre du navire. Des « sauterelles », formes de tapis roulants, acheminent le matériau jusqu’à ce puits, elles-mêmes alimentées par deux grues sises chacune dans les deux grandes cales du navire via une trémie. 1 800 tonnes de matériau sont ainsi déversées par heure, le navire se déplaçant à une vitesse de l’ordre de cinq centimètres par seconde afin de répartir la charge en fonction des besoins sous forme de petits cordons de cailloux dans le fond marin.

Un formidable appétit !

Pendant ce temps, à quelques centaines de kilomètres de là, le ballet des camions de type semi-remorques se poursuit entre Châteauneuf et Fos. Car dès le retour du Simon Stevin, il faudra nourrir l’engin et son appétit d’ogre ! Dans son ventre, en effet, le fall pipe vessel engloutit, au port de Fos, le contenu de pas moins de 1 000 camions de type semi-remorque pour un festin de 24 heures sans interruption ! Au terme d’une cinquantaine d’allers-retours, l’engin achèvera alors sa mission, ayant ainsi déversé près d’un million et demi de tonnes de matériau dans les fonds marins monégasques. A bord, la vie est donc rythmée par le chargement à Fos-sur-Mer, près de la carrière de Châteauneufles- Martigues, le trajet vers Monaco, le déchargement et le retour à Fos. Des cycles de 71/72 heures en moyenne, dont les équipes logistiques gèrent la montre à la minute près, rodant, au fil des rotations, le processus et tentant de l’améliorer afin de gagner chaque fois en efficacité. Appartenant à la société Jan de Nul, le Simon Stevin, mis à l’eau en 2010 a déjà participé à la pose de nombreux pipelines, parfois à plus de 1 300 mètres de profondeur. Son activité, bien évidemment, se déroule sur l’ensemble du globe et l’an dernier, il a été mobilisé un peu plus de sept mois sur 12. A bord, tout semble démesuré. Moteurs, treuils, pipes, câbles et autres atteignent des dimensions hors-normes. Dès lors, les mesures de sécurité pour l’équipage qui se relaie 24/24h sont drastiques. De jour, de nuit, même par fort vent, le Simon Stevin poursuit sa mission. Un colosse d’acier qui cèdera prochainement sa place à des navires plus petits pour les phases d’écrêtage et de nivelage du remblai. Avant l’arrivée prévue du premier caisson à la fin du mois de juillet.

Georges-Olivier Kalifa

Photos © GOK

 

 

A lire aussi...

  • Extension en mer

Record européen dans le cadre de l’extension en mer

5 mars 2019 - 15h56

La pose de deux émissaires dits R280 et EP Extension par l’entreprise Trasomar est actuellement en cours dans l’anse du Portier. Jouant le rôle d’exutoire de la chambre destinée à…

Lire la suite
  • Extension en mer

Le 7e caisson en cours de pose

22 février 2019 - 16h14

La pose du 7e caisson de l’extension en mer du territoire monégasque a débuté ce matin et devrait être achevée avant la fin de la journée. Le visage du futur…

Lire la suite
LIVE !
Montage de la première tribune du circuit F1 aujourd’hui par l’Automobile Club de Monaco
20 mars 2019 - 15h31
Film « Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin »
20 mars 2019 - 12h12
Jack Burton accompagne son ami Wang Chi à l'aéroport de San Francisco afin d'accueillir Miao Yin, la fiancée de ce dernier. Mais Miao Yin est convoitée par Lo Pan, un puissant sorcier désincarné qui pense pouvoir récupérer son enveloppe charnelle en épousant une chinoise aux yeux verts. Jack, simple camionneur, se retrouve au cœur de Chinatown, au beau milieu d'une lutte surnaturelle entre les puissances du Bien et du Mal orientales. Rendez-vous à 19h à la Sonothèque José Notari.
BNP Paribas sensibilise ses équipes à la transition énergétique
20 mars 2019 - 11h45
La banque BNP Paribas Wealth Management Monaco organisait hier en présence de la Mission pour la transition énergétique (MTE), devant plus de 90 salariés, une présentation sur ses engagements en la matière. Depuis plusieurs années, l’établissement développe de nombreuses actions dans cette perspective, notamment via la signature du Pacte National de la transition énergétique en 2018. Plusieurs membres de la MTE ont répondu aux différentes questions des salariés et recueilli de nouvelles signatures du Pacte National.
Conférence « Avec Voix et Éloquences » à la Maison de France
20 mars 2019 - 10h12
Cycle Culture et Francophonie 2019 : Conférence sur le thème "Avec Voix et Éloquences" par Jean-Philippe Lafont. Rendez-vous à 18h30.
La mission permanente de Monaco à l’ONU accueille Marc Rosen
20 mars 2019 - 09h26
Le mois de mars est traditionnellement celui de la femme à l’ONU, pendant lequel se déroule la commission de la condition de la femme. A cette occasion, Marc Rosen, designer de flacons de parfum iconiques a été invité. Le comité d’accueil des délégations onusiennes a pu découvrir le travail de conception des flacons de parfum. Marc Rosen a été vainqueur de septs Prix FIFI, équivalent des Oscars pour l’industrie du parfum. Il est le président chaque année du Luxe Pack.
Un guide pour la protection des tortues marines
20 mars 2019 - 08h10
Plongeurs, associations de plaisanciers, pêcheurs, capitaineries et autres pratiquants réguliers des eaux monégasques étaient présents hier au Musée océanographique pour acquérir les bons réflexes en cas de rencontre avec une tortue de mer. Retrouvez le guide ici.
Film « Free Zone » au Théâtre des Variétés ce soir
19 mars 2019 - 14h38
Projection organisée par l’Institut audiovisuel de Monaco à 20h.
Nouveaux horaires à la Bibliothèque Princesse Caroline et à la Ludothèque
18 mars 2019 - 14h09
A compter dès aujourd’hui : - Lundi :14h à 18h30 - Mardi, jeudi et vendredi : 10h à 12h – 14h à 18h30 - Mercredi : 10h à 12h – 13h à 18h30
VIDEOS

Simulation d'attentat au CHPG

Retour en images sur l'exercice qui s'est déroulé au CHPG, du jeudi 21 jusqu'au samedi 23 février, simulant divers incidents majeurs. Ici, plusieurs attaques ...

23 février 2019 - 17h02