• Extension en mer

Le Simon Stevin, travailleur de fond(s)

25 juin 2018 - 14h41

Dans quelques semaines, le fall pipe vessel achèvera sa mission. Quelque 1,450 million de tonnes de remblai aura alors été acheminé du port de Fos-sur-Mer pour être déposé sur le site de la future extension en mer et constituer le remblai d’assise des 18 caissons de ceinture du terre-plein. Au terme d’une cinquantaine d’allers-retours.

Il impressionne par ses dimensions. 191,50 mètres de longueur pour 40 de large, une capacité de charge de plus de 30 000 tonnes et la possibilité de descendre jusqu’à 2 000 mètres de profondeur via ses nombreux « pipes » pour y déposer son contenu. A quelques dizaines de mètres seulement du Fairmont Monte Carlo, le fall pipe vessel Simon Stevin manœuvre au millimètre près par l’aide précieuse de ses multiples moteurs et de sa technologie dite de positionnement dynamique par GPS.

Limiter à tout prix la turbidité

Un travail de précision. En effet, tout le chantier de cette future extension en mer étant soumis à de fortes contraintes environnementales, il est une donnée qui guide sans relâche le travail des différentes équipes : la turbidité. Si elle ne peut réellement être considérée comme pollution en elle-même, ce sont ses effets que l’on cherche ici à éviter. Explication : la turbidité, simple fait de créer du mouvement dans le fond de l’eau, a pour conséquence la mise en suspension de particules pendant un certain laps de temps avant de les voir venir, de nouveau, se déposer dans le fond marin. Mais un problème se pose. Dès lors que l’eau devient turbide, elle se comporte comme un écran plus ou moins opaque pour le passage de la lumière, modifiant ainsi les phénomènes naturels de photosynthèse et de développement de la faune et de la flore. Pour éviter ce phénomène, le Simon Stevin est équipé, sur son pont, de « pipes », des « tuyaux » de 10 à 13 mètres de longueur que l’on assemble bout à bout afin d’atteindre la longueur souhaitée et ainsi venir déposer au plus près du fond le matériau, en l’espèce la roche extraite de la carrière de Châteauneuf-les-Martigues, calibrée à 20/180, c’est-à-dire de dimensions situées entre 20 et 180 millimètres. A la manière d’un sac de farine dont on vide le contenu au plus près du saladier afin de limiter la dispersion dans l’air… Ces pipes prennent ainsi place dans un puits situé au centre du navire. Des « sauterelles », formes de tapis roulants, acheminent le matériau jusqu’à ce puits, elles-mêmes alimentées par deux grues sises chacune dans les deux grandes cales du navire via une trémie. 1 800 tonnes de matériau sont ainsi déversées par heure, le navire se déplaçant à une vitesse de l’ordre de cinq centimètres par seconde afin de répartir la charge en fonction des besoins sous forme de petits cordons de cailloux dans le fond marin.

Un formidable appétit !

Pendant ce temps, à quelques centaines de kilomètres de là, le ballet des camions de type semi-remorques se poursuit entre Châteauneuf et Fos. Car dès le retour du Simon Stevin, il faudra nourrir l’engin et son appétit d’ogre ! Dans son ventre, en effet, le fall pipe vessel engloutit, au port de Fos, le contenu de pas moins de 1 000 camions de type semi-remorque pour un festin de 24 heures sans interruption ! Au terme d’une cinquantaine d’allers-retours, l’engin achèvera alors sa mission, ayant ainsi déversé près d’un million et demi de tonnes de matériau dans les fonds marins monégasques. A bord, la vie est donc rythmée par le chargement à Fos-sur-Mer, près de la carrière de Châteauneufles- Martigues, le trajet vers Monaco, le déchargement et le retour à Fos. Des cycles de 71/72 heures en moyenne, dont les équipes logistiques gèrent la montre à la minute près, rodant, au fil des rotations, le processus et tentant de l’améliorer afin de gagner chaque fois en efficacité. Appartenant à la société Jan de Nul, le Simon Stevin, mis à l’eau en 2010 a déjà participé à la pose de nombreux pipelines, parfois à plus de 1 300 mètres de profondeur. Son activité, bien évidemment, se déroule sur l’ensemble du globe et l’an dernier, il a été mobilisé un peu plus de sept mois sur 12. A bord, tout semble démesuré. Moteurs, treuils, pipes, câbles et autres atteignent des dimensions hors-normes. Dès lors, les mesures de sécurité pour l’équipage qui se relaie 24/24h sont drastiques. De jour, de nuit, même par fort vent, le Simon Stevin poursuit sa mission. Un colosse d’acier qui cèdera prochainement sa place à des navires plus petits pour les phases d’écrêtage et de nivelage du remblai. Avant l’arrivée prévue du premier caisson à la fin du mois de juillet.

Georges-Olivier Kalifa

Photos © GOK

 

 

A lire aussi...

  • Extension en mer

Malgré la météo, un calendrier respecté

16 février 2020 - 07h28

Si une avance très confortable sur le calendrier avait été envisagée concernant les travaux de génie civil de la ceinture de caisson, celle-ci s’est avérée entamée par les différents évènements…

Lire la suite
  • Extension en mer

Traitement des sols, une opération des plus importantes

10 février 2020 - 09h39

L’atelier de comblement du terre-plein achevé, les équipes de Bouygues TP Monaco ont entamé, depuis quelques semaines, le traitement des sols. Fondamentale en termes de tenue future de ces sols,…

Lire la suite
LIVE !
Exposition d'Icônes Brodées jusqu’au 3 avril à la Cathédrale de Monaco
16 février 2020 - 10h27
Exposition d'Icônes Brodées de l’Atelier Prikosnovenie de Moscou en collaboration avec le Consulat de Russie.
« Sacha Guitry Mon Amour » à 16h30 au Théâtre des Muses
16 février 2020 - 08h02
Spectacle de déclaration amoureuse et théâtrale par Anthéa Sogno.
Tarkan en concert à 22h30 à la Salle des Etoiles du Sporting Monte-Carlo
15 février 2020 - 11h17
Buhurt Prime de 10h à 19h30 à l’Espace Fontvieille
15 février 2020 - 10h33
2e Tournoi International Buhurt Prime. Combat Médiéval, foire et ateliers d'artisanat médiévaux.
« Sacha Guitry Mon Amour » à 20h30 au Théâtre des Muses
15 février 2020 - 09h53
Spectacle de déclaration amoureuse et théâtrale par Anthéa Sogno.
Anecdotes et chansons de Edith Piaf à 15h au Théâtre des Variétés
15 février 2020 - 08h59
Concert par Marie-Pierre Oudol et ses musiciens retraçant les anecdotes et chansons de Edith Piaf. En 1re partie : chansons françaises, Bossa et Jazz par le groupe Combojazzy, organisé par l'Association Monaco-Art-Music.
« Régate du Port d’Hercule » de 9h30 à 16h dans la Baie de Monaco
15 février 2020 - 08h27
Régate d’aviron de mer internationale, organisée par la Société Nautique de Monaco.
Football Ligue 1 : AS Monaco-Montpellier ce soir au Stade Louis-II
14 février 2020 - 10h15
L’AS Monaco (7e) reçoit ce soir Montpellier (5e). Une rencontre qui marque le coup d’envoi de la 25journée de Ligue 1. Après deux victoires consécutives en championnat, les hommes de Robert Moreno auront l’occasion ce soir de passer devant les Montpelliérains et de se rapprocher encore un peu plus du podium. Un match à suivre à 20h45 au Stade Louis-II.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo