• Société

Le mouillage sur ancre, une catastrophe pour l’environnement

29 mars 2019 - 9h42

Le 9e Symposium environnemental La Belle Classe Superyachts organisé par le Yacht Club s’est déroulé tout au long de la journée d’hier. Parmi les thématiques abordées, celle du mouillage sur ancre des navires, particulièrement destructeur pour la flore et, par voie de conséquence, la faune.

Pour un navire de 50m qui mouille sur ancre, l’on observe qu’une moyenne de 1 500m² de posidonie est abîmée. Ce constat dressé par Frédéric Villiers de l’Agence française pour la biodiversité, s’avère pour le moins alarmant. « Des dégâts considérés comme irréversibles, analyse le spécialiste, car la croissance de la posidonie est très lente : environ un mètre par siècle, et qu’à la différence d’une forêt, l’on ne sait pas replanter cette posidonie comme on le ferait avec des arbres. » Ceci ajouté au fait que cette posidonie abrite 25% des espèces de la Méditerranée et l’on comprend aisément les enjeux dans une période où la plaisance se développe tant en fréquence qu’en taille des navires, les plus grands étant les plus ravageurs… D’où nombre d’expériences menées sur la Côte d’Azur et plus largement en Méditerranée. « Depuis 2016, indique Thierry Duchesne, commissaire général de la préfecture maritime de Méditerranée, une première règlementation a été adoptée. » L’idée n’est pas d’empêcher la liberté des gens de mer mais de préserver l’environnement par la mise en place, à titre d’exemple, de zones de mouillages organisées. Mais toutes les côtes ne se prêtent pas à ce type de solution. Ainsi que le rappelle Armelle Roudaut-Lafon, directrice des Affaires maritimes de Monaco, « les mouillages en Principauté sont rares. De plus, nous ne disposons pas de plateau continental ce qui suppose que nous sommes vite confrontés à des zones de grands fonds. Il y a deux ou trois ans, nous avons étudié ces zones de mouillage organisées. Mais cela ne nous paraissait pas compatible avec nos contraintes. Nous portons donc la réflexion sur d’autres pistes, comme celle d’introduire des coffres pour les navires ». Des coffres constitués d’une masse posée dans le fond avec une ligne de mouillage et une bouée sur laquelle les navires pourraient dès lors s’amarrer, évitant ainsi le ragage, c’est-à-dire le frottement de la chaîne d’ancre sur les fonds. Mais une autre solution se dessine avec l’innovation d’une société spécialisée : Perfect Mooring. L’idée consiste à insérer dans le sol de grandes vis, raccordées à une ligne de mouillage et une bouée. Le concept, en cours de tests en baie de Saint-Tropez, semble apporter satisfaction. Reste à équiper progressivement le littoral.

Georges-Olivier Kalifa

© J. van de Water

A lire aussi...

  • Société
  • Technologie

5G à Monaco : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi

18 juin 2019 - 16h57

L’arrivée de cette nouvelle technologie avance à grands pas avec un déploiement annoncé pour juillet. Mais malgré les points positifs soulignés par les compagnies télécoms, une crainte réside encore chez…

Lire la suite
  • Société

Une journée contre la noyade

18 juin 2019 - 16h21

Lundi 17, en présence de la princesse Charlène, le Centre de Sauvetage aquatique et de Plongée de Monaco (CSAPM), l’association Cap ô Pas Cap et la Fondation Princesse Charlène ont…

Lire la suite
LIVE !
Monaco participe à la Réunion annuelle du conseil d’administration du Programme Alimentaire Mondial (PAM)
18 juin 2019 - 12h00
Au cours de cette session les actions et programmes d’aide que le PAM met en œuvre dans les différentes régions du monde où la sécurité alimentaire n’est pas assurée ont été étudiés. Monaco, engagé en faveur de l'Objectif de Développement Durable n°2 (Faim Zéro), a fait de la sécurité alimentaire une de ses quatre priorités d’intervention. Le PAM est ainsi devenu, en 2019, le premier partenaire multilatéral de la Coopération monégasque, avec six projets de développement soutenus par la Principauté au Sahel, à Madagascar et au Burundi, ainsi que de l'aide d'urgence. Près de 800 000€ ont déjà été alloués au cours de l'année 2019.
Festival de Télévision, programme du jour
18 juin 2019 - 08h30
La cérémonie des Nymphes d’Or aura lieu dès 19h, suivie par le dîner de gala à 21h.
Picnic Musical à 12h15 à la Médiathèque
18 juin 2019 - 07h00
Projection en avant-première mondiale du film documentaire « Apollo : Missions to the Moon »
17 juin 2019 - 14h30
Le film sera suivi d’un échange. Rendez-vous de 18h à 20h au Grimaldi Forum.
Cours de photographie à 18h30 à la Médiathèque
17 juin 2019 - 09h29
Adrien Rebaudo propose des cours ludiques pour apprendre ou réviser les techniques fondamentales de la photographie. Sans inscription.
Conférence à 19h30 à Princess Grace Irish Library
17 juin 2019 - 08h53
Conférence et signature du livre Une Amitié Vagabonde, between Monaco and Ireland de Pierre Joannon.
Pause écriture à 15h à la Médiathèque
17 juin 2019 - 07h00
Atelier animé par Eric Lafitte.
Festival de TV, programme du jour
16 juin 2019 - 12h25
Séance photo spéciale avec les comédiens de Plus belle la vie, rencontre avec les acteurs de The 100, Grey’s Anatomy, Demain nous appartient, Good Doctor, Amazon the Expanse, Magnun P.I., projection du premier épisode de Bob l’Eponge ainsi que du dernier sorti de la série et avant-première française de la série Summer of Rockets.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo