• Art & Culture
  • Société

« Le monde d’avant n’est plus ! »

6 août 2019 - 16h22

Sous ce titre, Daniel Boéri, doyen et président de la commission Culture et Patrimoine du Conseil national, publie un ouvrage qui décrit les quatre mutations que nous sommes en train de vivre.

Ces quatre mutations, ce sont la mutation technologique mais aussi le dérèglement climatique ainsi que l’émergence de nouveaux acteurs particulièrement en Asie et la démographie dont il analyse les évolutions et les perspectives. « Un monde en mutation qui rebat les cartes du monde », c’est ainsi que commence Daniel Boeri. Dans son premier chapitre, l’auteur explique comment la technologie transforme toutes les pratiques, il passe en revue les évolutions voire les révolutions que nous connaissons qu’il s’agisse du e-commerce et de ses conséquences pour le commerce traditionnel, de l’ubérisation mais aussi de la blockchain dont il définit les principes : une base de données décentralisée, une transmission de pair à pair, la transparence et l’anonymat, l’irréversibilité des enregistrements et enfin la logique informatique (ainsi les transactions peuvent être programmées par des algorithmes).Bien évidemment, il explique comment les blockchains pourraient remplacer de nombreuses intermédiaires.

Une monde en mutation

Autre thème étudié par Daniel Boéri, l’intelligence artificielle à laquelle il consacre un large développement en s’interrogeant : « destruction créatrice » ou « création destructrice » ? Dans le second chapitre, Daniel Boéri analyse le dérèglement et le réchauffement climatiques, il passe en revue tous les phénomènes récents ou moins récents ainsi que les causes et les explications des phénomènes. Dans un autre registre, l’auteur ne manque pas d’analyser le changement de l’équilibre du monde avec le Pacifique qui prend le leadership. S’il consacre un long développement à la Chine (Daniel Boéri a publié récemment une seconde édition de son ouvrage : Chine, une stratégie 10/50. N.D.L.R.), il ne manque pas de souligner les progrès rapides de l’Inde. Comme il l’explique la Chine et plus généralement l’Asie du Sud-Est préparent la métamorphose économique du monde avec toutes les conséquences que cela implique pour la vieille Europe. Dans un quatrième chapitre, Daniel Boéri analyse la démographie mondiale et ses tendances mais aussi l’évolution de la pauvreté, des inégalités et de la concentration des richesses, s’interrogeant sur le fait de savoir si ces inégalités nuisent à la croissance. Dans sa conclusion, Daniel Boéri souligne que : « la raison et la spécialisation des esprits et des structures conduisent à traiter chacune de ses mutations de façon isolée ou spécifique alors que cette transformation du monde a besoin d’une approche globale ». En réalité, l’auteur analyse tous les grands problèmes du moment à grand renfort de statistiques particulièrement précieuses pour mieux connaître la situation du monde et ses perspectives. Il fait part souvent de ses points de vue et de ses propositions un ouvrage que chacun lira avec beaucoup d’intérêt et qu’il est important d’avoir dans sa bibliothèque.

Le  monde d’avant n’est plus

Editions Amalthée

18,90 euros

Noël Mettey

©Daniela Guerra

A lire aussi...

  • Santé
  • Société

Coronavirus : trois nouveaux cas positifs révélés à Monaco

9 avril 2020 - 18h44

Dans un communiqué publié ce soir, les autorités sanitaires de la Principauté ont été informées ce jeudi 9 avril que l’analyse de trois prélèvements se sont révélés positifs au Covid-19.…

Lire la suite
  • Société

Confinée à l'étranger…

9 avril 2020 - 16h22

Face à la crise sanitaire mondiale, les Monégasques de l’étranger n’ont pas tous fait le choix de rentrer au pays, pour diverses raisons. Parmi eux, Camille, qui réside en Suisse…

Lire la suite
LIVE !
Attestation de déplacement international en France : une disposition qu’il faut connaitre à Monaco
9 avril 2020 - 13h25
Depuis hier matin 0h, il est prévu une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine notamment. Elle doit être présentée aux autorités françaises pour tout type de frontière. Elle prévoit plusieurs situations, en particulier en fonction de la résidence principale, selon les catégories de ressortissants à savoir pays tiers, pays de l’Union européenne auxquels Monaco est assimilée, et nationalité française et peut être exigée pour tout transit ou entrée sur le territoire français. Il est donc recommandé de consulter ces dispositions sur le site du ministère français de l’Intérieur où cette attestation peut être téléchargée.
L’édition 2020 de Top Marques annulée
9 avril 2020 - 10h09

Le salon international de lautomobile de luxe était resté inscrit sur l’agenda monégasque, en dépit de la pandémiemondiale du coronavirus. Programmée du 10 au 14 juin prochain, la 17e de Top Marques édition a finalement été reportée à l’année 2021. « La santé de nos équipes, exposants, sponsors, partenaires et visiteurs est notre priorité, et les conditions ne seront pas réunies pour que le salon se déroule comme à lhabitude en juin » a regretté Salim Zeghdar, président délégué. Top Marques donne déjà rendez-vous à tous les amoureux de grosses cylindrées du 9 au 13 juin de l’année prochaine. Un remboursement des billets achetés sera possible sur les réseaux de réservation (Grimaldi Forum et Fnac Spectacles).

Les Ballets de Monte-Carlo diffusent "La Belle" de Jean-Christophe Maillot ce soir à 17h sur Monaco Info et France 3 PACA
8 avril 2020 - 10h08
Le 15e EVER Monaco reporté en septembre
7 avril 2020 - 16h34

Initialement prévu du 28 au 30 mai, l’évènement consacré à la mobilité durable et aux énergies renouvelables est reporté et se tiendra du 10 au 12 septembre prochains au Grimaldi Forum. Une décision prise en raison de l’actuelle situation sanitaire. Là où d’autres évènements sont tout simplement annulés, EVER Monaco a fait le choix de reporter son rendez-vous à l’automne. « Nous traversons une période extraordinairement difficile pour tous, et espérons que le mois de septembre permettra de nous retrouver sereinement », a déclaré Bernard Fautrier, président d’EVER. L’évènement assure d’ailleurs que toutes les manifestations, incluant concours, tables rondes et autres activités, en lien avec cette 15e édition sont maintenues.

Disney+ disponible à Monaco le 30 avril
7 avril 2020 - 14h49

Contrairement à leurs voisins français, les Monégasques et les résidents de la Principauté ne profiteront de Disney+ qu’à partir du 30 avril. Semblable à ce que Netflix et Amazon Prime Video proposent, cette plateforme de vidéos à la demande donne accès aux univers Disney, Marvel, Pixar, Star Wars et National Geographic. De peur que le réseau internet nécessaire au télétravail soit saturé, le gouvernement dEdouard Philippe avait demandé le report de son lancement, initialement prévu le 24 mars en France métropolitaine. Les Français peuvent donc profiter dès aujourd’hui de tout un catalogue de films et dessins animés qui ont fait le succès de l’entreprise américaine. Patience en Principauté, il ne reste que trois semaines à attendre.

Opéra de Monte-Carlo : les quatre représentations La Traviata sont annulées
7 avril 2020 - 12h44
Les quatre spectacles prévus les 21, 24, 26 et 28 avril dans la salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo sont annulés. Toutes les places achetées dans le cadre de ces représentations seront remboursées dans les prochaines semaines.
L'Institut audiovisuel de Monaco reporte la ciné-conférence "Monaco et l'automobile" à 2021
3 avril 2020 - 09h18
Initialement programmée le 28 mai au Grimaldi Forum, avec les Archives du Palais de Monaco, la ciné-conférence est reportée à la saison prochaine. L'Institut et les Archives restent néanmoins "pleinement engagés dans leur contribution à l'exposition "Monaco et l'automobile, de 1893 à nos jours" du Grimaldi Forum qui se déroulera du 11 juillet au 6 septembre 2020".
Le Festival de Télévision de Monte-Carlo annulé
2 avril 2020 - 10h47

La 60édition du célèbre festival du petit écran naura pas lieu en 2020. Les organisateurs du Festival de Télévision de Monte-Carlo, « confrontés à une situation inédite », ont été contraints de repousser la fête à 2021. Laurent Puons, vice-président délégué du festival a expliqué : « Nous devons tous prendre nos responsabilités pour protéger ce qui est le plus précieux : notre santé, celle de nos proches et de nos festivaliers. La sécurité des acteurs et du public qui participent à l'événement est primordiale. » Laurent Puons a profité de cette annonce pour donner « rendez-vous l'année prochaine pour célébrer ensemble et en toute sérénité ce 60anniversaire. » Initialement prévue du 19 au 23 juin 2020, la 60édition se tiendra ainsi du 18 au 22 juin 2021 au Grimaldi Forum.

VIDEOS
La Gazette de Monaco Immo