• Extension en mer

Le million de tonnes de matériau atteint

16 mai 2018 - 15h28

Acheminement du matériau de remblai d’assise, début des opérations de vibrocompaction, mise en place des différents émissaires, production des caissons, enlèvement et production d’enrochements, l’activité sur le chantier d’extension bat son plein.

« Tout se déroule avec une précision horlogère ». Pour Christophe Hirsinger, directeur de Bouygues TP Monaco, la phase d’acheminement du remblai d’assise destiné à accueillir les 18 caissons de ceinture de la future extension suit son cours selon le planning prévu. Sur un total de 1 450 000 tonnes de matériau à acheminer depuis le site de Châteauneuf-les-Martigues via Fos-sur-Mer, plus d’un million de tonnes a déjà été transporté sur site. « Cela va nous permettre d’entamer rapidement les opérations de vibrocompaction », se félicite le directeur. Tout d’abord par la partie Sud de l’emprise du futur quartier, c’est-à-dire côté port Hercule, là où le remblai est en phase d’achèvement. Avec, cette fois-ci une difficulté. La barge venue de Hollande, un engin de 80 mètres par 30 et supportant deux grues de 400 et 500 tonnes, accuse un sérieux retard en raison des conditions météorologiques peu favorables de ces derniers mois. Après une longue étape en Angleterre pour attendre une accalmie qui a mis du temps à venir, elle a fait étape en Bretagne, puis au Portugal, toujours pour les mêmes raisons. A l’heure de la rédaction de ces lignes, elle était attendue pour début mai à Toulon. Là, il lui faut quelques jours supplémentaires pour être équipée et venir entamer le travail en Principauté. Ses deux grandes aiguilles pouvant atteindre 50 mètres de longueur et 35 tonnes seront alors insérées dans le remblai puis vibreront afin de stabiliser le matériau. Bien évidemment, l’activité sera suspendue pendant les Grands Prix automobiles et reprendra jusqu’à la fin juin sur cette partie Sud. La société Eiffage Génie Civil Marine prendra alors le relai pour procéder à l’écrêtage. En effet, la vibrocompaction génère des mouvements et, en partie supérieure, le remblai peut alors être valonné de creux atteignant 1,50 mètre. L’écrêtage consiste alors à « gommer » ces irrégularités avant la pose d’une couche de réglage, composée de matériaux plus fins, puis de procéder au nivelage. A noter que ledit remblai peut atteindre une trentaine de mètres d’épaisseur par endroits, reposant alors sur une profondeur de -50 mètres.

Obstacle surmonté

Point de blocage depuis quelques semaines, le travail sous les piles du Fairmont reprend désormais. Pour rappel, les équipes de Bouygues ont été contraintes de construire un platelage (voir numéros précédents) afin d’accueillir un brise-roche pneumatique, la précédente technique n’apportant pas toute satisfaction. Le déroctage (enlèvement de blocs de roches), va pouvoir ainsi reprendre son rythme, l’objectif étant de mettre en place un émissaire pour le chaud et le froid dans cette zone, notamment pour le Fairmont et le NiBox.

Premier tronçon d’émissaire

La société monégasque de travaux maritimes Trasomar, va, dans le même temps, débuter la pose du premier tronçon d’un autre émissaire, dit R280, d’un diamètre intérieur de 2,30 mètres, dont le rôle sera d’assurer le lien avec le bassin d’eaux pluviales qui sera construit dans l’actuel rond-point du Portier.

 

© GOK

 

Au revoir Mimar Sinan

A fin avril, la Mimar Sinan avait, pour sa part, retiré 30 000 des 83 000 tonnes d’enrochements encore présents le long de l’actuel bord de mer, lesquels sont acheminés à Imperia pour être recalibrés. Une pause devra être respectée, là encore pendant le Grand Prix, Imperia étant la « base arrière » des installations de l’équipe Red Bull. Planning oblige, il faudra alors attendre la fin de l’année pour reprendre ces travaux d’enlèvement des enrochements. Pendant quelques mois, la Mimar Sinan va alors disparaître du paysage monégasque après plus d’un an de présence.

« Comme l’huile sur le feu »

Face à tous ces ateliers, la vigilance environnementale est poussée à son paroxisme. Christophe Hirsinger : « Nous observons actuellement un très grand nombre d’activités sur le plan d’eau et cela va aller croissant. Nous surveillons donc tous les paramètres liés à la préservation de l’environnement, rayonnement photosynthétique notamment, comme l’huile sur le feu ».

Georges-Olivier Kalifa

Photos © GOK

A lire aussi...

  • Extension en mer

Malgré la météo, un calendrier respecté

16 février 2020 - 07h28

Si une avance très confortable sur le calendrier avait été envisagée concernant les travaux de génie civil de la ceinture de caisson, celle-ci s’est avérée entamée par les différents évènements…

Lire la suite
  • Extension en mer

Traitement des sols, une opération des plus importantes

10 février 2020 - 09h39

L’atelier de comblement du terre-plein achevé, les équipes de Bouygues TP Monaco ont entamé, depuis quelques semaines, le traitement des sols. Fondamentale en termes de tenue future de ces sols,…

Lire la suite
LIVE !
Exposition d'Icônes Brodées jusqu’au 3 avril à la Cathédrale de Monaco
16 février 2020 - 10h27
Exposition d'Icônes Brodées de l’Atelier Prikosnovenie de Moscou en collaboration avec le Consulat de Russie.
« Sacha Guitry Mon Amour » à 16h30 au Théâtre des Muses
16 février 2020 - 08h02
Spectacle de déclaration amoureuse et théâtrale par Anthéa Sogno.
Tarkan en concert à 22h30 à la Salle des Etoiles du Sporting Monte-Carlo
15 février 2020 - 11h17
Buhurt Prime de 10h à 19h30 à l’Espace Fontvieille
15 février 2020 - 10h33
2e Tournoi International Buhurt Prime. Combat Médiéval, foire et ateliers d'artisanat médiévaux.
« Sacha Guitry Mon Amour » à 20h30 au Théâtre des Muses
15 février 2020 - 09h53
Spectacle de déclaration amoureuse et théâtrale par Anthéa Sogno.
Anecdotes et chansons de Edith Piaf à 15h au Théâtre des Variétés
15 février 2020 - 08h59
Concert par Marie-Pierre Oudol et ses musiciens retraçant les anecdotes et chansons de Edith Piaf. En 1re partie : chansons françaises, Bossa et Jazz par le groupe Combojazzy, organisé par l'Association Monaco-Art-Music.
« Régate du Port d’Hercule » de 9h30 à 16h dans la Baie de Monaco
15 février 2020 - 08h27
Régate d’aviron de mer internationale, organisée par la Société Nautique de Monaco.
Football Ligue 1 : AS Monaco-Montpellier ce soir au Stade Louis-II
14 février 2020 - 10h15
L’AS Monaco (7e) reçoit ce soir Montpellier (5e). Une rencontre qui marque le coup d’envoi de la 25journée de Ligue 1. Après deux victoires consécutives en championnat, les hommes de Robert Moreno auront l’occasion ce soir de passer devant les Montpelliérains et de se rapprocher encore un peu plus du podium. Un match à suivre à 20h45 au Stade Louis-II.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo