• Extension en mer

Le million de tonnes de matériau atteint

16 mai 2018 - 15h28

Acheminement du matériau de remblai d’assise, début des opérations de vibrocompaction, mise en place des différents émissaires, production des caissons, enlèvement et production d’enrochements, l’activité sur le chantier d’extension bat son plein.

« Tout se déroule avec une précision horlogère ». Pour Christophe Hirsinger, directeur de Bouygues TP Monaco, la phase d’acheminement du remblai d’assise destiné à accueillir les 18 caissons de ceinture de la future extension suit son cours selon le planning prévu. Sur un total de 1 450 000 tonnes de matériau à acheminer depuis le site de Châteauneuf-les-Martigues via Fos-sur-Mer, plus d’un million de tonnes a déjà été transporté sur site. « Cela va nous permettre d’entamer rapidement les opérations de vibrocompaction », se félicite le directeur. Tout d’abord par la partie Sud de l’emprise du futur quartier, c’est-à-dire côté port Hercule, là où le remblai est en phase d’achèvement. Avec, cette fois-ci une difficulté. La barge venue de Hollande, un engin de 80 mètres par 30 et supportant deux grues de 400 et 500 tonnes, accuse un sérieux retard en raison des conditions météorologiques peu favorables de ces derniers mois. Après une longue étape en Angleterre pour attendre une accalmie qui a mis du temps à venir, elle a fait étape en Bretagne, puis au Portugal, toujours pour les mêmes raisons. A l’heure de la rédaction de ces lignes, elle était attendue pour début mai à Toulon. Là, il lui faut quelques jours supplémentaires pour être équipée et venir entamer le travail en Principauté. Ses deux grandes aiguilles pouvant atteindre 50 mètres de longueur et 35 tonnes seront alors insérées dans le remblai puis vibreront afin de stabiliser le matériau. Bien évidemment, l’activité sera suspendue pendant les Grands Prix automobiles et reprendra jusqu’à la fin juin sur cette partie Sud. La société Eiffage Génie Civil Marine prendra alors le relai pour procéder à l’écrêtage. En effet, la vibrocompaction génère des mouvements et, en partie supérieure, le remblai peut alors être valonné de creux atteignant 1,50 mètre. L’écrêtage consiste alors à « gommer » ces irrégularités avant la pose d’une couche de réglage, composée de matériaux plus fins, puis de procéder au nivelage. A noter que ledit remblai peut atteindre une trentaine de mètres d’épaisseur par endroits, reposant alors sur une profondeur de -50 mètres.

Obstacle surmonté

Point de blocage depuis quelques semaines, le travail sous les piles du Fairmont reprend désormais. Pour rappel, les équipes de Bouygues ont été contraintes de construire un platelage (voir numéros précédents) afin d’accueillir un brise-roche pneumatique, la précédente technique n’apportant pas toute satisfaction. Le déroctage (enlèvement de blocs de roches), va pouvoir ainsi reprendre son rythme, l’objectif étant de mettre en place un émissaire pour le chaud et le froid dans cette zone, notamment pour le Fairmont et le NiBox.

Premier tronçon d’émissaire

La société monégasque de travaux maritimes Trasomar, va, dans le même temps, débuter la pose du premier tronçon d’un autre émissaire, dit R280, d’un diamètre intérieur de 2,30 mètres, dont le rôle sera d’assurer le lien avec le bassin d’eaux pluviales qui sera construit dans l’actuel rond-point du Portier.

 

© GOK

 

Au revoir Mimar Sinan

A fin avril, la Mimar Sinan avait, pour sa part, retiré 30 000 des 83 000 tonnes d’enrochements encore présents le long de l’actuel bord de mer, lesquels sont acheminés à Imperia pour être recalibrés. Une pause devra être respectée, là encore pendant le Grand Prix, Imperia étant la « base arrière » des installations de l’équipe Red Bull. Planning oblige, il faudra alors attendre la fin de l’année pour reprendre ces travaux d’enlèvement des enrochements. Pendant quelques mois, la Mimar Sinan va alors disparaître du paysage monégasque après plus d’un an de présence.

« Comme l’huile sur le feu »

Face à tous ces ateliers, la vigilance environnementale est poussée à son paroxisme. Christophe Hirsinger : « Nous observons actuellement un très grand nombre d’activités sur le plan d’eau et cela va aller croissant. Nous surveillons donc tous les paramètres liés à la préservation de l’environnement, rayonnement photosynthétique notamment, comme l’huile sur le feu ».

Georges-Olivier Kalifa

Photos © GOK

A lire aussi...

  • Extension en mer
  • Société

Grimaldi Forum, premier producteur d'énergie verte de la Principauté

20 septembre 2019 - 15h56

Le centre de congrès et d’évènements a inauguré ce matin un espace de 2 500m2 de panneaux solaires sur sa toiture. Ce projet d’envergure s’inscrit dans la politique de transition…

Lire la suite
  • Extension en mer

Le dernier caisson en cours de pose

17 septembre 2019 - 10h44

Dès six heures ce matin, les équipes techniques ont quitté le port de Fontvieille pour rejoindre le caisson positionné devant l’extension en mer pour y préparer le remorquage vers la…

Lire la suite
LIVE !
Numéro d’information pour les victimes de violences
20 septembre 2019 - 16h20
Un nouveau numéro d’information vient d’être mis en place pour les victimes de violences, qui pourront disposer de renseignements gratuitement en composant le 0 800 91 90 10 depuis un téléphone fixe ou mobile sur le territoire monégasque.
Nolwenn Leroy en concert ce samedi
19 septembre 2019 - 10h11
L’auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste française enchantera la scène de l’Espace Léo Ferré ce week-end. Un interview avec l’artiste sera disponible prochainement.
Présentation de la rentrée culturelle de la Médiathèque à 18h30
19 septembre 2019 - 10h10
J-1 Concert de chants corses par Jean Menconi au Jardin exotique
19 septembre 2019 - 09h10
Cet évènement a été organisé dans le cadre du dixième anniversaire du jumelage entre Monaco et Lucciana. D’autres manifestations auront lieu jusqu’au 21 septembre.
Démontage de la fontaine de Guy Lartigue au Larvotto
18 septembre 2019 - 11h38
Intitulée « Hommage à la Princesse Grace », cette fontaine fait partie des collections du NMNM et est actuellement en cours de démontage. Le chantier mené par Brice Lartigue, fils de l’artiste, a démarré au mois de juin 2019. Cette semaine ont lieu le découpage et la dépose des grandes colonnes d’eau, qui seront mises en caisses et transportées vers un atelier spécialisé de restauration. « Hommage à la Princesse Grace » sera intégralement restaurée, dans l'optique de sa future réinstallation en Principauté.
Le corps des Sapeurs-Pompiers reçoit la visite du général commandant la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris
18 septembre 2019 - 10h00
A l'ordre du jour de ce déplacement : un échange sur de nombreux sujets opérationnels d'actualité et sur le recrutement, une démonstration statique de matériels d'intervention spécifiques au sein des deux centres de secours, une présentation du concept d'emploi et d'engagement des moyens en Principauté, un bilan sur la convention de partenariat opérationnel signée le 19 juillet 2017 entre les deux unités.
Atelier ludique et éducatif « Lego Technic » à 16h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h15
Animation musicale « Chantons ! » à 14h à la Bibliothèque Caroline
18 septembre 2019 - 09h00
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo