• Santé

Le docteur François Bourlon du Centre Cardio-thoracique voit son action récompensée

18 septembre 2018 - 15h44

Remis récemment à Paris au docteur François Bourlon, le prix Ethica est un hommage à son travail en Mauritanie. Il souhaite aujourd’hui développer la création de centres spécialisés en Afrique et permettre une plus grande autonomie de ces structures locales.

C’est très peu de temps après sa création en 1987 par le professeur Vincent Dor et le docteur Jean-Joseph Pastor que le Centre Cardio-thoracique de Monaco a commencé à opérer de jeunes enfants africains souffrant de problèmes cardiaques qui ne pouvaient pas être traités dans de bonnes conditions dans leur pays d’origine, faute d’installations adaptées. Depuis près de 30 ans, le docteur François Bourlon n’a cessé de multiplier les initiatives à la fois pour permettre leur accueil à Monaco mais aussi pour développer des structures ad hoc dans plusieurs pays d’Afrique, tandis qu’il faisait preuve d’un dévouement auquel chacun rend hommage en agissant comme praticien au CCM pour prendre en charge ces enfants.

Remise du Prix Ethica

Le Prix Ethica qui lui a été remis à Paris il y a quelques semaines vient récompenser son action. Une action à laquelle il associe la Principauté, en particulier la direction de la Coopération internationale, les organisations comme Monaco Collectif Humanitaire, Rencontres africaines, Chaîne de l’Espoir qui ont permis de mettre en place ces mécanismes de solidarité et de sauver des enfants. Et maintenant SHARE, Sustain Health Development in Africa through Responsible Education, cette association qui a pour objet de créer des structures adaptées en Afrique, tout en formant des cardiologues et plus généralement des équipes soignantes.

Car si une quarantaine d’interventions ont lieu chaque année à Monaco dans le cadre de cette action humanitaire, François Bourlon le souligne avec vigueur : il faut créer des structures sur place et permettre leur bon fonctionnement. Première initiative à Nouakchott après des contacts à tous les niveaux : chef de l’Etat, autorités médicales… D’où la création d’un premier centre. Mais si les structures sont nécessaires, elles ne sont pas suffisantes. Encore faut-il former médecins et personnel infirmier. Le coût est d’environ 25 000€ pour faire venir un médecin dans un pays étranger. Ce montant est le plus souvent financé par des dons de particuliers.

Mauritanie, Mali, Madagascar…

Autre initiative cette fois au Mali. Avec l’aide de l’Etat monégasque, de la direction de la Coopération internationale, un nouveau centre va ouvrir. Les médecins ont fait l’objet d’une formation à Monaco et sont repartis tandis qu’actuellement, c’est au tour du personnel infirmier d’être accueilli en Principauté. A noter que le directeur administratif bénéficiera lui aussi de conseils notamment pour l’aider à bien définir les tarifications idoines des prestations. Madagascar est aussi un pays avec lequel Monaco entretient des liens anciens comme avec la Mauritanie, le Mali ou le Burkina Faso. Une salle d’exploration et un bloc opératoire vont être installés dans un institut semi-privé à Tananarive.

Le message de François Bourlon est extrêmement clair : favoriser au maximum la création de centres de cardiologie adaptés dans ces pays d’Afrique, ce qui a entre autres avantages de réduire les coûts. Mais pour ce faire, il faut convaincre les autorités, trouver le financement et surtout former le personnel médical sans qu’il soit tenté de ne pas repartir en Afrique, d’où la nécessité de rémunérations suffisantes dans les différents pays.

Créer des structures et formes

La moitié des pays africains n’ont aucune installation, insiste-t-il, le développement de telles structures profite à toutes les disciplines et fait monter le niveau général. Cela dit, admet François Bourlon, la formation est une œuvre de longue haleine, à terme, l’objectif est que les Africains deviennent autonomes et se forment entre eux. A Nouakchott, le doyen de la faculté de médecine est un de nos anciens, précise François Bourlon. Lequel évoque le cas de deux jeunes Mauritaniens opérés il y a pas mal d’années. L’un habite Cannes, l’autre qui est dans le Var vient de passer son bac avec mention TB et d’être naturalisé Français, et il veut devenir médecin. Un souhait manifesté par bon nombre d’anciens jeunes opérés. A noter aussi que les parents d’accueil prêts à recevoir des enfants qui doivent être opérés ont souvent vu les leurs opérés au CCM. Des retours de gratitude ou de solidarité. François Bourlon évoque lui sa future retraite, il veut créer un club de médecins qui n’exerceraient plus mais prêts à faire de la formation dans ces pays africains. Il souhaite aussi organiser à Monaco dans deux ou trois ans un congrès des médecins humanitaires.

En Afrique, sa priorité est de réduire les maladies cardio-vasculaires mais aussi plus généralement la mortalité, notamment avec une baisse de la mortalité infantile et un taux de vaccination plus élevé, en particulier contre le tétanos.

 

Noël Mettey

Photo ©CCM - Fitte

A lire aussi...

  • Santé
  • Société

CHPG : « Notre mode alimentaire est un cofacteur du développement du risque de cancer »

19 mars 2019 - 08h56

Les patients du CHPG et du Centre Rainier III ont dégusté la semaine dernière un repas spécial concocté par le chef Philippe Joannès, meilleur ouvrier de France et directeur des…

Lire la suite
  • Santé

Mars « Bleu » : dépistage du cancer colorectal

16 mars 2019 - 11h14

Jeudi dernier avait lieu la journée de sensibilisation au dépistage précoce du cancer colorectal Le dépistage permet le cas échéant soit de détecter des lésions précancéreuses soit une prise en…

Lire la suite
LIVE !
Montage de la première tribune du circuit F1 aujourd’hui par l’Automobile Club de Monaco
20 mars 2019 - 15h31
Film « Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin »
20 mars 2019 - 12h12
Jack Burton accompagne son ami Wang Chi à l'aéroport de San Francisco afin d'accueillir Miao Yin, la fiancée de ce dernier. Mais Miao Yin est convoitée par Lo Pan, un puissant sorcier désincarné qui pense pouvoir récupérer son enveloppe charnelle en épousant une chinoise aux yeux verts. Jack, simple camionneur, se retrouve au cœur de Chinatown, au beau milieu d'une lutte surnaturelle entre les puissances du Bien et du Mal orientales. Rendez-vous à 19h à la Sonothèque José Notari.
BNP Paribas sensibilise ses équipes à la transition énergétique
20 mars 2019 - 11h45
La banque BNP Paribas Wealth Management Monaco organisait hier en présence de la Mission pour la transition énergétique (MTE), devant plus de 90 salariés, une présentation sur ses engagements en la matière. Depuis plusieurs années, l’établissement développe de nombreuses actions dans cette perspective, notamment via la signature du Pacte National de la transition énergétique en 2018. Plusieurs membres de la MTE ont répondu aux différentes questions des salariés et recueilli de nouvelles signatures du Pacte National.
Conférence « Avec Voix et Éloquences » à la Maison de France
20 mars 2019 - 10h12
Cycle Culture et Francophonie 2019 : Conférence sur le thème "Avec Voix et Éloquences" par Jean-Philippe Lafont. Rendez-vous à 18h30.
La mission permanente de Monaco à l’ONU accueille Marc Rosen
20 mars 2019 - 09h26
Le mois de mars est traditionnellement celui de la femme à l’ONU, pendant lequel se déroule la commission de la condition de la femme. A cette occasion, Marc Rosen, designer de flacons de parfum iconiques a été invité. Le comité d’accueil des délégations onusiennes a pu découvrir le travail de conception des flacons de parfum. Marc Rosen a été vainqueur de septs Prix FIFI, équivalent des Oscars pour l’industrie du parfum. Il est le président chaque année du Luxe Pack.
Un guide pour la protection des tortues marines
20 mars 2019 - 08h10
Plongeurs, associations de plaisanciers, pêcheurs, capitaineries et autres pratiquants réguliers des eaux monégasques étaient présents hier au Musée océanographique pour acquérir les bons réflexes en cas de rencontre avec une tortue de mer. Retrouvez le guide ici.
Film « Free Zone » au Théâtre des Variétés ce soir
19 mars 2019 - 14h38
Projection organisée par l’Institut audiovisuel de Monaco à 20h.
Nouveaux horaires à la Bibliothèque Princesse Caroline et à la Ludothèque
18 mars 2019 - 14h09
A compter dès aujourd’hui : - Lundi :14h à 18h30 - Mardi, jeudi et vendredi : 10h à 12h – 14h à 18h30 - Mercredi : 10h à 12h – 13h à 18h30
VIDEOS

Simulation d'attentat au CHPG

Retour en images sur l'exercice qui s'est déroulé au CHPG, du jeudi 21 jusqu'au samedi 23 février, simulant divers incidents majeurs. Ici, plusieurs attaques ...

23 février 2019 - 17h02