• Immobilier

La métamorphose de la Villa Les Aigles

23 février 2019 - 13h10

Les travaux de restructuration et d’extension de la Villa Les Aigles, sise au 15, avenue d’Ostende, ont débuté en avril 2017 et devraient s’achever en cours d’année. Le bâtiment, dont la reconstruction date du début des années 1980 et abrite exclusivement les locaux de la banque EFG Bank, se transforme pour abriter quatre niveaux en superstructure avec toit-terrasse jardin, deux niveaux de sous-sol dont un de parking, pour une surface avoisinant 2 600m2.

La Villa Les Aigles s’offre une nouvelle jeunesse. Une certitude subsiste : la future résidence ne détonera pas dans le paysage urbain, mais s’y fondra avec harmonie. En total respect colorimétrique avec l’architecture de ce quartier, elle arborera, comme c’était le cas avant les travaux, une façade dans le même esprit que l’hôtel Hermitage, situé en surplomb, le Centre cardio thoracique à sa droite et la villa Belle Epoque sur son aile gauche.

700m2 gagnés

Dans les faits, le bâtiment existant possédait une surface de 1 964m2 et se composait de deux niveaux de sous-sol, un rez-de-chaussée, quatre étages et une toiture-terrasse. L’opération vise à réaliser une extension du bâtiment avec une avancée en façade par rapport à son alignement actuel du 1er au 4e niveau, une extension des 3e et 4e étages sur les terrasses en partie Est du bâtiment, la création d’un escalier de liaison desservant tous les étages depuis le rez-de-chaussée ainsi que celle d’un ascenseur qui desservira uniquement le dernier niveau et enfin, le réaménagement total du bâtiment et des locaux. Au total, cela représente un gain approximatif de presque 700 mètres carrés, portant ainsi la nouvelle surface du bâtiment existant à 2 600m2.

Phasage des travaux

L’esthétisme de la Villa Les Aigles a également été renforcé par l’ajout d’un second dôme en rappel. « Historiquement, la coupole de la résidence fait partie du bâti d’origine. Nous en avons dessiné une seconde en vis-à-vis avec pour objectif de donner davantage de corps à l’ensemble de la villa », explique Patrick Raymond, l’architecte du projet. Il poursuit : « La particularité de cette opération consiste à réaliser les travaux dans des locaux occupés, afin de ne pas interrompre l’activité de la banque. De ce fait, les travaux s’effectueront en deux phases ». La première consiste à aménager les locaux situés en partie Nord-Est du joint de dilatation du bâtiment (côté bâtiment Belle Epoque) sur la totalité des plateaux depuis le RDC jusqu’en toiture terrasse. Elle comprend notamment l’extension du bâtiment en façade, ainsi que sur les terrasses côté Nord-Est aux niveaux trois et quatre. La seconde phase concerne la partie Sud-Ouest du bâtiment, après emménagement de la banque dans les nouveaux locaux réalisés lors de la première tranche et comprend notamment l’extension du bâtiment en façade et la création d’un ascenseur depuis le RDC directement vers le 4ème étage. De manière générale, les revêtements sont constitués de matériaux nobles, pierre et bois en finition au sol, peinture de type stucco et éléments d’ébénisterie aux murs. Les plafonds sont constitués de staff avec insertion de luminaires de type LED extra plats.

Architecture non-ostentatoire

« Il s’agit d’une réelle volonté du maître d’ouvrage. Nous ne souhaitions pas véhiculer une image ostentatoire et clinquante », explique Patrick Raymond. « A l’origine nous avions proposé deux projets. Le premier avait plutôt une orientation contemporaine  comprenant des ondulations en façade et affichant des tons rouille et cuivre. C’est le second, davantage d’époque, qui a finalement été retenu. […] Je défends l’idée qu’une architecture contemporaine peut s’allier à une architecture plus traditionnelle, permettant ainsi d’inscrire le passé d’un bâtiment avec son avenir », confie l’architecte. S’il reconnaît son penchant pour le projet contemporain, l’architecte s’enthousiasme tout autant pour cette réalisation d’époque, sélectionnée par son client. « Cela reste une architecture sobre et tout en finesse qui s’intègre particulièrement avec le paysage environnant », analyse-t-il. Ce projet se veut également symbolique puisque la Villa Les Aigles telle qu’on la connaissait avait été, entre autres, reconstruite au début des années 1980 pour le compte du même client par l’architecte Daniel Raymond, qui n’est autre que le père de Patrick Raymond !

Délia Kriel

Photo © GOK

 

A lire aussi...

  • Immobilier
  • Technologie

Avec FGWRS, rien ne se perd, tout se transforme

9 septembre 2019 - 14h14

Nouveau projet intégré au sein de MonacoTech en mai dernier et porté par le Toulousain Pierre Magnes ainsi que le résident Alexandre Fakih, FGWRS (Firmus Grey Water Recycling System) vise…

Lire la suite
  • Immobilier

Ronan et Erwan Bouroullec : « Tout projet que l’on fait doit être reproduit »

1 septembre 2019 - 08h40

Ce duo fraternel de designers, dont le travail a déjà été exposé en Principauté, compte une multitude de réalisations dont le rayon d’action balaye aussi bien des projets d’aménagement urbain…

Lire la suite
LIVE !
Plus que quatre jours pour profiter de l’exposition « Regards sur la transition énergétique »
17 septembre 2019 - 11h16
Entrée libre et gratuite à la Médiathèque.
L’AS Monaco Rugby tombe pour sa première en Fédérale 3
17 septembre 2019 - 10h31
Les joueurs de Luciano Orquera et de Sylvain Masson ont débuté leur aventure en 5e division par une défaite sur le terrain d’Aix Université (38-26), dimanche. Alex Daleas, Jules Verlet et Sébastien Baldacchino ont inscrit un essai chacun, Maxence Picardet les a transformés et a réussi deux pénalités. Les Monégasques retiendront le positif, à savoir qu’ils menaient à la mi-temps et que la victoire aixoise ne s’est dessinée que dans les derniers instants du match. L’AS Monaco Rugby reçoit l’US Valreassienne ce dimanche à 15h au Stade Prince Héréditaire Jacques de Monaco (complexe du Devens à Beausoleil).
J-1 Thé littéraire
17 septembre 2019 - 08h15
Dans le cadre du Prix Littéraire 2019 et de la Bourse de la Découverte, la Fondation Prince Pierre permettra aux lecteurs de se retrouver autour d’un « thé littéraire », demain à 17h à la Bibliothèque Louis Notari afin d’échanger sur les ouvrages et auteurs sélectionnés cette année.
J-1 Biennale de Sculpture
16 septembre 2019 - 09h08
Exposition d'art contemporain « Le monde marche sur la tête » à ciel ouvert dans la rue Princesse Caroline, organisée par l’association Artistes en Mouvement.
Cours de photographie à 18h à la Médiathèque
16 septembre 2019 - 08h08
Atelier gratuit animé par Adrian Rebaudo.
Gratuité des bus aujourd’hui
15 septembre 2019 - 12h46
Dans le cadre de la journée du Transport Public, le transport en Principauté sera gratuit (les 6 lignes régulières, le service du bateau bus ainsi que le service de nuit).
Des ateliers en famille gratuits au Nouveau Musée National de Monaco
15 septembre 2019 - 10h15
Deux dimanches par mois, les familles sont invitées dès 15h au NMNM pour des ateliers gratuits d’environ 45 minutes. Inscription obligatoire. Programme de ce dimanche : découverte des œuvres de Michel Blazy installées dans les jardins de la Villa Paloma ainsi qu’une courte initiation botanique. Prochain rendez-vous le 29 septembre.
Ligue 1 : Monaco-Marseille à 21h au Stade Louis-II
15 septembre 2019 - 09h00
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo