• Immobilier

La métamorphose de la Villa Les Aigles

23 février 2019 - 13h10

Les travaux de restructuration et d’extension de la Villa Les Aigles, sise au 15, avenue d’Ostende, ont débuté en avril 2017 et devraient s’achever en cours d’année. Le bâtiment, dont la reconstruction date du début des années 1980 et abrite exclusivement les locaux de la banque EFG Bank, se transforme pour abriter quatre niveaux en superstructure avec toit-terrasse jardin, deux niveaux de sous-sol dont un de parking, pour une surface avoisinant 2 600m2.

La Villa Les Aigles s’offre une nouvelle jeunesse. Une certitude subsiste : la future résidence ne détonera pas dans le paysage urbain, mais s’y fondra avec harmonie. En total respect colorimétrique avec l’architecture de ce quartier, elle arborera, comme c’était le cas avant les travaux, une façade dans le même esprit que l’hôtel Hermitage, situé en surplomb, le Centre cardio thoracique à sa droite et la villa Belle Epoque sur son aile gauche.

700m2 gagnés

Dans les faits, le bâtiment existant possédait une surface de 1 964m2 et se composait de deux niveaux de sous-sol, un rez-de-chaussée, quatre étages et une toiture-terrasse. L’opération vise à réaliser une extension du bâtiment avec une avancée en façade par rapport à son alignement actuel du 1er au 4e niveau, une extension des 3e et 4e étages sur les terrasses en partie Est du bâtiment, la création d’un escalier de liaison desservant tous les étages depuis le rez-de-chaussée ainsi que celle d’un ascenseur qui desservira uniquement le dernier niveau et enfin, le réaménagement total du bâtiment et des locaux. Au total, cela représente un gain approximatif de presque 700 mètres carrés, portant ainsi la nouvelle surface du bâtiment existant à 2 600m2.

Phasage des travaux

L’esthétisme de la Villa Les Aigles a également été renforcé par l’ajout d’un second dôme en rappel. « Historiquement, la coupole de la résidence fait partie du bâti d’origine. Nous en avons dessiné une seconde en vis-à-vis avec pour objectif de donner davantage de corps à l’ensemble de la villa », explique Patrick Raymond, l’architecte du projet. Il poursuit : « La particularité de cette opération consiste à réaliser les travaux dans des locaux occupés, afin de ne pas interrompre l’activité de la banque. De ce fait, les travaux s’effectueront en deux phases ». La première consiste à aménager les locaux situés en partie Nord-Est du joint de dilatation du bâtiment (côté bâtiment Belle Epoque) sur la totalité des plateaux depuis le RDC jusqu’en toiture terrasse. Elle comprend notamment l’extension du bâtiment en façade, ainsi que sur les terrasses côté Nord-Est aux niveaux trois et quatre. La seconde phase concerne la partie Sud-Ouest du bâtiment, après emménagement de la banque dans les nouveaux locaux réalisés lors de la première tranche et comprend notamment l’extension du bâtiment en façade et la création d’un ascenseur depuis le RDC directement vers le 4ème étage. De manière générale, les revêtements sont constitués de matériaux nobles, pierre et bois en finition au sol, peinture de type stucco et éléments d’ébénisterie aux murs. Les plafonds sont constitués de staff avec insertion de luminaires de type LED extra plats.

Architecture non-ostentatoire

« Il s’agit d’une réelle volonté du maître d’ouvrage. Nous ne souhaitions pas véhiculer une image ostentatoire et clinquante », explique Patrick Raymond. « A l’origine nous avions proposé deux projets. Le premier avait plutôt une orientation contemporaine  comprenant des ondulations en façade et affichant des tons rouille et cuivre. C’est le second, davantage d’époque, qui a finalement été retenu. […] Je défends l’idée qu’une architecture contemporaine peut s’allier à une architecture plus traditionnelle, permettant ainsi d’inscrire le passé d’un bâtiment avec son avenir », confie l’architecte. S’il reconnaît son penchant pour le projet contemporain, l’architecte s’enthousiasme tout autant pour cette réalisation d’époque, sélectionnée par son client. « Cela reste une architecture sobre et tout en finesse qui s’intègre particulièrement avec le paysage environnant », analyse-t-il. Ce projet se veut également symbolique puisque la Villa Les Aigles telle qu’on la connaissait avait été, entre autres, reconstruite au début des années 1980 pour le compte du même client par l’architecte Daniel Raymond, qui n’est autre que le père de Patrick Raymond !

Délia Kriel

Photo © GOK

 

A lire aussi...

  • Immobilier

La suite Rainier III, un voyage dans le temps

25 février 2019 - 17h06

2019. Une nouvelle page se tourne pour l’Hôtel de Paris grâce aux nombreux travaux engagés depuis quatre ans, ainsi qu'à la création inédite de deux suites sur le toit du…

Lire la suite
  • Immobilier

Le One Monte-Carlo inauguré par la famille princière

22 février 2019 - 17h45

Le prince Albert et la princesse Charlène accompagnés de leurs enfants, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, ont inauguré en présence de nombreuses personnalités ce 22 février le…

Lire la suite
LIVE !
Nouveaux horaires à la Bibliothèque Princesse Caroline et à la Ludothèque
18 mars 2019 - 14h09
A compter dès aujourd’hui : - Lundi :14h à 18h30 - Mardi, jeudi et vendredi : 10h à 12h – 14h à 18h30 - Mercredi : 10h à 12h – 13h à 18h30
Ciné-Club « La Prière » ce soir
18 mars 2019 - 08h08
Projection du film "La prière", suivie d’un débat. Rendez-vous à 19h à l’Agora Maison Diocésaine.
Elections communales : 46,49% de participation
17 mars 2019 - 22h16
Finalement le taux de participation a été de 46,49% pour les élections communales à Monaco en ce dimanche 17 mars. La seule liste est, on le sait, celle de L’Evolution communale conduite par le maire sortant Georges Marsan.
2018 : Emploi dynamique
17 mars 2019 - 12h48
Le gouvernement a publié les chiffres de l'emploi 2018 annoncés par le département des Affaires Sociales et de la Santé et la direction du Travail. Il y avait 51 601 salariés au 31 décembre 2018 contre 49 693 au 31 décembre 2017 dans le secteur privé, soit une augmentation du nombre de salariés de 3.8% (+1 907 salariés). A ce chiffre viennent s'ajouter les salariés du secteur public.
Monaco à la 4e session de l’Assemblée de l’ONU pour l’Environnement
17 mars 2019 - 10h03
Cette année, le thème « des solutions innovantes pour relever les défis environnementaux et garantir la consommation et la production durables » était au cœur des discussions. L’Assemblée a adopté de nombreuses résolutions thématiques, dont une résolution sur la gestion durable des récifs coralliens proposée par Monaco en collaboration avec l’Indonésie, en tant que co-Présidents de l’Initiative Internationale pour les Récifs Coralliens (ICRI).
Coopération Mali-Monaco
17 mars 2019 - 06h16
Le 2e Commission bilatérale de coopération entre les deux pays s’est déroulée le 15 mars. Au terme des échanges, les deux parties ont procédé à la signature de deux protocoles d’accords dans le domaine de la protection civile et de l’appui à l’enfance vulnérable.
La Roca Team à Trélazé pour une place en finale de Coupe de France
16 mars 2019 - 15h56
Pour espérer se qualifier en finale de Coupe de France, les Monégasques devront d'abord écarter l'ASVEL de Zvezdan Mitrovic en quart de finale, ce soir à 20h30 à Trélazé. En cas de résultat positif, ils joueront leur demi-finale demain après-midi.
Les élèves de l'Académie Rainier III récompensés
16 mars 2019 - 14h47
Six élèves de l'Académie Rainier III ont brillamment participé à la 10e édition du Concours français de la harpe qui s'est déroulée au Conservatoire de Limoges. Les résultats ? De nombreuses 1ère médaille, dont deux à l'unanimité, une 1ère mention à l'unanimité, ainsi qu'une 2e médaille et un 2nd prix.
VIDEOS

La Gazette De Monaco

Chaîne officielle de La Gazette de Monaco, quotidien d'information en ligne de la Principauté de Monaco 24h/7j.

18 décembre 2018 - 15h52