• Art & Culture

Jorge Jara, de la tête aux pieds

25 janvier 2019 - 10h30

L’Opéra de Monte-Carlo célèbre ses 140 ans, l’occasion de s’intéresser aux artisans de la scène. Rencontre avec Jorge Jara, costumier de l’opéra Falstaff.

Dans la pièce dédiée au maquillage, parmi les têtes en polystyrène, les perruques et les brosses, figure un carnet rempli de croquis signés Jorge Jara. Deborah Nelson, chef maquillage-perruques, suit minutieusement les détails de ces visages que le costumier de l’opéra Falstaff a couché sur le papier, puis maquillés à l’aquarelle et complétés de costumes griffonnés de la tête aux pieds.

Alors que les petites mains de la couture s’activent dans leur atelier, un homme s’installe à son bureau. Paire de lunettes rondes sortie des années 60, barbe blanche bien taillée, chemise à motifs surmontée d’un nœud papillon à pois, Jorge Jara arrive tout droit de Milan où il assistait à la préparation des costumes dédiés à Falstaff. « De la création à la mise en scène, le travail du costumier est important. Il s’agit de reconstruire un monde en amenant une dramaturgie des costumes », note le Chilien.

Créer une harmonie

Pour Jorge Jara, le costume est un terrain d’expression absolu. Lui qui a grandi au Chili, un pays doté d’une grande culture cinématographique, et étudié l’architecture à Valparaiso, rêvait d’habiter en Allemagne. Ce sera chose faite en 1975. À Berlin, l’univers du spectacle s’ouvre à lui, notamment celui du cinéma où il fera ses premières armes : « Mais je n’ai pas aimé ce système, il y avait trop de stress. » Le Chilien bascule alors vers le théâtre puis l’opéra, où il écumera les salles de l’Europe entière grâce à son style singulier. Ce qui lui permet d’avoir un œil avisé sur les subtilités de chaque pays : « La France a une grande relation avec la mode et la beauté, explique Jorge Jara, ce qui est moins le cas en Allemagne. »

Comme l’ensemble des métiers de l’opéra, le travail du costumier est basé sur une coordination entre les artisans de la scène, notamment le metteur en scène et le décorateur. Des recherches à la réalisation, Jorge Jara supervise les opérations, et sublime l’œuvre finale en apportant une importante touche historique.

Camille Le Saux

©Camille Le Saux/La Gazette de Monaco

A lire aussi...

  • Art & Culture

Le Soleil de Naples donne de la voix au Fort Antoine

10 juillet 2020 - 10h17

Ce soir à 21h30, le groupe Le Soleil de Naples, fondé en 2016 par trois amis, Pasquale Ferraro, Giandomenico Cappuccio et Vincenzo Di Nocera, ténors du chœur de l’Opéra de…

Lire la suite
  • Art & Culture
  • Société

Quatrième édition d’Urban Painting around the World à Monaco

7 juillet 2020 - 16h11

Finalement les organisateurs ont décidé de maintenir cette manifestation en plein accord avec les autorités monégasques. Toutefois, elle n’aura pas lieu sur le port mais sur le parvis du Musée…

Lire la suite
LIVE !
Cinq nouvelles startups ont rejoint MonacoTech portant ainsi à 20 le nombre de startups qui y sont désormais incubées
8 juillet 2020 - 15h15
Demain de 8h30 à 18h, les Monégasques, résidents, scolaires et salariés de Monaco sont conviés à la session de rattrapage de dépistage à la covid 19, organisée à l’Espace Léo Ferré
6 juillet 2020 - 09h48
Une décision ministérielle publiée au Journal de Monaco autorise, par dérogation et sous conditions, les évènements jusqu’à 5 000 personnes
4 juillet 2020 - 11h15
Depuis le 28 avril 2020, une décision ministérielle interdit les rassemblement de plus de dix personnes sur les voies et espaces publics. Une nouvelle décision ministérielle du 26 juin, modifiant la précédente et portant instauration de mesures exceptionnelles dans le cadre de la reprise progressive des activités en vue de lutter contre l’épidémie de covid 19 indique « par dérogation, des évènements regroupant plus de dix personnes et dans le respect d'une jauge maximale de 5.000 personnes, pourront être ponctuellement autorisés dans le cadre de l'organisation d'une manifestation ou un évènement singulier. La demande d'autorisation correspondante devra être déposée préalablement auprès des services compétents de l'Administration, accompagnée d'un dossier complet incluant notamment le protocole de mesures sanitaires envisagées. »  
Le Monte-Carlo Film Festival de la Comédie est reporté du 5 au 10 octobre au Grimaldi Forum
3 juillet 2020 - 15h53
Cette 17e édition du Monte-Carlo Film Festival de la Comédie, conçu et dirigé par Ezio Greggio, était initialement prévue du 20 au 25 juillet.  
Zvezdan Mitrovic fait son grand retour en tant que coach de la Roca Team pour la saison 2020-2021
2 juillet 2020 - 14h32
Pas Croisés, une performance dansée des Ballets de Monte-Carlo au musée national Marc Chagall de Nice demain à 20h
2 juillet 2020 - 10h34
L’institution culturelle monégasque s’exporte hors les murs pour cette collaboration de Mimoza Koïke et Asier Edeso Eguia, artistes chorégraphiques des Ballets de Monte-Carlo. Cette performance dansée aura lieu demain à 20h dans les Jardins du Musée sur le thème « De Natura ». Réservation obligatoire puisque la capacité maximale est de 70 personnes. Prix : 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants.
La MTE signe un partenariat avec l’institut Efficacity
1 juillet 2020 - 15h49
La Mission pour la Transition Energétique vient de signer un partenariat avec l’Institut de Recherche & Développement Efficacity. Créé en 2014 sous l’égide du programme d’investissements d’avenir (PIA) soutenu par le gouvernement français, cet institut est dédié à la transition énergétique et écologique des villes. Il fédère une trentaine d’acteurs de tous horizons - publics et privés, industriels et académiques - et rassemble plus de 100 chercheurs et experts.
Le restaurant Joël Robuchon de l’hôtel Métropole Monte-Carlo rouvre ce jeudi 2 juillet tous les soirs du jeudi au dimanche inclus, uniquement pour les dîners
30 juin 2020 - 11h19
La Gazette de Monaco Immo