• Extension en mer

Jardan, le rempart

16 avril 2018 - 16h04

Inaugurée en son époque sur l’extension de Fontvieille, la technique dite des chambres Jarlan demeure la plus efficace à la fois pour « casser » la houle et réduire les nuisances sonores dans le cadre d’une construction à façade verticale avec la mer. Près d’un demi siècle après Fontvieille, la technique sera donc répétée au droit de l’anse du Portier où six hectares vont être gagnés sur la Méditerranée.

Un constat. Sur plus de 500 mètres de longueur, les 18 caissons béton qui composeront, à terme, le support de la dalle du futur quartier gagné sur la mer et le pourtour de cette extension, offrent des parois verticales face à l’élément liquide. La houle qui, jour après jour et, surtout en période de conditions météorologiques violentes, viendra « s’écraser » contre ces murs de béton, pourrait avoir des conséquences multiples et particulièrement contraignantes, ainsi que le détaille Jacques Resplendino, de la direction technique de l’infrastructure maritime de Bouygues TP Monaco. Tout d’abord en termes de solidité et de longévité de l’ouvrage lui-même, soumis en permanence à de tels assauts. Puis en termes de nuisances sonores, le bruit découlant de ces heurts pourrait atteindre des niveaux assez élevés. Ou encore de manoeuvrabilité, notamment aussi proche de l’entrée d’un port comme Hercule et ses plusieurs centaines d’arrivées/départs annuels de grands navires de croisière : si elle n’était pas brisée, l’onde des vagues frappant la structure verticale se répercuterait sur le plan d’eau, générant de nouveaux aléas pour ces navires. Enfin, la faune et la flore ne pourraient, bien évidemment, pas se développer de manière satisfaisante sur des caissons fermés.

Double effet dissipatif

C’est là qu’intervient donc la méthode de la chambre Jarlan. Le principe s’avère simple, la technique complexe et l’efficacité redoutable. Il s’agit, en effet, de réserver des vides à l’intérieur- même du caisson en béton, ces caissons aux dimensions gigantesques actuellement en cours de construction au Grand Port Maritime de Marseille et atteignant pour certains près d’une trentaine de mètres de hauteur, soit un immeuble d’une dizaine d’étages. En s’engouffrant dans ces multiples cavités, l’eau va alors venir se briser en leur sein, dissipant une partie importante de l’énergie apportée par la houle. L’effet dissipatif est dès lors doublé grâce à l’ingéniosité du procédé et la précision de sa mise en oeuvre. En effet, le résultat se veut d’autant plus efficace que la vague qui entre dans ce vide va venir « s’écraser » dans le fond de la cavité, se pulvériser en milliers de petites gouttelettes qui, se mélangeant alors à l’air vont générer une forme d’émulsion qui va à son tour agir comme un coussin amortisseur pour la vague suivante. Par ailleurs, les chambres Jarlan vont absorber une importante partie des bruits générés par les chocs violents des vagues. Et puisque des creux, c’est-à-dire des cavités, sont ainsi créés, pourquoi ne pas en profiter pour y aménager, en partie basse, des habitats spécifiques pour favoriser l’implantation de la faune et de la flore ? C’est l’idée retenue dans le cadre du nouveau projet d’extension en mer. Les chambres Jarlan, de dimensions moyennes de six mètres par six mètres, couvrent les profondeurs allant de -4 à +4 mètres par rapport au niveau de la mer. Sur la zone située entre -4 et la surface, des modules seront ainsi stratégiquement disposés pour y accueillir faune et flore.

Construction minutieuse

Pour faire simple, la technique ne consiste pas à réserver des vides lors du coulage du béton mais à opérer par phases successives. Le radier (socle), puis les premiers mètres de voile béton sont élevés par le procédé du coffrage glissant (voir numéros précédents). Le caisson est ensuite « équipé » de poteaux d’un mètre de section, permettant ainsi de mettre en forme les chambres Jarlan. La formulation du béton demeure identique pour ces deux phases, ce qui assure notamment l’homogénéité de l’ouvrage. En revanche, une petite différence subsiste. Pour des raisons esthétiques, si les parties immergées ne sont pas visibles, celles émergées doivent arborer une teinte particulièrement travaillée pour être des plus agréables à l’oeil. De nombreuses études ont été réalisées qui ont conduit, dès 2015, à la validation d’une teinte spécifique, afin, comme l’explique Jacques Resplendino, de répondre « aux importants enjeux esthétiques d’un tel projet ».

Georges-Olivier Kalifa

Photo © DR

 

A lire aussi...

  • Extension en mer

Pose d’un caisson stratégique

1 avril 2019 - 16h16

Le caisson dit C8 de l’extension en mer du territoire monégasque a été posé samedi 30 mars. Un caisson particulier à deux titres. Tout d’abord parce que, contrairement à ce…

Lire la suite
  • Extension en mer

Record européen dans le cadre de l’extension en mer

5 mars 2019 - 15h56

La pose de deux émissaires dits R280 et EP Extension par l’entreprise Trasomar est actuellement en cours dans l’anse du Portier. Jouant le rôle d’exutoire de la chambre destinée à…

Lire la suite
LIVE !
Le Prince reçoit le chef indigène brésilien Raoni Metuktive aujourd’hui
23 mai 2019 - 14h40
Raoni Metuktive a entamé une tournée européenne dans le but d’alerter sur la situation préoccupante de l’Amazonie et des communautés autochtones du Brésil concernant la pression croissante des industries forestières et agroalimentaires. Le Souverain a accepté de recevoir le chef indigène afin d’exprimer son soutien dans le combat pour la préservation de l’Amazonie et la lutte contre la déforestation.
Séances d’essais du 77e Grand Prix
23 mai 2019 - 09h24
Le circuit sera ouvert au public à partir de 19h30.
OMS, Monaco participe à la 72e Assemblée mondiale de la Santé
22 mai 2019 - 15h04
Le thème du débat général de cette année est « la couverture sanitaire universelle : ne laisser personne de côté ». La délégation monégasque a évoqué les actions menées par le gouvernement afin d’atteindre l’objectif d’une couverture sanitaire universelle au niveau mondial. Cette assemblée devra adopter le Programme-Budget 2020-2021 de l’organisation, aligné sur les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030.
Victoria Silvstedt au Grand Prix
22 mai 2019 - 10h54
L’association « les Anges gardiens de Monaco » organise une vente caritative du jeudi 23 au dimanche 26 mai à la rue Princesse Caroline. Les panamas à 20€ seront autographiés par la célébrité suédoise, ambassadrice de l’association le dimanche 26 à midi.
Projection du film "Sweetie" à 20h au Théâtre des Variétés
21 mai 2019 - 15h23
Psychologiquement et affectivement perturbée, Kay éprouve de profondes angoisses dans la vie. Son mariage avec Louis n’arrange que momentanément les choses. Le retour de sa sœur aînée, Sweetie, va bousculer l’existence du couple.
27e édition du World Stars Football Match à 19h au Stade Louis II
21 mai 2019 - 11h46
L’A.S. Star Team MC composée d’importantes personnalités du monde, dont le prince Albert II, président d’honneur de l’association mais aussi capitaine, rencontrera les pilotes de F1 de la Nazionale Piloti pour le traditionnel rendez-vous. Les bénéfices récoltés à cette occasion permettront d’aider des enfants en difficulté dans le monde.
Ciné-Club « Love, Simon » à 19h à l’Agora Maison Diocésaine
20 mai 2019 - 15h16
Simon a une vie normale. Mais il garde pour lui un grand secret : personne ne sait qu’il est gay. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante...
Monaco participe à la 129e session du Comité des ministres à Helsinki
20 mai 2019 - 10h45
Cette réunion s’est déroulée les 16 et 17 mai et a rassemblé les ministres des Affaires étrangères des 47 états membres du Conseil de l’Europe. A son issue, les ministres ont adopté une décision politique réaffirmant les droits et obligations de chaque Etat, dont la nécessité de mettre en place un dispositif d'action permettant de pouvoir réagir lorsqu’un état ne respecte pas ses obligations ou les principes fondamentaux défendus par le Conseil de l'Europe.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo