• Sport

Fabian Cancellara : « J’ai su trouver l’équilibre »

19 février 2019 - 17h09

Dimanche matin, il arpentait les hauteurs de Monaco lors d’une sortie à vélo qui a duré un peu plus de trois heures, et sillonnait les mêmes rues où il écrasait la concurrence et endossait le maillot jaune lors de la première étape du Tour de France 2005. Dix ans plus tard, Fabian Cancellara, l’homme au plus de 100 victoires, dont deux titres olympiques, quatre titres de champion du monde et qui a passé 29 jours en jaune sur le Tour, était présent sur le sol de la Principauté pour les Laureus, dont il est membre de l’académie.

Vous êtes devenu champion du monde du contre-la-montre juniors en 1998 et en 1999, et disposiez déjà d’un palmarès imposant en amateurs. Cependant imaginiez-vous déjà réaliser une telle carrière ?

(Il hésite) Sur le papier, ces résultats sont révélateurs et annoncent une carrière, bien sûr. Remporter deux ans d’affilées les championnats du monde du contre-la-montre juniors m’a permis d’intégrer l’équipe Mapei en tant que stagiaire. Une fois que je m’étais ouvert ces portes, c’était parti.

Quel était votre rêve à cet âge-là ?

J’avais 16/17 ans et le vélo était un hobbie. Mon rêve était clair à ce moment-là, c’était de donner une dimension professionnelle à ce hobbie et devenir coureur.

Cela fait un peu plus de deux ans que vous avez quitté les pelotons. L’arrêt d’une carrière est toujours un moment délicat pour les anciens coureurs. Cependant vous avez su rebondir…

Un arrêt n’est jamais facile, que cela concerne les carrières à succès ou non. Moi j’ai eu assez de recul pour me dire : ‘’Il faut que tu arrêtes’’. Je voulais y mettre un terme en étant toujours compétitif, et que ce ne soit pas des facteurs externes qui m’empêchent de continuer : un manque de résultats, une équipe qui décide de ne plus me garder ou des problèmes de santé. C’est moi qui ai décidé, et j’avais des projets plein la tête.

Le cyclisme est un sport ingrat, de nombreux jeunes coureurs pleins de potentiel comme Adrien Costa (ex-grand espoir du cyclisme) stoppent ou mettent leur carrière entre parenthèses parce qu’ils ne prennent plus de plaisir à rouler. Vous aimiez vous entraîner ?

Oui parce que j’ai su trouver l’équilibre et faire la part des choses entre l’entraînement et le repos. Si tu roules en suivant uniquement un planning qu’on t’a fixé, tu vas te fatiguer et perdre cette notion de plaisir. Et dans ces moments-là, c’est ta tête qu’il faut écouter, pas ton programme d’entraînement.

Au sein du peloton actuel, quels profils vous vont encore vibrer ?

C’est la course en générale qui me fait vibrer ! J’éprouve toujours du plaisir à regarder les classiques et notamment les Flandriennes (courses de début de saison en Belgique et dans le nord de la France). Paris-Roubaix, le Tour des Flandres… Le changement général et le tournant que prend le cyclisme actuel est également intéressant, notamment l’émergence des Colombiens.

Propos recueillis par Camille Le Saux

Photos Camille Le Saux

A lire aussi...

  • Sport

Monaco Run : Raphaël Montoya est devenu le triathlète le plus rapide au monde sur 5km route

20 février 2020 - 07h30

Le sportif de 24 ans, vainqueur de la course monégasque U Giru de Natale en décembre 2019 et de la Prom Classic de Nice en début d’année (dont il a…

Lire la suite
  • Sport

La saison 2020 de F1 est lancée !

19 février 2020 - 16h48

A un peu moins d’un mois du premier Grand Prix de la saison 2020 de Formule 1, les écuries ont rendez-vous en Espagne pour trois jours d’essais. La première journée a…

Lire la suite
LIVE !
Conférence sur le thème « Réincarnation et karma : mythe ou réalité ? » par Philippe Deschamp à 19h30 à la Maison des Associations
27 février 2020 - 08h55
Conférence organisée par l'Association Amorc Monoecis.
Thursday Live Session avec The Limboos à 18h30 à l’Espace Indigo du Grimaldi Forum
27 février 2020 - 07h53
Conférence sur le thème « Réincarnation et karma : mythe ou réalité ? » par Philippe Deschamp demain à 19h30 à la Maison des Associations
26 février 2020 - 10h52
Conférence organisée par l'Association Amorc Monoecis.
Thursday Live Session avec The Limboos demain à 18h30 à l’Espace Indigo du Grimaldi Forum
26 février 2020 - 08h43
Ciné bla bla « Les extra-terrestres », analyse filmique animée par Jérémy Belando à 16h à la Sonothèque José Notari
26 février 2020 - 07h58
M.N. Lemieux : récital annulé
25 février 2020 - 11h49
En raison de circonstances familiales, Marie-Nicole Lemieux est contrainte d’annuler le récital « De Goethe à Baudelaire » du dimanche 1er mars à la salle Garnier. Les clients sont invités à se rapprocher du service billetterie pour le remboursement de leurs billets à l’Atrium du Casino de Monte-Carlo, Place du Casino ou au +377 98 06 28 28, ouvert du mardi au samedi et les jours de concert de 10h à 17h30.
Coronavirus : tests négatifs
25 février 2020 - 11h14
Les tests de détection du coronavirus réalisés sur 4 personnes présentant des symptômes suspects à Monaco se sont tous révélés négatifs. A cette heure, aucun cas n’est donc avéré en Principauté dont les autorités restent très vigilantes.
Buhurt : Les Grimaldi Milites organisent une session découverte
25 février 2020 - 11h10
L’équipe monégasque des Grimaldi Milites organise le samedi 7 mars une session découverte entre 10h et 12h dans sa salle d’entraînement, à l’intérieur de l’immeuble le « Triton ». Séance collective d’initiation, essais de l’armure, présentation des règles… une occasion à ne pas manquer pour ceux qui souhaitent venir découvrir la pratique du combat médiéval. Pour participer, rendez-vous sur le site grimaldimilites@gmail.com. Date limite des inscriptions le jeudi 5 mars.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo