Tuiga, le gène de la mer

3 janvier 2019 - 12h56

Né en 1909, après seulement six mois de gestation, de père écossais et de mer impatiente de lui faire découvrir le monde. Tuiga, devenu l’enfant chéri des Monégasques depuis son adoption par la principauté en 1995, se veut aujourd’hui plus que centenaire. Mais le poids des ans ne semble pas l’avoir affecté. Une ligne aussi élancée qu’au premier jour, une silhouette toujours aussi séduisante, un port des plus nobles et une inaltérable envie de s’ébrouer dans l’eau et de s’amuser avec les copains renforcent la conviction d’un enfant bien né. C’est, en effet, dans le pays de son père, en Ecosse, que Tuiga a puisé la sève d’une force naturelle faite des plus belles essences de bois. L’acajou, mais aussi le spruce pour le mât ou encore le teck viennent recouvrir une carrure des plus solides faite de membrures d’acier. Et pour habiller le tout, 390 mètres carrés de voilure constituent une garde-robe suffisante certes, mais sans excès.

   

Sa taille, de 27,36 mètres hors tout pour 4,15 de largeur d’épaules s’avère sensiblement identique à celle de ses petits copains du club dit des 15 Mètres de Jauge internationale, dont il ne reste plus que quatre membres à travers la planète*. Surtout, ces mensurations précises sont absolument exactes à celles de son frère, Hispania, faisant de ces deux-là des jumeaux terriblement difficiles à différencier. Très proches au cours de leur enfance où leurs parents d’adoption respectifs (Duc de Medinacelli pour Tuiga et Roi Alphonse XIII d’Espagne pour Hispania), aimaient à les faire jouer et se disputer la victoire sur de nombreux plans d’eau**, les deux jumeaux furent ensuite séparés.

Lorsque la guerre éclate, en 1914, les « Quinze » trouvèrent refuge en pays neutres. Hispania en Norvège où il demeurera jusque dans les années 30, Tuiga en Norvège puis rapidement en Suède comme Mariska qui y restera pendant 73 ans. Tuiga redescend en Angleterre dans l’entre-deux guerres. Alors baptisé Kismet, en 1935, il gagne le Fastnet en temps réel. Mais c’est à Chypre que l’on retrouve sa trace au début des années 80. Son nouvel armateur le confie alors au chantier Fairlie Restorations à Southampton. Armé d’une nouvelle jeunesse, Tuiga réalise un retour sur la scène du yachting éclatant, volant de victoire en victoire. En 1994, il participe à la première édition de la Monaco Classic Week et remporte la Nioulargue de Saint-Tropez.

Ce côtre (un seul mât) aurique (grand-voile de forme trapézoïdale) attira rapidement l’attention d’un Prince, celui d’une petite principauté au destin depuis toujours lié à la mer***. Albert II, souverain de Monaco tomba, en effet, sous le charme de ce voilier et décida de l’adopter en 1995 afin d’en faire le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco. Tuiga rejoignit alors sa nouvelle famille monégasque. Depuis, de nombreux passionnés du navire se relaient avec passion pour l’entretenir et le faire naviguer. Tuiga, désormais plus que centenaire mais rutilant rejoint dès lors ses amis et cousins d’antan, les voiliers traditionnels, au cours des plus prestigieuses régates internationales.

En ce mois de septembre, l’évènement se veut d’ailleurs quasi-historique. Pour la quatrième fois seulement depuis près d’un siècle, les quatre derniers 15m JI encore existants se retrouvent bords à bords pour disputer le très convoité « 15 Meter Class Association Annual Trophy » couronnant quatre rendez-vous : la Copa del Rey Vela Clasica Menorca (Espagne 28-31 août), Marseille, Capitale de la Culture (4-7 septembre), Monaco Classic Week (11-15 septembre) et Portofino Rolex Trophy (19-21 septembre). C’est pourquoi la rédaction de La Gazette de Monaco a souhaité partager avec vous ces quelques images que vous vous apprêtez à découvrir, comme si vous étiez membre d’équipage. Celui que le légendaire Eric Tabarly considérait comme l’un des plus beaux yachts du monde vous souhaite la bienvenue à bord !

* Sur les vingt unités nées entre 1907 et 1917

**L’anecdote veut que Tuiga, pourtant identique à Hispania, mais toujours en retrait sur la ligne d’arrivée, se soit vu dicter par son père adoptif, le Duc de Medinacelli, l’ordre de toujours laisser Hispania gagner afin de ne pas contrarier le Roi d’Espagne Alphonse XIII

*** La sainte patronne des Monégasques, Sainte Dévote, n’arriva-t-elle pas par la mer à bord de sa minuscule embarcation, la célèbre barque

Texte et photographies Georges-Olivier Kalifa

Encadrement Monaco Beaux Arts

A lire aussi...

  • Santé
  • Société

Quand des maillots de foot deviennent des blouses d’hôpital

21 février 2020 - 12h06

Hier, Keita Baldé et Benoit Badiashile ont offert des maillots de match transformés en blouses au service de pédiatrie du Centre Hospitalier Princesse Grace. Une démarche qui s’inscrit dans le…

Lire la suite
  • Live

14th Rencontre artistique Monaco - Japon 2020 until 23rd February at the Rainier III Auditorium

21 février 2020 - 10h47

This exhibition presents nearly 200 works by Japanese and Monegasque artists. Organised by the Cultural Affairs Department and the Tourism and Congress Department.

Lire la suite
LIVE !
14e Rencontre artistique Monaco - Japon 2020 jusqu'au 23 février à l’Auditorium Rainier III
21 février 2020 - 10h47
Cette exposition présente près de 200 œuvres d’artistes japonais et d’artistes monégasques. Organisée par La Direction des Affaires Culturelles et la Direction du Tourisme et des Congrès.
Soirée de gala de l’opéra « Street Scene » à 20h à la Salle Garnier de l’Opéra Monte-Carlo
21 février 2020 - 09h21
De Kurt Weill avec Geoffrey Dolton, Jeni Bern, Scott Wilde, Lucy Schaufer, Harriet Williams, Mandisinde Mbuyazwe, Patricia Racette, Joel Prieto, Tyler Clarke, Paulo Szot, Gerardo Bullon, Pierre Emmanuel Roubet, Marta Fontanals-Simmons, Richard Burkhard, Mary Bevan, le Choeur de l’Opéra de Monte-Carlo, le Chœur d’enfants de l’Académie Rainier III et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Lee Reynolds, organisé par l'Opéra de Monte-Carlo.
Exposition Abstroworld par l'artiste brésilien Jotape jusqu’au 11 mai au Méridien Beach Plaza
20 février 2020 - 09h23
Ce soir à 18h30 au Méridien Hôtel se tiendra une présentation « Vroom Spotlight and Networking » présentée par Integius, une entreprise autrichienne de technologie immobilière spécialisée dans la maison intelligente.
20 février 2020 - 09h12
Exposition « Variations, les Décors lumineux d’Eugène Frey » jusqu’au 20 mai au Nouveau Musée National de Monaco - Villa Paloma
20 février 2020 - 08h47
Coronavirus : la Croix-Rouge monégasque lance un appel aux dons
19 février 2020 - 09h53
La Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge a lancé un appel de 32 millions de francs suisses destiné à financer des mesures de prévention contre le coronavirus. La Croix-Rouge monégasque a déjà remis 70 000 euros à la FICR et elle propose de réaliser des dons (en précisant coronavirus) adressés à son siège 27, boulevard de Suisse ou sur son site internet www.croix-rouge.mc
Thé littéraire : « Coups de cœur des lecteurs » à 17h à la Bibliothèque Louis Notari
19 février 2020 - 09h45
Opéra « Street Scene » vendredi 21 (gala), mardi 25 février à 20h et dimanche 23 février à 15h à la Salle Garnier de l’Opéra Monte-Carlo
18 février 2020 - 10h45
De Kurt Weill avec Geoffrey Dolton, Jeni Bern, Scott Wilde, Lucy Schaufer, Harriet Williams, Mandisinde Mbuyazwe, Patricia Racette, Joel Prieto, Tyler Clarke, Paulo Szot, Gerardo Bullon, Pierre Emmanuel Roubet, Marta Fontanals-Simmons, Richard Burkhard, Mary Bevan, le Choeur de l’Opéra de Monte-Carlo, le Chœur d’enfants de l’Académie Rainier III et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Lee Reynolds, organisé par l'Opéra de Monte-Carlo.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo