• Extension en mer

Entre menus retards et petites avances sur le calendrier

11 avril 2018 - 15h58

Face à de nouvelles contraintes et des conditions météorologiques peu favorables, le chantier d’extension en mer doit s’adapter en permanence. Si certaines opérations connaissent des ralentissements, d’autres, en revanche, se déroulent sans difficulté et affichent même un peu d’avance.

Avec une trentaine de rotations sur la cinquantaine prévue, entre Fossur- Mer et Monaco, l’apport du matériau de carrière destiné à la réalisation du remblai d’assise de la ceinture de caissons suit le planning envisagé. A fin mars, plus de 800 000 tonnes sur près de 1,5 million de ce matériau avait donc été acheminées. Mais une nouvelle contrainte vient désormais se greffer. Si le calendrier initial prévoyait une fin de l’opération pour juillet avec une suspension de trois semaines pendant la période des Grands Prix de Monaco, il est dorénavant planifié d’achever l’intégralité de cette mission avant les épreuves automobiles. Le Tiger, navire ayant déjà oeuvré en Principauté il y a quelques mois, est donc de retour. Son rôle : épauler le fall pipe vessel Simon Stevin dans ses allers et retours entre Fos et Monaco. D’une capacité dix fois moindre (3 000 tonnes contre 30 000), le Tiger fera cependant gagner un temps précieux et, en théorie, du moins si les conditions météorologiques le permettent, offrira la possibilité d’avancer la date de fin de l’opération avant les Grands Prix automobiles.
Un nouveau défi. Dans le cas où cet objectif ne se réaliserait pas, seul le Tiger poursuivra le travail afin de pouvoir démobiliser l’imposant Simon Stevin avant le début des courses auto. Parallèlement, le Fabio Duo, une barge italienne de l’entreprise Sales basée à  Piombino, est entré en action. Il se voit chargé d’acheminer 40 000 tonnes de matériau 5/50 (de dimension allant de 5 à 50mm) qui serviront dans le cadre de la réalisation de colonnes ballastées (technique utilisée lorsque se pose un risque de liquéfaction des sols) sur la partie la plus à l’Est de l’extension en mer, c’est-à-dire côté Larvotto, uniquement. Autre navire présent sur le site, la Mimar Sinan qui poursuit ses opérations d’enlèvement des enrochements et qui devrait avoir fini cette mission à la mi-avril. Quatre bateaux sont ainsi visibles sur le plan d’eau monégasque, chacun avec sa fonction.

Essais de microminage

Sous le Fairmont, le travail de préparation pour la pose de l’émissaire de chaud et de froid baptisé PP265 continue. Un point plus délicat. En effet, les conditions météorologiques n’ayant pas été favorables ces dernières semaines, il faudra encore compter jusqu’à la fin du mois pour la réalisation du platelage (voir numéros précédents), avant de lancer la suite des travaux : le creusement de la tranchée. Autre complication mineure : la présence gênante de petits promontoires rocheux à l’entrée du futur port d’animation. Des essais de microminage, c’est-à-dire de tirs de mines sous-marins de petite dimension, ont été effectués le 23 mars. « Nous sommes satisfaits des résultats de cette opération, confie Christophe Hirsinger, directeur de Bouygues TP Monaco. Cette opération qui n’était pas prévue devrait donc bien se dérouler et n’occasionner aucun retard dans le planning ».

Septième caisson

A Marseille, la construction des caissons, 18 au total, constitue une grande source de satisfaction. Le 27 mars, le 7ème caisson baptisé 8B sortait du caissonnier. « Nous observons même une petite avance sur le calendrier », se félicite Christophe Hirsinger. La réalisation de certains voiles béton à l’intérieur des caissons, qui devait être effectuée à Monaco se fera donc à Marseille afin d’exploiter ce gain de temps.

Une barge bloquée en Angleterre

Plus de la moitié du remblai d’assise des caissons ayant été acheminée de Fos, les premières opérations de vibrocompactage vont pouvoir débuter dès la mi-avril. Une barge de 80 mètres de longueur devrait arriver sous peu. Equipée de deux monumentales grues de 400 et 500 tonnes, elle permettra d’insérer deux grandes aiguilles dans le sol. En vibrant ces aiguilles permettront de compacter le remblai. Seule inconnue : la barge demeure actuellement « bloquée » en Angleterre en raison de conditions météorologiques difficiles. Son remorquage devrait cependant reprendre très prochainement.

Georges-Olivier Kalifa

Photo © DR

 

A lire aussi...

  • Extension en mer

Malgré la météo, un calendrier respecté

16 février 2020 - 07h28

Si une avance très confortable sur le calendrier avait été envisagée concernant les travaux de génie civil de la ceinture de caisson, celle-ci s’est avérée entamée par les différents évènements…

Lire la suite
  • Extension en mer

Traitement des sols, une opération des plus importantes

10 février 2020 - 09h39

L’atelier de comblement du terre-plein achevé, les équipes de Bouygues TP Monaco ont entamé, depuis quelques semaines, le traitement des sols. Fondamentale en termes de tenue future de ces sols,…

Lire la suite
LIVE !
Présentation du livre « à Cour & à Jardin » à 11h à l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques - Pavillon Bosio
28 février 2020 - 10h29
Présentant les dix années de collaboration entre le Pavillon Bosio et les Ballets de Monte-Carlo. En présence de Jean-Christophe Maillot.
Le gala « U40-Genesis » qui était programmé le samedi 14 mars au Yacht Club de Monaco, a été reporté au samedi 17 octobre
28 février 2020 - 10h28
Football Ligue 1 - Monaco reçoit Reims demain à 20h au Stade Louis-II
28 février 2020 - 09h51
Vernissage de l'exposition « Jardin en cours » à 18h à la Salle d’Exposition du Quai Antoine 1er
28 février 2020 - 08h32
Projet développé dans le cadre d’un partenariat avec l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), l’Académie des Beaux-arts de Palerme, le Jardin d’Agronomie Tropicale de Nogent-sur-Marne, le Jardin Exotique de Monaco et le Jardin botanique de Palerme. Avec l’aimable concours de la Direction des Affaires Culturelles de la Principauté.
Vernissage de l'exposition « Jardin en cours » demain à 18h à la Salle d’Exposition du Quai Antoine 1er
27 février 2020 - 11h35
Projet développé dans le cadre d’un partenariat avec l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), l’Académie des Beaux-arts de Palerme, le Jardin d’Agronomie Tropicale de Nogent-sur-Marne, le Jardin Exotique de Monaco et le Jardin botanique de Palerme. Avec l’aimable concours de la Direction des Affaires Culturelles de la Principauté.
Présentation du livre « à Cour & à Jardin » demain à 11h à l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques - Pavillon Bosio
27 février 2020 - 10h33
Présentant les dix années de collaboration entre le Pavillon Bosio et les Ballets de Monte-Carlo. En présence de Jean-Christophe Maillot.
Récital "Diva on Detour" à 20h à la Salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo
27 février 2020 - 09h47
Par Patricia Racette, soprano avec Craig Terry, piano, organisé par l'Opéra de Monte-Carlo. Au programme : chansons de Cole Porter, Stephen Sondheim, George Gershwin et Edith Piaf.
Conférence sur le thème « Réincarnation et karma : mythe ou réalité ? » par Philippe Deschamp à 19h30 à la Maison des Associations
27 février 2020 - 08h55
Conférence organisée par l'Association Amorc Monoecis.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo