• Société
  • Technologie

Devinci ré-invente la voiture plaisir

3 août 2019 - 8h57

Voilà une voiture électrique sur laquelle on se retourne et au volant de laquelle le plaisir n’est pas absent.

Une gueule de Bugatti du début du siècle dernier qui évolue en silence, il n’en faut pas plus pour interpeler les passants de la place du Casino. Il faut dire que tout est fait pour ne pas passer inaperçu. Outre une ligne rétro sans équivoque, des détails en cuir aux finitions de qualité et une sellerie tout aussi remarquable, rien n’est laissé au hasard pour le plaisir de l’heureux propriétaire de cette série limitée à 200 exemplaires.

Les sièges sont superbes dans leur cuir résistant aux intempéries et traités contre les UV, et leur dossier assez bas maintient le conducteur de manière aussi efficace que surprenante. Le démarrage se fait, bien sûr, en silence, et des trois modes proposés ; Eco, Normal et Sport, c’est ce dernier qui se montre le plus efficace sur les routes de l’arrière-pays. Une direction directe au bout d’un volant de bois, des freins « à l’ancienne » qui demandent un peu plus de pression sur la pédale qu’à l’accoutumée pour être efficaces et les sensations sont garanties. Assis au ras du bitume, les cheveux aux vents, le pare-brise d’origine n’a qu’une fonction esthétique, et l’impression de vitesse vous saute au visage. On peut multiplier par deux la vitesse réelle et le ressenti. De quoi se faire plaisir en toute sécurité. Une autonomie annoncée de 200 kilomètres, sans doute un peu moins en usage réel, permet de belles balades sans craindre la panne. Un nombre impressionnant d’options permet un niveau de personnalisation assez exceptionnel ; de quoi rouler dans un véhicule unique à partir de 55 800 euros (avant prime du gouvernement).

Des ombres au tableau ? Comme pour tous les véhicules électriques, le sort incertain des batteries après usage. Une option quasi obligatoire ; les gardes boues avant. Sans eux la moindre flaque d’eau se transforme en douche pour le pilote et son passager. Enfin l’attitude curieuse du service des titres de circulation qui, à l’inverse de la France, refuse l’immatriculation en tant qu’automobile. Le titre de quadricycle à moteur attribué ici à Monaco interdit l’accès au réseau autoroutier. Encore que ce ne soit pas sur ce type de chaussée que la Devinci soit le plus efficace. Sinon voici une voiture qui se présente comme un concentré d’originalité et de plaisir.

Stéphane Willard

© DR

A lire aussi...

  • Société

Mgr Dominique-Marie David, nouvel archevêque de Monaco

21 janvier 2020 - 17h21

Hier, peu de temps après midi, deux communiqués, l’un du diocèse de Monaco, l’autre du Palais princier, ont fait part de la nomination par le pape François du nouvel archevêque…

Lire la suite
  • Société

Nouvelle place du Casino pour Pâques

21 janvier 2020 - 16h47

Hier après-midi, le président-délégué de la SBM, Jean-Luc Biamonti, a fait le point devant la presse sur l’actualité du groupe. Il a notamment évoqué plusieurs aménagements, en particulier les travaux…

Lire la suite
LIVE !
Ciné pop-corn : « Snowpiercer » à 19h à la Sonothèque José Notari
22 janvier 2020 - 10h01
Dans le cadre du cycle « 2020, année de la BD », film de Bong Joon-ho (2013).
Conférence « Matériaux et pratiques de la couleur dans les Andes Préhispaniques, Amérique du Sud » à 18h au Musée d’Anthropologie Préhistorique
22 janvier 2020 - 09h59
Conférence par Marcela Sepúlveda, organisée par l’Association monégasque de Préhistoire.
Ciné bla bla : « Les super-héros » à 16h à la Sonothèque José Notari
22 janvier 2020 - 08h57
Analyse filmique animée par Jérémy Belando.
Show des vainqueurs du 44e Festival International du Cirque de Monte-Carlo à 14h30 et 20h à l’Espace Fontvieille
22 janvier 2020 - 07h56
Tout l'Art du Cinéma : projection du film « The World » à 20h au Théâtre des Variétés
21 janvier 2020 - 14h18
Organisée par l'Institut audiovisuel de Monaco.
Exposition de voitures de rallye de la collection du Prince
21 janvier 2020 - 14h16
Des voitures de rallye ayant fait la légende du rallye automobile mondial.
Nomination du nouvel archevêque de Monaco
21 janvier 2020 - 12h41
Le Palais princier et le diocèse de Monaco viennent d’annoncer que le pape François a nommé archevêque de Monaco, Mgr Dominique – Marie David, prêtre du diocèse de Nantes, membre de la communauté de l’Emmanuel, jusqu’à présent membre de l’équipe de formation du séminaire inter diocésain Saint-Jean de Nantes. Il est précisé qu’à partir de ce jour et jusqu’à la prise de possession canonique de l’archidiocèse par son successeur, Mgr Bernard Barsi, désormais archevêque émérite de Monaco, est administrateur apostolique avec toutes les facultés de l’évêque diocésain.
Soirée de gala et remise des prix du 44e Festival International du Cirque de Monte-Carlo à 20h à l’Espace Fontvieille
21 janvier 2020 - 12h13
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo