• Sport

Décès de Niki Lauda, triple champion du monde de Formule 1

21 mai 2019 - 17h26

Le pilote autrichien s’en est allé « paisiblement », hier, a annoncé sa famille dans un communiqué. Il s’était illustré en Formule 1 en remportant trois titres de champion du monde et avait notamment signé deux victoires à Monaco en 1975 et 1976.

A force de jouer avec la mort pendant ses 13 saisons en Formule 1, Niki Lauda avait fini par sembler indestructible. Son accident lors du Grand Prix d’Allemagne 1976 l’avait marqué à vie au visage, lui qui était resté plus d’une minute dans sa Ferrari embrasée, recevant même l’extrême-onction. Et avait contribué à sa légende, comme ses trois titres de champion du monde de Formule 1 (1975, 1977, 1984), tout en le rendant invincible. Sa rivalité avec James Hunt, son exact opposé, avait même été retracée dans Rush, signe de son aura. Double vainqueur à Monaco, le pilote autrichien s’en est finalement allé hier, à l’âge de 70 ans. Une infection pulmonaire l’avait considérablement affaibli, nécessitant une transplantation des poumons en août dernier. Des organes endommagés par son accident, alors soumis à des vapeurs toxiques. « C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons que notre cher Niki s’est éteint paisiblement, lundi 20 mai 2019, entouré de sa famille », ont annoncé ses proches dans un communiqué.

Deux compagnies aériennes

Six semaines après l’accident qui l’avait, selon ses termes, « brièvement » tué, le miraculé reprenait le volant de sa Ferrari à l’occasion du Grand Prix d’Italie et terminait 4e. Telle était la force de caractère de Niki Lauda. Il n’avait d’ailleurs pas hésité à quitter Ferrari avec fracas, peu après son deuxième titre de champion du monde en 1977. Il décidait même de mettre un terme à sa carrière en F1 à deux courses du terme de la saison 1978, qu’il disputait alors avec Parmalat Racing Team. Ainsi, il pouvait mettre toute son énergie dans la création et l’évolution de sa compagnie aérienne Lauda Air. Sa passion pour l’aviation l’a poussé à créer une nouvelle compagnie, FlyNiki, en 2003. Mais l’appel du sport automobile était plus fort, malgré tout. Alors, en 1982, Niki Lauda faisait son grand retour avec McLaren. Il remportait six courses, dont cinq en 1984, année de son ultime titre mondial. Depuis, l’Autrichien occupait son temps libre en tant que consultant pour Ferrari puis à la télévision, ou encore en dirigeant, l’espace d’un an, l’écurie Jaguar Racing. Depuis septembre 2012, il était président non-exécutif de Mercedes en F1. Depuis l’annonce de sa mort, les hommages se multiplient. Pilotes comme fans s’accordent à parler d’un « héros » et d’une « légende ».

Jérémie Bernigole

© AngMoKio – Wikipédia

A lire aussi...

  • Sport

Dernière ligne droite avant Hong Kong pour la SNM

19 octobre 2019 - 12h10

Quarante rameurs et rameuses monégasques participent aujourd’hui à la régate de Sanremo, dont ceux qui s’envoleront pour Hong Kong et les championnats du monde le 27 octobre prochain. « Les conditions…

Lire la suite
  • Société
  • Sport

Une programmation « très riche » pour la 30e édition de SPORTEL

19 octobre 2019 - 10h46

La convention internationale de l’industrie des médias sportifs et de la technologie organise sa 30e édition du 20 au 23 octobre au Grimaldi Forum. Pour célébrer cet anniversaire, l’équipe managée…

Lire la suite
LIVE !
4e e-Rallye de Monte-Carlo au départ de Valence mercredi
19 octobre 2019 - 15h00
Née en 1995 sous le nom Rallye Monte-Carlo des Véhicules Électriques, la version électrique de l’épreuve phare du WRC débutera mercredi 23 octobre. Pour la quatrième édition sous l’appellation e-Rallye de Monte-Carlo, les voitures propres s’élanceront de Valence avec un retour sur Monaco prévu en fin de journée vendredi. Au programme pour les concurrents, douze spéciales de régularité en Drôme, en Ardèche et dans les Alpes-Maritimes.
7e Munegu Dance Event, de 12h à 18h à l'Espace Léo Ferré
19 octobre 2019 - 10h49
Avec les chorégraphes américain et irlandais Scott Blevins et Gary O’Reilly.
Pétanque : 1ere édition du tournoi international de Monaco Challenge Prince Héréditaire Jacques, ce week-end
19 octobre 2019 - 08h50
Organisée par la Fédération monégasque de boules, la compétition se tiendra simultanément au Boulodrome Rainier III et au Chapiteau de Fontvieille aujourd'hui dès 9h, avant de se maintenir au Boulodrome demain dès 8h30.
Concert à l’église Sainte-Dévote à 20h30
19 octobre 2019 - 08h14
Programmée dans le cadre du Festival In Tempore Organi, la représentation rassemblera Carmelo Fede, trompette soliste de l’opéra de Catania, et Marco d’Avola, organiste titulaire de la cathédrale de Ragusa.
Conférence/diaporama de l’Association des cartophiles de Monaco
18 octobre 2019 - 15h57
A l’occasion de son 40e anniversaire, l’Association des cartophiles de Monaco propose une plongée dans l’histoire de la Principauté au Théâtre des Variétés à 20h30.
Conférence sur la Chine au Lycée Technique et Hôtelier à 19h30
18 octobre 2019 - 11h31
Michel-Henry Bouchet, spécialiste des questions économiques et financières de l’Asie, s’intéressera au thème « La Chine peut-elle maintenir son dynamisme économique ou bien son modèle de croissance est-il menacé ? »
Récital de piano par Nikolaï Lugansky à l’Auditorium Rainier III à 20h30
18 octobre 2019 - 09h47
Au programme : six préludes de piano de Claude Debussy et de Frédéric Chopin. Le concert s’achèvera sur des préludes de Sergeï Rachmaninov.
Le Café de Paris à l’heure bavaroise
18 octobre 2019 - 08h14
Du 18 au 27 octobre, le Café de Paris fait son Oktoberfest et propose diverses animations de Bavière. La 14e édition sera lancée ce soir à 20h en présence du Prince.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 14h13

La Gazette de Monaco Immo