• Sport

Décès de Niki Lauda, triple champion du monde de Formule 1

21 mai 2019 - 17h26

Le pilote autrichien s’en est allé « paisiblement », hier, a annoncé sa famille dans un communiqué. Il s’était illustré en Formule 1 en remportant trois titres de champion du monde et avait notamment signé deux victoires à Monaco en 1975 et 1976.

A force de jouer avec la mort pendant ses 13 saisons en Formule 1, Niki Lauda avait fini par sembler indestructible. Son accident lors du Grand Prix d’Allemagne 1976 l’avait marqué à vie au visage, lui qui était resté plus d’une minute dans sa Ferrari embrasée, recevant même l’extrême-onction. Et avait contribué à sa légende, comme ses trois titres de champion du monde de Formule 1 (1975, 1977, 1984), tout en le rendant invincible. Sa rivalité avec James Hunt, son exact opposé, avait même été retracée dans Rush, signe de son aura. Double vainqueur à Monaco, le pilote autrichien s’en est finalement allé hier, à l’âge de 70 ans. Une infection pulmonaire l’avait considérablement affaibli, nécessitant une transplantation des poumons en août dernier. Des organes endommagés par son accident, alors soumis à des vapeurs toxiques. « C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons que notre cher Niki s’est éteint paisiblement, lundi 20 mai 2019, entouré de sa famille », ont annoncé ses proches dans un communiqué.

Deux compagnies aériennes

Six semaines après l’accident qui l’avait, selon ses termes, « brièvement » tué, le miraculé reprenait le volant de sa Ferrari à l’occasion du Grand Prix d’Italie et terminait 4e. Telle était la force de caractère de Niki Lauda. Il n’avait d’ailleurs pas hésité à quitter Ferrari avec fracas, peu après son deuxième titre de champion du monde en 1977. Il décidait même de mettre un terme à sa carrière en F1 à deux courses du terme de la saison 1978, qu’il disputait alors avec Parmalat Racing Team. Ainsi, il pouvait mettre toute son énergie dans la création et l’évolution de sa compagnie aérienne Lauda Air. Sa passion pour l’aviation l’a poussé à créer une nouvelle compagnie, FlyNiki, en 2003. Mais l’appel du sport automobile était plus fort, malgré tout. Alors, en 1982, Niki Lauda faisait son grand retour avec McLaren. Il remportait six courses, dont cinq en 1984, année de son ultime titre mondial. Depuis, l’Autrichien occupait son temps libre en tant que consultant pour Ferrari puis à la télévision, ou encore en dirigeant, l’espace d’un an, l’écurie Jaguar Racing. Depuis septembre 2012, il était président non-exécutif de Mercedes en F1. Depuis l’annonce de sa mort, les hommages se multiplient. Pilotes comme fans s’accordent à parler d’un « héros » et d’une « légende ».

Jérémie Bernigole

© AngMoKio – Wikipédia

A lire aussi...

  • Sport

La princesse Stéphanie devient la présidente d’honneur de l’ASM FF

18 juin 2019 - 17h06

Après l’engagement de Louis Ducruet en tant qu’ambassadeur de l’équipe féminine de football de Monaco, c’est au tour de la princesse Stéphanie d’en devenir la présidente d’honneur. Une excellente nouvelle…

Lire la suite
  • Sport

15e place mondiale pour Loris Menoni aux Championnats du monde de Force Athlétique

18 juin 2019 - 14h31

C’est lors des Championnats du Monde de Force Athlétique à Helsingborg (Suède), du 3 au 15 juin, que Loris Menoni a terminé 15e au classement mondial dans la catégorie des…

Lire la suite
LIVE !
Monaco participe à la Réunion annuelle du conseil d’administration du Programme Alimentaire Mondial (PAM)
18 juin 2019 - 12h00
Au cours de cette session les actions et programmes d’aide que le PAM met en œuvre dans les différentes régions du monde où la sécurité alimentaire n’est pas assurée ont été étudiés. Monaco, engagé en faveur de l'Objectif de Développement Durable n°2 (Faim Zéro), a fait de la sécurité alimentaire une de ses quatre priorités d’intervention. Le PAM est ainsi devenu, en 2019, le premier partenaire multilatéral de la Coopération monégasque, avec six projets de développement soutenus par la Principauté au Sahel, à Madagascar et au Burundi, ainsi que de l'aide d'urgence. Près de 800 000€ ont déjà été alloués au cours de l'année 2019.
Festival de Télévision, programme du jour
18 juin 2019 - 08h30
La cérémonie des Nymphes d’Or aura lieu dès 19h, suivie par le dîner de gala à 21h.
Pique-nique Musical à 12h15 à la Médiathèque
18 juin 2019 - 07h00
Projection en avant-première mondiale du film documentaire « Apollo : Missions to the Moon »
17 juin 2019 - 14h30
Le film sera suivi d’un échange. Rendez-vous de 18h à 20h au Grimaldi Forum.
Cours de photographie à 18h30 à la Médiathèque
17 juin 2019 - 09h29
Adrien Rebaudo propose des cours ludiques pour apprendre ou réviser les techniques fondamentales de la photographie. Sans inscription.
Conférence à 19h30 à Princess Grace Irish Library
17 juin 2019 - 08h53
Conférence et signature du livre Une Amitié Vagabonde, between Monaco and Ireland de Pierre Joannon.
Pause écriture à 15h à la Médiathèque
17 juin 2019 - 07h00
Atelier animé par Eric Lafitte.
Festival de TV, programme du jour
16 juin 2019 - 12h25
Séance photo spéciale avec les comédiens de Plus belle la vie, rencontre avec les acteurs de The 100, Grey’s Anatomy, Demain nous appartient, Good Doctor, Amazon the Expanse, Magnun P.I., projection du premier épisode de Bob l’Eponge ainsi que du dernier sorti de la série et avant-première française de la série Summer of Rockets.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo