• Art & Culture

Deborah Nelson, sans fard ni perruque

25 janvier 2019 - 17h18

L’Opéra de Monte-Carlo célèbre ses 140 ans, l’occasion de s’intéresser aux artisans de la scène. Rencontre avec Deborah Nelson, chef maquillage-perruques depuis plus de 20 ans.

Niveau -3, au bout du couloir. A droite, tout en bas de l’escalier. C’est le point de rendez-vous des artistes avant chaque représentation. Une vaste pièce ceinturée de grands miroirs et illuminée par une puissante lumière blanche. À l’intérieur, des dizaines de têtes en polystyrène habillées de perruques envahissent les tables de maquillage. Deborah Nelson, chef maquillage-perruques et maîtresse des lieux, inspecte chacune d’entre-elles. « C’est un vrai travail d’entretien ! Une fois portée, chaque perruque doit être lavée puis remise en parfait état avant la prochaine utilisation », explique-t-elle.

En amont et en étroite collaboration avec le metteur en scène et le costumier, la globe-trotteuse issue d’une famille d’artistes effectue un long travail de recherches avant d’aborder la création. Les perruques et le maquillage doivent viser une profonde cohérence avec l’ensemble des éléments, afin d’harmoniser l’œuvre finale.

Cachée dans le décor

Avant les représentations, quand tout s’enchaîne très vite, politesse, discrétion et calme sont les maîtres mots. « Il faut voir cette mission comme un challenge et pas comme une source de stress. Notre métier consiste aussi à mettre les artistes en confiance avant la représentation », souligne l’Anglo-américaine. Garder sa sérénité même quand, au cours d’une représentation, Deborah Nelson se camoufle dans le décor pour effectuer des retouches sans être vue du public. Pour Falstaff, présenté à l’Opéra de Monte-Carlo fin janvier, six perruquières-maquilleuses sont mandatées. Un travail au feeling. « Je connais mes collègues et les artistes. J’associe les personnes aux mêmes traits de caractère pour installer une relation de confiance et gagner en efficacité », raconte celle qui a commencé sa carrière au Covent Garden de Londres à l’âge de 20 ans.

Une nouvelle journée de répétition commence. Anna Maria Chiuri entre dans la pièce. Celle qui incarne « Mrs Quickly » dans Falstaff est venue essayer sa perruque : une épaisse tignasse rouge aux mèches teintées de blanc et de bleu. Deborah Nelson place les cheveux postiches sur la mezzo-soprano italienne, examine chacune des frisures, conserve la mise en plis et vérifie que le positionnement corresponde aux croquis fournis par le costumier. Le jour J, tout doit être parfait.

Camille Le Saux

©Camille Le Saux/La Gazette de Monaco

A lire aussi...

  • Art & Culture

Broken Back à l’Espace Léo Ferré

18 octobre 2019 - 12h15

L’artiste breton se produira vendredi prochain en Principauté peu de temps avant la sortie de son nouvel album programmée pour le mois de janvier. Une occasion rare de rencontrer celui…

Lire la suite
  • Art & Culture

Anish Kapoor lauréat des Futurum Awards

17 octobre 2019 - 12h00

Les membres du conseil d’administration de l’association Futurum et le prince Albert, président d’honneur, étaient réunis hier dans la salle d’or II du Fairmont pour remettre leur prix 2019 au…

Lire la suite
LIVE !
4e e-Rallye de Monte-Carlo au départ de Valence mercredi
19 octobre 2019 - 15h00
Née en 1995 sous le nom Rallye Monte-Carlo des Véhicules Électriques, la version électrique de l’épreuve phare du WRC débutera mercredi 23 octobre. Pour la quatrième édition sous l’appellation e-Rallye de Monte-Carlo, les voitures propres s’élanceront de Valence avec un retour sur Monaco prévu en fin de journée vendredi. Au programme pour les concurrents, douze spéciales de régularité en Drôme, en Ardèche et dans les Alpes-Maritimes.
7e Munegu Dance Event, de 12h à 18h à l'Espace Léo Ferré
19 octobre 2019 - 10h49
Avec les chorégraphes américain et irlandais Scott Blevins et Gary O’Reilly.
Pétanque : 1ere édition du tournoi international de Monaco Challenge Prince Héréditaire Jacques, ce week-end
19 octobre 2019 - 08h50
Organisée par la Fédération monégasque de boules, la compétition se tiendra simultanément au Boulodrome Rainier III et au Chapiteau de Fontvieille aujourd'hui dès 9h, avant de se maintenir au Boulodrome demain dès 8h30.
Concert à l’église Sainte-Dévote à 20h30
19 octobre 2019 - 08h14
Programmée dans le cadre du Festival In Tempore Organi, la représentation rassemblera Carmelo Fede, trompette soliste de l’opéra de Catania, et Marco d’Avola, organiste titulaire de la cathédrale de Ragusa.
Conférence/diaporama de l’Association des cartophiles de Monaco
18 octobre 2019 - 15h57
A l’occasion de son 40e anniversaire, l’Association des cartophiles de Monaco propose une plongée dans l’histoire de la Principauté au Théâtre des Variétés à 20h30.
Conférence sur la Chine au Lycée Technique et Hôtelier à 19h30
18 octobre 2019 - 11h31
Michel-Henry Bouchet, spécialiste des questions économiques et financières de l’Asie, s’intéressera au thème « La Chine peut-elle maintenir son dynamisme économique ou bien son modèle de croissance est-il menacé ? »
Récital de piano par Nikolaï Lugansky à l’Auditorium Rainier III à 20h30
18 octobre 2019 - 09h47
Au programme : six préludes de piano de Claude Debussy et de Frédéric Chopin. Le concert s’achèvera sur des préludes de Sergeï Rachmaninov.
Le Café de Paris à l’heure bavaroise
18 octobre 2019 - 08h14
Du 18 au 27 octobre, le Café de Paris fait son Oktoberfest et propose diverses animations de Bavière. La 14e édition sera lancée ce soir à 20h en présence du Prince.
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 14h13

La Gazette de Monaco Immo