• Art & Culture

Deborah Nelson, sans fard ni perruque

25 janvier 2019 - 17h18

L’Opéra de Monte-Carlo célèbre ses 140 ans, l’occasion de s’intéresser aux artisans de la scène. Rencontre avec Deborah Nelson, chef maquillage-perruques depuis plus de 20 ans.

Niveau -3, au bout du couloir. A droite, tout en bas de l’escalier. C’est le point de rendez-vous des artistes avant chaque représentation. Une vaste pièce ceinturée de grands miroirs et illuminée par une puissante lumière blanche. À l’intérieur, des dizaines de têtes en polystyrène habillées de perruques envahissent les tables de maquillage. Deborah Nelson, chef maquillage-perruques et maîtresse des lieux, inspecte chacune d’entre-elles. « C’est un vrai travail d’entretien ! Une fois portée, chaque perruque doit être lavée puis remise en parfait état avant la prochaine utilisation », explique-t-elle.

En amont et en étroite collaboration avec le metteur en scène et le costumier, la globe-trotteuse issue d’une famille d’artistes effectue un long travail de recherches avant d’aborder la création. Les perruques et le maquillage doivent viser une profonde cohérence avec l’ensemble des éléments, afin d’harmoniser l’œuvre finale.

Cachée dans le décor

Avant les représentations, quand tout s’enchaîne très vite, politesse, discrétion et calme sont les maîtres mots. « Il faut voir cette mission comme un challenge et pas comme une source de stress. Notre métier consiste aussi à mettre les artistes en confiance avant la représentation », souligne l’Anglo-américaine. Garder sa sérénité même quand, au cours d’une représentation, Deborah Nelson se camoufle dans le décor pour effectuer des retouches sans être vue du public. Pour Falstaff, présenté à l’Opéra de Monte-Carlo fin janvier, six perruquières-maquilleuses sont mandatées. Un travail au feeling. « Je connais mes collègues et les artistes. J’associe les personnes aux mêmes traits de caractère pour installer une relation de confiance et gagner en efficacité », raconte celle qui a commencé sa carrière au Covent Garden de Londres à l’âge de 20 ans.

Une nouvelle journée de répétition commence. Anna Maria Chiuri entre dans la pièce. Celle qui incarne « Mrs Quickly » dans Falstaff est venue essayer sa perruque : une épaisse tignasse rouge aux mèches teintées de blanc et de bleu. Deborah Nelson place les cheveux postiches sur la mezzo-soprano italienne, examine chacune des frisures, conserve la mise en plis et vérifie que le positionnement corresponde aux croquis fournis par le costumier. Le jour J, tout doit être parfait.

Camille Le Saux

©Camille Le Saux/La Gazette de Monaco

A lire aussi...

  • Art & Culture

Trois journées pour réinventer la musique

18 avril 2019 - 11h11

L’Académie Rainier III organise dès aujourd’hui et jusqu’à samedi inclus, le Monaco Electroacoustique, une rencontre internationale de musique électroacoustique, gratuite et ouverte à tous, à travers différentes animations en journée et…

Lire la suite
  • Art & Culture

« Ex Tempore », l’exposition qui casse les codes

17 avril 2019 - 16h38

Ouverte au public dès demain et cela jusqu’au 31 août à la galerie Ribolzi, cette exposition raconte l’histoire d’une rencontre unique et audacieuse entre quatre artistes aux horizons différents. Au…

Lire la suite
LIVE !
Changement d'adresse du Siège Social de l'A.C.H.M.
21 avril 2019 - 14h59
L’Association des Consuls Honoraires de Monaco déménage au 4 Boulevard des Moulins, c/o SMIR.
Concert Spirituel à l’Eglise Saint-Charles
21 avril 2019 - 09h17
Concert par l'Ensemble Voces 8 et des musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo à 16h.
Otello de Giuseppe Verdi à l’opéra de Monte-Carlo à 15h
21 avril 2019 - 07h35
L'AS Monaco Rugby dispute la finale territoriale contre l'US Mourillon à 17h
20 avril 2019 - 16h55
A 17h, au stade Pierre-de-Coubertin de Châteaurenard (13), les joueurs de Luciano Orquera et de Sylvain Masson tenteront de décrocher le titre territoriale contre l'US Mourillon. L'équipe B monégasque a montré la voie, un peu plus tôt dans la journée, en battant la réserve du Mourillon (23-8), soulevant ainsi le trophée de sa catégorie !
RMCM : quatre joueurs pour deux places en finale !
20 avril 2019 - 12h10
Rafael Nadal, onze fois titré sur l'ocre monégasque, a lutté hier pour venir à bout de Guido Pella (7-6, 6-3). A partir de 15h30, l'Espagnol devra écarter Fabio Fognini s'il souhaite disputer sa 13e finale du Rolex Monte-Carlo Masters. S'il y parvient, il retrouvera Daniil Medvedev, tombeur de Novak Djokovic hier, ou Dusan Lajovic, qui croiseront le fer à 13h30.
Roca Team : poursuivre la série contre Chalon-sur-Saône à 18h
20 avril 2019 - 10h20
Yakuba Ouattara et les siens, actuels dauphins de l’ASVEL après dix victoires consécutives, se verraient bien battre Chalon-sur-Saône (11e), à 18h à la salle Gaston-Médecin, afin de garder l’avantage dans la course aux play offs.
27e Grande Nuit du Tennis, ce soir
19 avril 2019 - 15h38
Alors que les joueurs s’affrontent toujours sur les terrains pour déterminer lequel d’entre eux soulèvera le trophée monégasque, la célèbre soirée de gala se tiendra ce soir à 20h30 au Sporting, autour des membres de la famille princière.
Rencontres internationales de musique électroacoustique 2019
19 avril 2019 - 14h21
Depuis hier et jusqu’à demain, l’Académie Rainier III organise les rencontres internationales de musique électroacoustique (RIME). Auront lieu concerts, conférences, table rondes, ateliers ou encore concerts des étudiants. L’entrée est libre et gratuite, que ce soit au Théâtre des Variétés ou à l’Académie Rainier III. Toutes réservations au +377 93 15 28 91 et informations à www.mairie.mc.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo