• Economie
  • Politique
  • Société

Comité mixte de suivi sur le déconfinement

1 mai 2020 - 16h02

La sixième réunion du comité mixte de suivi du COVID-19, essentiellement consacrée au déconfinement, s’est tenue hier jeudi 30 avril au ministère d’Etat. 

Les membres du gouvernement et les élus ont échangé avec les représentants du Conseil national sur les décisions prises dans le cadre de la levée progressive du confinement qui se concrétisera dès 6h ce lundi 4 mai. Le succès de ce plan de déconfinement dépendra de la vigilance et de l’implication de tous et sera déployé au fil de ses étapes uniquement si la situation sanitaire évolue favorablement, a insisté le gouvernement. La frontière fera toujours l’objet de contrôles en raison des calendriers de déconfinement différents entre la Principauté et la France. Autre sujet abordé : la réouverture partielle et graduelle de certaines classes dans les différents établissements scolaires de la Principauté.

Le transport des salariés

La délicate question du transport et de l’accueil des salariés compte-tenu des restrictions de circulation des transports publics a été soulevée tout comme la possibilité d’utiliser certains espaces publics comme parkings en complément des existants. A nouveau, une réflexion sur la flexibilité des horaires de travail a été engagée pour faciliter l’accès en Principauté et faciliter le respect des règles sanitaires. Les membres du gouvernement et la délégation du Conseil national ont tour à tour exposé leurs points de vue sur la question des tests et de la doctrine d’emploi nécessaire pour surveiller dans les meilleures conditions possibles la propagation de l’épidémie en Principauté.

Que faire pour les baux commerciaux ?

La question des baux commerciaux dans le secteur privé, suite à la proposition de loi du Conseil national, a, une nouvelle fois, été abordée. Le gouvernement et les élus ont exprimé leur volonté commune de trouver une solution juridique susceptible de soutenir les entreprises et les commerçants qui en auraient besoin tout en préservant le principe de propriété privée. En attendant la possibilité d’un processus législatif, un examen au cas par cas pourra être entrepris par les services compétents de l’Etat sur des situations signalées. Cette possibilité d’examen des cas individuels le nécessitant, fera partie des nombreuses mesures socio-économiques mises en œuvre, pour ne laisser personne sur le bord de la route.

D’autres questions du Conseil national

A l’issue de cette réunion, le Conseil national a publié un communiqué dans lequel il déclare être conscient du très important travail que représente la mise en place de cette étape cruciale dans la gestion de cette crise. « Gouvernement et Conseil national partagent le même objectif : protéger la santé de la population, tout en se donnant les moyens de relancer notre économie ». Toutefois, les élus précisent que les mesures, leur mise en œuvre et les étapes de déconfinement, sont sous la seule responsabilité du gouvernement.
Ils relèvent que la date de la première phase de levée du confinement est en décalage avec la date du 11 mai annoncée par la France, tout comme un certain nombre de choix relatifs à la rentrée scolaire. Se positionner de façon démarquée et autonome, notamment en matière d’approvisionnement de matériel médical et de dispositifs de dépistage, était demandé par les élus depuis le début de cette crise, est-il indiqué.

Le dépistage généralisé

Les Conseillers nationaux reviennent sur plusieurs sujets. Ils rappellent qu’ils demandent depuis de nombreuses semaines la généralisation des tests de dépistage à l’ensemble de la population. Les élus unanimes ont adressé hier un courrier au ministre d’Etat en ce sens. Il s’agit de développer une stratégie de dépistage à large échelle, basée sur un diagnostic volontaire, accessible à la population, y compris les pendulaires. Cette démarche doit être concomitante au déconfinement progressif, pour éviter une seconde vague de personnes infectées, et donc la mise en place d’un nouveau confinement, précisent-ils. Le  conseiller de gouvernement-ministre des Affaires sociales et de la Santé s’est d’ailleurs exprimé sur cette question dans la semaine. Cela dit, les élus demandent un planning précis à ce sujet, sur le mode « qui sera testé, quand et comment ? ».

Contrôle des mesures et retour partiel à l’école

Le Conseil national pose, par ailleurs, la question des moyens, notamment de contrôleurs en nombre suffisant, que le gouvernement compte mobiliser pour faire respecter les mesures sanitaires indispensables dans les transports en commun, les commerces, les entreprises ou sur les chantiers. Enfin, les élus ont pris acte de la liberté de choix laissée aux parents de renvoyer ou non leurs enfants dans les établissements scolaires, pour les classes que le gouvernement a décidé de faire reprendre. Ils font plusieurs suggestions. Parmi celles-ci, pour les familles ayant fait le choix du suivi scolaire à domicile, les élus souhaitent que la continuité pédagogique soit maintenue, à l’aide de tout moyen technologique possible pour suivre les cours et assurer le bon déroulement du programme. Quant aux classes qui ne reprennent pas physiquement, la délégation a confirmé sa demande de mettre à disposition des structures de garde, pour les enfants dont les parents doivent travailler. Une nouvelle réunion du comité de suivi est prévue le jeudi 7 mai.

Noël METTEY (avec communiqués)

A lire aussi...

  • Santé
  • Société

Covid 19 : la nécessaire vigilance

10 août 2020 - 16h45

Finalement, c’est demain mardi que le ministre d’Etat devrait annoncer de nouvelles mesures sur le port du masque en Principauté. Des mesures justifiées à la fois par l’augmentation des cas…

Lire la suite
  • Société

Commémoration de la Saint-Roman  

10 août 2020 - 13h55

Hier, dans la cour d’Honneur de la mairie, ont eu lieu les festivités en l’honneur de la Fête de Saint-Roman. Initialement commémoré aux Jardins Saint-Martin, cet évènement a réuni différentes…

Lire la suite
LIVE !
Quête pour Beyrouth
8 août 2020 - 10h28
Le diocèse de Monaco informe qu’à travers l’association Caritas, confédération internationale d'organisations catholiques à but caritatif présente dans plus de 200 pays et territoires, il organise une levée de fonds en faveur des habitants de Beyrouth touchés par les explosions de mardi dernier. Une quête sera organisée ce week-end à la sortie des messes dominicales dans toutes les églises de Monaco et de la paroisse du Saint-Esprit (Beausoleil, Cap d’Ail, La Turbie, Peille).
Solidarité : la Croix-Rouge monégasque offre 100000 euros au Liban
7 août 2020 - 14h29
Les explosions de mardi qui ont provoqué la mort de plus d’une centaine de personnes et un total de plus de 5000 blessés à Beyrouth ont entraîné une vague de solidarité, y compris en Principauté où l’on dénombre une communauté de plusieurs centaines de résidents libanais. Dans ce contexte, la Croix-Rouge monégasque consacre une enveloppe de 100000 euros pour venir en aide à la population du pays déjà frappée par une crise économique, sociale et sanitaire.
Concert au Palais princier ce soir à 21h30
6 août 2020 - 16h30
L’Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo donne ce soir l’un de ses deux concerts de cette saison (seulement sur invitation) dans la cour du Palais princier. Sous la direction de Juraj Valčuha avec le violoniste Maxim Vengerov. Œuvres de Bizet, Schreker et Mendelssohn.
Nouvelle arrivée au sein de l’effectif de la Roca Team
5 août 2020 - 16h30
Un nouveau renfort sur la ligne arrière vient de signer pour l’AS Monaco Basket. Le club monégasque s’est assuré les services d’Abdoulaye Ndoye. Formé par le Cholet Basket (CB) depuis ses 15 ans, le Français, aujourd’hui âgé de 22 ans, a fait ses débuts en Jeep Elite à 18 ans. Il s’est ensuite peu à peu installé dans le cinq majeur du CB. « Je suis attiré par l’exigence qui est celle au quotidien d’un club comme l’ASM, je suis venu pour sortir de ma zone de confort. Monaco, pour moi, c’est un pas en avant et c’était à mes yeux le meilleur choix », a commenté le joueur à l’annonce de sa signature. 
Monaco Vidéo Electrique, nouvelle société qualifiée « PASSI » en cybersécurité
5 août 2020 - 16h04
Monaco compte désormais quatre sociétés qualifiées de Prestataire d’Audit de la Sécurité des Systèmes d’Information (PASSI). Dominique Riban, directeur de l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN), a remis à Cristiano Toso, directeur de la société Monaco Vidéo Electrique, ce diplôme, comme l’indique un communiqué du gouvernement.
L’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo se produit au Fort Antoine à 21h30
4 août 2020 - 09h18
Sous la direction de Kazuki Yamada, l’Orchestre Philharmonique interprétera un spectacle intitulé Sérénade au Clair de lune. Les bois de l’Orchestre reprendront Mozart, Debussy ainsi que Gounod. Kazuki Yamada, qui dirige l’Orchestre philharmonique monégasque depuis septembre 2016, a d’abord suivi des études de musique à l’University of Fine Art and Music à Tokyo, puis les a poursuivies à l’Académie internationale d’été du Mozarteum de Salzbourg, en Autriche. Sa rapide notoriété internationale lui a permis de diriger les orchestres philharmoniques de Saint-Pétersbourg, de Stockholm et de Paris. En 2017, il réussit à remplir la Philharmonie de Paris avec la toute première représentation de l’Orchestre Philharmonique de la Principauté dans la capitale.
Khatia Buniatishvili en concert à l’Opéra Garnier à 20h30
3 août 2020 - 12h27
La talentueuse pianiste d’origine géorgienne se produira ce soir à la salle Garnier, offrant un récital oscillant entre Mendelssohn, Schubert, Debussy ou encore Franck. Initiée au piano par sa mère à l’âge de trois ans, Khatia Buniatishvili a donné son premier concert à l’âge de six ans. Ayant joué pour l’orchestre symphonique de la BBC ou encore celui de Paris, la pianiste émérite est également soliste et chambriste. Signé sous le label de Sony Classical, son dernier album sorti en 2019, intitulé Schubert, est disponible sur les plateformes de téléchargement légal.
Le Stade Nautique Rainier III, Hercule Fitness Club et A Casa di Soci obtiennent le label Monaco Safe
1 août 2020 - 10h38
Trois sites municipaux recevant du public viennent d’obtenir le label Monaco Safe : le Stade Nautique Rainier III, Hercule Fitness Club et A Casa di Soci – la Maison des Associations. Mis en place il y a quelques jours par le gouvernement et plus particulièrement la direction de l’Action sanitaire en collaboration avec le Welcome Office, le label Monaco Safe est destiné à garantir aux clients et visiteurs de la Principauté des conditions d’accueil optimales dans le respect des règles sanitaires en vigueur pour lutter contre la propagation du virus de la covid 19. Au travers de cette labellisation, le gouvernement souligne les efforts consentis par les équipes du Stade Nautique Rainier III, d’Hercule Fitness Club et d’A Casa di Soci pour permettre le meilleur accueil de leurs clients.
La Gazette de Monaco Immo