• Société

Christophe Cussac : « Joël Robuchon était mon père spirituel »

4 septembre 2019 - 16h21

Il est à la tête des quatre restaurants de l’Hôtel Metropole Monte-Carlo, tous inspirés par Joël Robuchon. Entre création, gérance, développement et management, le quotidien du chef est très chargé. Collaborateur acharné et ami fidèle du célèbre Joël Robuchon, Christophe Cussac se livre sur ses débuts et notamment sur la rencontre qui a changé sa vie.

C’est une histoire de famille qui commence en Bourgogne. A huit ans, le jeune Christophe baigne déjà dans la restauration grâce à sa grand-mère qui « savait très bien faire la cuisine », souvenir qu’il raconte avec fierté : « elle a repris une abbaye du 11e siècle pour faire un restaurant, puis un jour c’est mon père qui lui succède. Il voulait en faire un hôtel, il en a fait un relais château et a obtenu une étoile Michelin. » Après un passage à l’Ecole hôtelière à Paris et au service militaire, « un concours de circonstances » le mène à Joël Robuchon. La rencontre d’une vie. « Il avait la trentaine et il était le chef de cuisine de l’hôtel Concorde Lafayette à Paris. Il voulait déjà révolutionner la restauration. Et pour preuve, il m’a pris sous son aile en tant que secrétaire de cuisine, un poste axé sur les tâches administratives mais qui n’existait pas à l’époque ! » se rappelle Christophe Cussac en riant.

Joël Robuchon, l’exemple à suivre

« Depuis cette rencontre, je l’ai suivi et il a guidé ma vie. Il m’appelait ‘’mon petit ‘’. C’était mon père spirituel », reconnaît le chef le regard tourné vers le passé. C’est avec émotion et estime que Christophe Cussac se presse de raconter les nombreuses anecdotes qui ont lié les deux hommes. De l’apprentissage du métier aux conseils d’avenir. Rien n’échappait à Joël Robuchon. « Pour parfaire mon parcours il m’a envoyé en pâtisserie puis en cuisine, alors qu’en général les chefs de grande cuisine ne font pas étape en pâtisserie… Il m’a dit que cela me serait utile par la suite. Et il a eu raison, bien évidemment », clame le chef les yeux brillants.

Deux étoiles Michelin, la consécration

Après bon nombre d’années aux côtés de Joël Robuchon, Christophe Cussac prend une autre direction et rejoint le restaurant Troisgros à Roanne. Puis, un an après, il prend les commandes des cuisines familiales de L’Abbaye Saint-Michel à Tonnerre dans l’Yonne, où deux étoiles lui sont attribuées. Une consécration qui est encore la sienne au Métropole Monte-Carlo.

Retour aux sources

2003. Après sept ans à la tête de La Réserve de Beaulieu, le chef reçoit un appel de son « père spirituel » pour parler d’un nouveau projet : l’ouverture d’un restaurant à l’image de Joël Robuchon au sein de l’Hôtel Metropole à Monaco. Un an après, l’établissement voyait le jour. « C’était un choix de repartir dans un nouveau challenge avec lui car ce n’était pas facile de travailler avec Joël Robuchon, mais je vous rassure ce n’est pas simple de travailler avec moi non plus ! » ironise Christophe Cussac, des souvenirs plein les yeux. Pendant six mois les deux hommes ont travaillé main dans la main puis Joël Robuchon laisse « son petit » prendre son envol et diriger l’établissement. Le 31 juillet dernier, le restaurant Joël Robuchon Monte-Carlo fêtait ses quinze ans d’existence, le célèbre chef éponyme de l’établissement était absent à la célébration, décédé en 2018 à la suite d’un cancer à l’âge de 73 ans. Christophe Cussac, quant à lui, se trouvait dans le lobby de l’hôtel et il faisait honneur à l’homme qui a changé sa vie.

Daniela Guerra

©Metropole Monte-Carlo – Studio Phenix

A lire aussi...

  • Art & Culture
  • Société

Thierry Tréhet : « Le cinéma marchera toujours »

12 août 2020 - 16h39

Rouverts depuis le mois de juin, les cinémas Open Air et des Beaux-Arts proposent d’anciens films, en attendant la sortie des nouvelles productions. Une première nouveauté, Greenland, le dernier refuge,…

Lire la suite
  • Santé
  • Société

Cinq nouveaux cas positifs à la covid 19 ont été révélés en Principauté hier, mardi 11 août

12 août 2020 - 06h09

L’une des personnes contaminées est hospitalisée au CHPG. Le bilan sanitaire de la Principauté s’élève donc à 138 personnes touchées par le coronavirus. Alors qu’une personne quittait l’hôpital, une personne…

Lire la suite
LIVE !
Fermeture de la galerie des Moulins entre 22h et 6h
11 août 2020 - 12h26
Depuis hier soir et jusqu’à demain soir inclus, une opération de nettoyage, rendue nécessaire à cause de la forte humidité présente dans la galerie et aggravée par la chaleur, entraîne la fermeture de la galerie entre 22h et 6h. Une déviation pour piétons est mise en place durant ces horaires de fermeture.
Quête pour Beyrouth
8 août 2020 - 10h28
Le diocèse de Monaco informe qu’à travers l’association Caritas, confédération internationale d'organisations catholiques à but caritatif présente dans plus de 200 pays et territoires, il organise une levée de fonds en faveur des habitants de Beyrouth touchés par les explosions de mardi dernier. Une quête sera organisée ce week-end à la sortie des messes dominicales dans toutes les églises de Monaco et de la paroisse du Saint-Esprit (Beausoleil, Cap d’Ail, La Turbie, Peille).
Solidarité : la Croix-Rouge monégasque offre 100000 euros au Liban
7 août 2020 - 14h29
Les explosions de mardi qui ont provoqué la mort de plus d’une centaine de personnes et un total de plus de 5000 blessés à Beyrouth ont entraîné une vague de solidarité, y compris en Principauté où l’on dénombre une communauté de plusieurs centaines de résidents libanais. Dans ce contexte, la Croix-Rouge monégasque consacre une enveloppe de 100000 euros pour venir en aide à la population du pays déjà frappée par une crise économique, sociale et sanitaire.
Concert au Palais princier ce soir à 21h30
6 août 2020 - 16h30
L’Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo donne ce soir l’un de ses deux concerts de cette saison (seulement sur invitation) dans la cour du Palais princier. Sous la direction de Juraj Valčuha avec le violoniste Maxim Vengerov. Œuvres de Bizet, Schreker et Mendelssohn.
Nouvelle arrivée au sein de l’effectif de la Roca Team
5 août 2020 - 16h30
Un nouveau renfort sur la ligne arrière vient de signer pour l’AS Monaco Basket. Le club monégasque s’est assuré les services d’Abdoulaye Ndoye. Formé par le Cholet Basket (CB) depuis ses 15 ans, le Français, aujourd’hui âgé de 22 ans, a fait ses débuts en Jeep Elite à 18 ans. Il s’est ensuite peu à peu installé dans le cinq majeur du CB. « Je suis attiré par l’exigence qui est celle au quotidien d’un club comme l’ASM, je suis venu pour sortir de ma zone de confort. Monaco, pour moi, c’est un pas en avant et c’était à mes yeux le meilleur choix », a commenté le joueur à l’annonce de sa signature. 
Monaco Vidéo Electrique, nouvelle société qualifiée « PASSI » en cybersécurité
5 août 2020 - 16h04
Monaco compte désormais quatre sociétés qualifiées de Prestataire d’Audit de la Sécurité des Systèmes d’Information (PASSI). Dominique Riban, directeur de l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN), a remis à Cristiano Toso, directeur de la société Monaco Vidéo Electrique, ce diplôme, comme l’indique un communiqué du gouvernement.
L’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo se produit au Fort Antoine à 21h30
4 août 2020 - 09h18
Sous la direction de Kazuki Yamada, l’Orchestre Philharmonique interprétera un spectacle intitulé Sérénade au Clair de lune. Les bois de l’Orchestre reprendront Mozart, Debussy ainsi que Gounod. Kazuki Yamada, qui dirige l’Orchestre philharmonique monégasque depuis septembre 2016, a d’abord suivi des études de musique à l’University of Fine Art and Music à Tokyo, puis les a poursuivies à l’Académie internationale d’été du Mozarteum de Salzbourg, en Autriche. Sa rapide notoriété internationale lui a permis de diriger les orchestres philharmoniques de Saint-Pétersbourg, de Stockholm et de Paris. En 2017, il réussit à remplir la Philharmonie de Paris avec la toute première représentation de l’Orchestre Philharmonique de la Principauté dans la capitale.
Khatia Buniatishvili en concert à l’Opéra Garnier à 20h30
3 août 2020 - 12h27
La talentueuse pianiste d’origine géorgienne se produira ce soir à la salle Garnier, offrant un récital oscillant entre Mendelssohn, Schubert, Debussy ou encore Franck. Initiée au piano par sa mère à l’âge de trois ans, Khatia Buniatishvili a donné son premier concert à l’âge de six ans. Ayant joué pour l’orchestre symphonique de la BBC ou encore celui de Paris, la pianiste émérite est également soliste et chambriste. Signé sous le label de Sony Classical, son dernier album sorti en 2019, intitulé Schubert, est disponible sur les plateformes de téléchargement légal.
La Gazette de Monaco Immo