• Santé
  • Société

CHPG : « Notre mode alimentaire est un cofacteur du développement du risque de cancer »

19 mars 2019 - 8h56

Les patients du CHPG et du Centre Rainier III ont dégusté la semaine dernière un repas spécial concocté par le chef Philippe Joannès, meilleur ouvrier de France et directeur des évènements culinaires pour la SBM. Une opération mettant en lumière l’importance du « bien-manger » chez les patients. Pour cette occasion, Georges Garnier, chef de service Hôpital du jour hématologie revient sur l’importance du comportement alimentaire dans la santé.

Quel est le lien entre la cancérologie et le « bien-manger » ?

Depuis 30 ans il y a une augmentation exponentielle des cancers dans le monde. Toutes les études concordent à dire que 40% des cancers pourraient être évités par notre comportement, autrement dit, notre alimentation et notre activité physique. D’autres études montrent que lorsqu’on mange bio sans rentrer dans le détail de ce que bio signifie, on diminue de manière significative le risque de cancer.

Ce qui est certain, c’est que notre mode alimentaire est un cofacteur du développement du risque de cancer.

Qu’est-ce que le « bien-manger » pour vous ?

C’est un comportement ! A la fois ce qu’on mange et comment on le mange. Par exemple, il est mieux pour la santé d’être à table en famille pendant une heure que de manger un sandwich en vitesse dans un train. Notre comportement alimentaire est important pour la santé, pas uniquement pour la prévention des maladies.

Peut-on dire que cela fait partie d’un traitement, d’une nouvelle méthode ?

Le « bien-manger » fait notamment partie de la prévention. On a fait énormément de progrès thérapeutiques au niveau des traitements des cancers. En revanche, en ce qui concerne la prévention, nous n’avons pas autant avancé.

L’augmentation de fréquence ou d’incidences de cancers dans les pays dits développés est en partie aliment-dépendant. Il y a déjà des recommandations au niveau du comportement alimentaire, que l’on trouve par exemple sur le site de l’Institut National du Cancer.  Et malgré cela, nous assistons quand même à une augmentation du cancer. Comment l’expliquer ? Il y a des incertitudes, car ces données sont multifactorielles et le cancer est une maladie multifactorielle, mais l’alimentation joue un rôle important.

Selon les différents traitements médicaux, notamment en oncologie, les patients peuvent perdre l’appétit. Que faire pour le relancer ? Comment intégrer ce « bien-manger » dans leur régime ?

On constate chez un patient atteint de cancer une perte de l’appétence qui entraîne une perte de poids, ainsi le taux de protéines baisse et la chimiothérapie est plus toxique que si le patient a un état général plus conservé. Afin de maintenir une prise alimentaire correcte, le « bien-manger » est fondamental.

C’est ainsi qu’est né notre projet hôtelier il y a près de huit ans : des équipes de cuisines préparent sur place des repas adaptés à nos patients car souvent le goût et l’odorat sont modifiés après une chimiothérapie. Il est certain que depuis ce projet, nous avons de plus en plus de patients qui mangent et qui se sentent mieux. Il y a eu un impact positif phénoménal ! mais il reste malgré tout des patients qui présentent encore des nausées et la perte d’appétence.

Comment envisagez-vous l’évolution du « bien-manger » au sein du CHPG ?

Nous savons qu’il y a certains aliments qui sont dangereux pour la santé, puis il y a aussi d’autres aliments qui augmentent l’appétence chez nos patients cancéreux, nous allons intégrer ces données dans notre projet hôtelier. Le « bien-manger » fait du bien à nos patients, c’est un soin à part entière.

Propos recueillis par Daniela Guerra

©Sven Hiker –  Pixabay

A lire aussi...

  • Société

Fendi ouvre sa première boutique en Principauté

22 avril 2019 - 14h06

Conçue par Brit Moran et Emiliano Salci, architectes d’intérieur du cabinet milanais Dimorestudio, cette nouvelle adresse  agrémentée d’œuvres d’art ouvrira ses portes dans le nouveau quartier One Monte-Carlo et promet…

Lire la suite
  • Economie
  • Société
  • Technologie

Annabelle Jaeger-Seydoux : « Nous avons un certain nombre de projets dans les tuyaux ! »

22 avril 2019 - 10h52

Dans le cadre de la transition énergétique de la Principauté, deux boucles thalassothermiques sont actuellement en cours à La Condamine et au Larvotto. Cette technologie, employée depuis plus de 50…

Lire la suite
LIVE !
Hommage à la Princesse Grace
22 avril 2019 - 14h06
Du vendredi 19 au mardi 30 avril 2019, une exposition en hommage à la Princesse Grace sur le thème "Grace Kelly 90 Years" a lieu sur les Terrasses de Fontvieille à la Collection de Voitures du Prince de Monaco.
Rencontre avec Riccardo Giraudi
22 avril 2019 - 14h05
Conférence en anglais. Riccardo Giraudi, restaurateur et président du groupe Giraudi partagera le secret de son succès. Rendez-vous le 23 avril à 18h30 au CREM. Evénement ouvert à tous. Inscription jusqu’au aujourd’hui auprès du CREM.
Changement d'adresse du Siège Social de l'A.C.H.M.
21 avril 2019 - 14h59
L’Association des Consuls Honoraires de Monaco déménage au 4 Boulevard des Moulins, c/o SMIR.
Concert Spirituel à l’Eglise Saint-Charles
21 avril 2019 - 09h17
Concert par l'Ensemble Voces 8 et des musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo à 16h.
Otello de Giuseppe Verdi à l’opéra de Monte-Carlo à 15h
21 avril 2019 - 07h35
L'AS Monaco Rugby dispute la finale territoriale contre l'US Mourillon à 17h
20 avril 2019 - 16h55
A 17h, au stade Pierre-de-Coubertin de Châteaurenard (13), les joueurs de Luciano Orquera et de Sylvain Masson tenteront de décrocher le titre territoriale contre l'US Mourillon. L'équipe B monégasque a montré la voie, un peu plus tôt dans la journée, en battant la réserve du Mourillon (23-8), soulevant ainsi le trophée de sa catégorie !
RMCM : quatre joueurs pour deux places en finale !
20 avril 2019 - 12h10
Rafael Nadal, onze fois titré sur l'ocre monégasque, a lutté hier pour venir à bout de Guido Pella (7-6, 6-3). A partir de 15h30, l'Espagnol devra écarter Fabio Fognini s'il souhaite disputer sa 13e finale du Rolex Monte-Carlo Masters. S'il y parvient, il retrouvera Daniil Medvedev, tombeur de Novak Djokovic hier, ou Dusan Lajovic, qui croiseront le fer à 13h30.
Roca Team : poursuivre la série contre Chalon-sur-Saône à 18h
20 avril 2019 - 10h20
Yakuba Ouattara et les siens, actuels dauphins de l’ASVEL après dix victoires consécutives, se verraient bien battre Chalon-sur-Saône (11e), à 18h à la salle Gaston-Médecin, afin de garder l’avantage dans la course aux play offs.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo