• Santé
  • Société

CHPG : « Notre mode alimentaire est un cofacteur du développement du risque de cancer »

19 mars 2019 - 8h56

Les patients du CHPG et du Centre Rainier III ont dégusté la semaine dernière un repas spécial concocté par le chef Philippe Joannès, meilleur ouvrier de France et directeur des évènements culinaires pour la SBM. Une opération mettant en lumière l’importance du « bien-manger » chez les patients. Pour cette occasion, Georges Garnier, chef de service Hôpital du jour hématologie revient sur l’importance du comportement alimentaire dans la santé.

Quel est le lien entre la cancérologie et le « bien-manger » ?

Depuis 30 ans il y a une augmentation exponentielle des cancers dans le monde. Toutes les études concordent à dire que 40% des cancers pourraient être évités par notre comportement, autrement dit, notre alimentation et notre activité physique. D’autres études montrent que lorsqu’on mange bio sans rentrer dans le détail de ce que bio signifie, on diminue de manière significative le risque de cancer.

Ce qui est certain, c’est que notre mode alimentaire est un cofacteur du développement du risque de cancer.

Qu’est-ce que le « bien-manger » pour vous ?

C’est un comportement ! A la fois ce qu’on mange et comment on le mange. Par exemple, il est mieux pour la santé d’être à table en famille pendant une heure que de manger un sandwich en vitesse dans un train. Notre comportement alimentaire est important pour la santé, pas uniquement pour la prévention des maladies.

Peut-on dire que cela fait partie d’un traitement, d’une nouvelle méthode ?

Le « bien-manger » fait notamment partie de la prévention. On a fait énormément de progrès thérapeutiques au niveau des traitements des cancers. En revanche, en ce qui concerne la prévention, nous n’avons pas autant avancé.

L’augmentation de fréquence ou d’incidences de cancers dans les pays dits développés est en partie aliment-dépendant. Il y a déjà des recommandations au niveau du comportement alimentaire, que l’on trouve par exemple sur le site de l’Institut National du Cancer.  Et malgré cela, nous assistons quand même à une augmentation du cancer. Comment l’expliquer ? Il y a des incertitudes, car ces données sont multifactorielles et le cancer est une maladie multifactorielle, mais l’alimentation joue un rôle important.

Selon les différents traitements médicaux, notamment en oncologie, les patients peuvent perdre l’appétit. Que faire pour le relancer ? Comment intégrer ce « bien-manger » dans leur régime ?

On constate chez un patient atteint de cancer une perte de l’appétence qui entraîne une perte de poids, ainsi le taux de protéines baisse et la chimiothérapie est plus toxique que si le patient a un état général plus conservé. Afin de maintenir une prise alimentaire correcte, le « bien-manger » est fondamental.

C’est ainsi qu’est né notre projet hôtelier il y a près de huit ans : des équipes de cuisines préparent sur place des repas adaptés à nos patients car souvent le goût et l’odorat sont modifiés après une chimiothérapie. Il est certain que depuis ce projet, nous avons de plus en plus de patients qui mangent et qui se sentent mieux. Il y a eu un impact positif phénoménal ! mais il reste malgré tout des patients qui présentent encore des nausées et la perte d’appétence.

Comment envisagez-vous l’évolution du « bien-manger » au sein du CHPG ?

Nous savons qu’il y a certains aliments qui sont dangereux pour la santé, puis il y a aussi d’autres aliments qui augmentent l’appétence chez nos patients cancéreux, nous allons intégrer ces données dans notre projet hôtelier. Le « bien-manger » fait du bien à nos patients, c’est un soin à part entière.

Propos recueillis par Daniela Guerra

©Sven Hiker –  Pixabay

A lire aussi...

  • Santé
  • Société

Aucun nouveau cas positif à la covid 19 n'a été révélé en Principauté ce samedi 4 juillet

4 juillet 2020 - 19h31

Le bilan sanitaire de la Principauté s’élève donc toujours à 106 personnes touchées par le coronavirus. Aucune guérison supplémentaire n’est à constater. Le total de personnes guéries indique donc toujours…

Lire la suite
  • Société

Jacques Boisson, invité de l’émission La Vigie ce dimanche

4 juillet 2020 - 14h50

C’est le secrétaire d’Etat du prince Albert II, Jacques Boisson, qui est l’invité de Yann-Antony Noghès dans l’émission La Vigie sur Monaco Info demain soir à 19 heures. Au fil…

Lire la suite
LIVE !
Une décision ministérielle publiée au Journal de Monaco autorise, par dérogation et sous conditions, les évènements jusqu’à 5 000 personnes
4 juillet 2020 - 11h15
Depuis le 28 avril 2020, une décision ministérielle interdit les rassemblement de plus de dix personnes sur les voies et espaces publics. Une nouvelle décision ministérielle du 26 juin, modifiant la précédente et portant instauration de mesures exceptionnelles dans le cadre de la reprise progressive des activités en vue de lutter contre l’épidémie de covid 19 indique « par dérogation, des évènements regroupant plus de dix personnes et dans le respect d'une jauge maximale de 5.000 personnes, pourront être ponctuellement autorisés dans le cadre de l'organisation d'une manifestation ou un évènement singulier. La demande d'autorisation correspondante devra être déposée préalablement auprès des services compétents de l'Administration, accompagnée d'un dossier complet incluant notamment le protocole de mesures sanitaires envisagées. »  
Le Monte-Carlo Film Festival de la Comédie est reporté du 5 au 10 octobre au Grimaldi Forum
3 juillet 2020 - 15h53
Cette 17e édition du Monte-Carlo Film Festival de la Comédie, conçu et dirigé par Ezio Greggio, était initialement prévue du 20 au 25 juillet.  
Zvezdan Mitrovic fait son grand retour en tant que coach de la Roca Team pour la saison 2020-2021
2 juillet 2020 - 14h32
Pas Croisés, une performance dansée des Ballets de Monte-Carlo au musée national Marc Chagall de Nice demain à 20h
2 juillet 2020 - 10h34
L’institution culturelle monégasque s’exporte hors les murs pour cette collaboration de Mimoza Koïke et Asier Edeso Eguia, artistes chorégraphiques des Ballets de Monte-Carlo. Cette performance dansée aura lieu demain à 20h dans les Jardins du Musée sur le thème « De Natura ». Réservation obligatoire puisque la capacité maximale est de 70 personnes. Prix : 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants.
La MTE signe un partenariat avec l’institut Efficacity
1 juillet 2020 - 15h49
La Mission pour la Transition Energétique vient de signer un partenariat avec l’Institut de Recherche & Développement Efficacity. Créé en 2014 sous l’égide du programme d’investissements d’avenir (PIA) soutenu par le gouvernement français, cet institut est dédié à la transition énergétique et écologique des villes. Il fédère une trentaine d’acteurs de tous horizons - publics et privés, industriels et académiques - et rassemble plus de 100 chercheurs et experts.
Le restaurant Joël Robuchon de l’hôtel Métropole Monte-Carlo rouvre ce jeudi 2 juillet tous les soirs du jeudi au dimanche inclus, uniquement pour les dîners
30 juin 2020 - 11h19
L’association Les Enfants de Frankie suspend sa campagne annuelle « Fourchette Solidaire »
29 juin 2020 - 11h45
En soutien avec les restaurateurs de la Principauté, impactés par la covid 19, l’association monégasque a décidé d’annuler la manifestation qui aurait dû débuter le 1er juillet pour une durée de deux mois. En effet, chaque année, un euro est collecté sur chaque addition des restaurants solidaires pour être reversé à l’association au profit des enfants malades et démunis de la région. La 3e édition de cette action se déroulera l’an prochain.
Demain de 8h30 à 18h, les Monégasques, résidents, scolaires et salariés de Monaco sont conviés à la session de rattrapage de dépistage à la covid 19, organisée à l’Espace Léo Ferré
29 juin 2020 - 09h17
La Gazette de Monaco Immo