• Santé

CHPG : « Aujourd’hui on soigne mieux le cancer du sein »

5 février 2019 - 11h44

A l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le cancer, le lundi 4 février, le Centre hospitalier Princesse Grace (CHPG) a organisé deux conférences : la première sur le cancer du sein, programmée hier soir à l’amphithéâtre Lou Clapas, et la seconde sur le cancer de la prostate prévue ce soir. Deux objectifs, informer et sensibiliser.

Hier, quatre spécialistes se sont donnés la parole, tour à tour. Radiologue, chirurgien, oncologue et radiothérapeute. Tous unis pour un même message : informer sur le cancer du sein, les généralités, les facteurs de risques, le dépistage et les traitements.  « Il y a deux chiffres révélateurs concernant le cancer du sein. Tout d’abord, c’est le premier cancer et la première cause de décès chez la femme, puis, une femme sur huit va être confrontée à cette maladie », constate le docteur Mathieu Liberatore, radiologue, avant d’insister sur l’importance du dépistage. En effet, plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes. Pour Mathieu Liberatore : « Grâce au dépistage précoce, on peut tendre vers un taux de guérison de 90%. »

Le cancer, une multiplicité de traitements…

Différents types de traitements peuvent être utilisés pour traiter un cancer du sein : la chirurgie, la radiothérapie, l’hormonothérapie, la chimiothérapie et les thérapies ciblées. Il arrive parfois qu’un seul type de traitement soit nécessaire. Dans d’autres cas, une association de traitements est utile pour mieux maîtriser la maladie. « Le traitement est adapté à chaque patient », affirme le docteur Willy Lescaut, oncologue.

… adaptés à chaque patiente

« On sait qu’on a fait trop de chimiothérapie auparavant. L’objectif aujourd’hui c’est d’essayer de mieux identifier les pathologies des patientes » relate Willy Lescaut avant d’insister sur le progrès des traitements, notamment les thérapies ciblées, qui constituent une toute nouvelle classe de médicaments, dont chaque molécule cible une anomalie spécifique de la cellule tumorale. « Aujourd’hui on traite mieux le cancer du sein », informe l’oncologue, sourire aux lèvres.

Retrouver la féminité

Pertes de cheveux, effets secondaires, ablation du sein… de nombreux facteurs peuvent avoir une incidence sur l’état émotionnel des patientes. Pour le docteur Marie-Christine Missana, chirurgienne : « la reconstruction mammaire donne de l’espoir. Il y a toujours une solution. Tout est possible grâce à la chirurgie plastique avec espoir, patience, et confiance dans l’équipe. On pourra toujours reconstruire un sein, et la féminité renaîtra. »

Comment guérir

La radiothérapie occupe une place essentielle dans le traitement local du cancer du sein. Après une chirurgie conservatrice ou une mastectomie, elle permet de diminuer de 40 % le risque de récidive.  Pour le docteur Nicole Guiochet, radiothérapeute : « Grâce à la radiothérapie, le risque de récidive n’est que de 5%. Notre objectif est d’accompagner les patientes dans leur progression. Cet accompagnement dure près de dix ans, même après guérison. »

Daniela Guerra

®Pixabay

A lire aussi...

  • Santé
  • Société

Aucun cas positif à la covid 19 n’a été révélé en Principauté ce jeudi 9 juillet

9 juillet 2020 - 20h37

Le bilan sanitaire de la Principauté s’élève donc toujours à 108 personnes touchées par le coronavirus. Une guérison supplémentaire est à constater. Le total de personnes guéries indique donc 96…

Lire la suite
  • Santé
  • Société

Covid 19 : tests négatifs pour les camarades de l’élève positif en 6e

9 juillet 2020 - 16h16

On attendait hier les résultats de deux tests pratiqués sur deux élèves, avait annoncé Didier Gamerdinger. Finalement, les résultats des tests effectués auprès des élèves de 6e du collège Charles…

Lire la suite
LIVE !
Cinq nouvelles startups ont rejoint MonacoTech portant ainsi à 20 le nombre de startups qui y sont désormais incubées
8 juillet 2020 - 15h15
Demain de 8h30 à 18h, les Monégasques, résidents, scolaires et salariés de Monaco sont conviés à la session de rattrapage de dépistage à la covid 19, organisée à l’Espace Léo Ferré
6 juillet 2020 - 09h48
Une décision ministérielle publiée au Journal de Monaco autorise, par dérogation et sous conditions, les évènements jusqu’à 5 000 personnes
4 juillet 2020 - 11h15
Depuis le 28 avril 2020, une décision ministérielle interdit les rassemblement de plus de dix personnes sur les voies et espaces publics. Une nouvelle décision ministérielle du 26 juin, modifiant la précédente et portant instauration de mesures exceptionnelles dans le cadre de la reprise progressive des activités en vue de lutter contre l’épidémie de covid 19 indique « par dérogation, des évènements regroupant plus de dix personnes et dans le respect d'une jauge maximale de 5.000 personnes, pourront être ponctuellement autorisés dans le cadre de l'organisation d'une manifestation ou un évènement singulier. La demande d'autorisation correspondante devra être déposée préalablement auprès des services compétents de l'Administration, accompagnée d'un dossier complet incluant notamment le protocole de mesures sanitaires envisagées. »  
Le Monte-Carlo Film Festival de la Comédie est reporté du 5 au 10 octobre au Grimaldi Forum
3 juillet 2020 - 15h53
Cette 17e édition du Monte-Carlo Film Festival de la Comédie, conçu et dirigé par Ezio Greggio, était initialement prévue du 20 au 25 juillet.  
Zvezdan Mitrovic fait son grand retour en tant que coach de la Roca Team pour la saison 2020-2021
2 juillet 2020 - 14h32
Pas Croisés, une performance dansée des Ballets de Monte-Carlo au musée national Marc Chagall de Nice demain à 20h
2 juillet 2020 - 10h34
L’institution culturelle monégasque s’exporte hors les murs pour cette collaboration de Mimoza Koïke et Asier Edeso Eguia, artistes chorégraphiques des Ballets de Monte-Carlo. Cette performance dansée aura lieu demain à 20h dans les Jardins du Musée sur le thème « De Natura ». Réservation obligatoire puisque la capacité maximale est de 70 personnes. Prix : 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants.
La MTE signe un partenariat avec l’institut Efficacity
1 juillet 2020 - 15h49
La Mission pour la Transition Energétique vient de signer un partenariat avec l’Institut de Recherche & Développement Efficacity. Créé en 2014 sous l’égide du programme d’investissements d’avenir (PIA) soutenu par le gouvernement français, cet institut est dédié à la transition énergétique et écologique des villes. Il fédère une trentaine d’acteurs de tous horizons - publics et privés, industriels et académiques - et rassemble plus de 100 chercheurs et experts.
Le restaurant Joël Robuchon de l’hôtel Métropole Monte-Carlo rouvre ce jeudi 2 juillet tous les soirs du jeudi au dimanche inclus, uniquement pour les dîners
30 juin 2020 - 11h19
La Gazette de Monaco Immo