• Sport

Charles Leclerc, un podium mais des regrets

31 mars 2019 - 18h57

Le premier succès de sa jeune carrière lui tendait les bras, à 11 tours de la fin du Grand Prix de Bahreïn. Mais le moteur du Monégasque en a décidé autrement, contraignant Charles Leclerc à laisser la première place à Lewis Hamilton (Mercedes). Le pilote Ferrari termine sur la dernière marche du podium grâce à l’intervention de la safety car et décroche le point bonus du meilleur tour en piste.

Du rêve au cauchemar. Après une domination sans partage lors des essais libres et des qualifications, où il a notamment battu le record de piste et décroché la première pole position de sa carrière, Charles Leclerc semblait parti pour remporter son premier Grand Prix à Bahreïn. Facile leader à 11 tours de la fin avec plus de huit secondes d’avance sur Lewis Hamilton (Mercedes), le Monégasque s’est plaint d’un problème de moteur. L’écart s’est alors réduit comme peau de chagrin, jusqu’à que le Britannique ne le dépasse dans le 48e tour, et que Valtteri Bottas (Mercedes) ne l’imite un peu plus tard. Impressionnant sur la piste et combattif, Charles Leclerc pourra se consoler avec le premier podium de sa carrière, assuré grâce à l’intervention de la safety car après l’abandon des deux monoplaces Renault. Il a également été élu « pilote du jour » et a décroché le point bonus du meilleur tour en piste. Mais quel gâchis… « C’est la dure loi du sport automobile, ce n’était pas notre jour, a-t-il commenté, ne parvenant pas à masquer sa déception. Je suis extrêmement déçu comme toute l’équipe, je la remercie pour m’avoir donné une voiture très forte tout le week-end. On a fait la maximum et on reviendra plus fort. »

Brillant avant le coup du sort

Doublé par Sebastian Vettel puis par Valtteri Bottas après un départ compliqué, Charles Leclerc n’a pas tergiversé lorsque les occasions se sont présentées. Un premier dépassement par l’intérieur sur le pilote Mercedes, puis un autre, sublime, sur son coéquipier allemand, lui ont permis de reprendre la tête des opérations. Avant de s’envoler, comptant même jusqu’à dix secondes d’avance sur le deuxième. Alors qu’il se dirigeait vers le premier succès de sa carrière, le Monégasque a soudainement signalé un problème moteur. Le verdict est tombé comme un couperet : rien ne pouvait être fait pour lui permettre de résister au retour de Lewis Hamilton, puis de Valtteri Bottas. Et sans l’intervention de la safety car après l’abandon simultané des deux Renault pour problème technique, il y avait fort à parier que Max Verstappen allait subtiliser la dernière marche du podium d’un Charles Leclerc en perte de vitesse.

A Bahreïn, Ferrari a joué de malchance avec son autre pilote. Sebastian Vettel est d’abord parti en tête à queue au 38e tour, peu après le dépassement de Lewis Hamilton. Puis il a perdu son aileron avant, vraisemblablement à cause des vibrations… Ce dernier est carrément passé sous sa monoplace, l’obligeant à un nouvel arrêt au stand ! La Scuderia Ferrari voit donc son rival Mercedes signer un second doublé après le Grand Prix d’Australie il y a deux semaines, et compte déjà 39 points de retard au classement constructeurs.

Jérémie Bernigole

© Ferrari

 

A lire aussi...

  • Société
  • Sport

Fight Aids Cup : une première édition réussie

21 janvier 2020 - 14h22

Le traditionnel match de football entre l’équipe des Barbagiuans et celle du cirque a eu lieu hier soir. Cette année, et pour la première fois, la rencontre rebaptisée Fight Aids Cup,…

Lire la suite
  • Société
  • Sport

Charles Leclerc à l’honneur au Conseil national

20 janvier 2020 - 11h23

Samedi, le pilote Ferrari a été reçu dans l’Hémicycle. Accompagné de sa famille, il s’est vu remettre la médaille d’Honneur du Conseil national par Stéphane Valeri.  « Cette médaille d’Honneur,…

Lire la suite
LIVE !
Ciné pop-corn : « Snowpiercer » à 19h à la Sonothèque José Notari
22 janvier 2020 - 10h01
Dans le cadre du cycle « 2020, année de la BD », film de Bong Joon-ho (2013).
Conférence « Matériaux et pratiques de la couleur dans les Andes Préhispaniques, Amérique du Sud » à 18h au Musée d’Anthropologie Préhistorique
22 janvier 2020 - 09h59
Conférence par Marcela Sepúlveda, organisée par l’Association monégasque de Préhistoire.
Ciné bla bla : « Les super-héros » à 16h à la Sonothèque José Notari
22 janvier 2020 - 08h57
Analyse filmique animée par Jérémy Belando.
Show des vainqueurs du 44e Festival International du Cirque de Monte-Carlo à 14h30 et 20h à l’Espace Fontvieille
22 janvier 2020 - 07h56
Tout l'Art du Cinéma : projection du film « The World » à 20h au Théâtre des Variétés
21 janvier 2020 - 14h18
Organisée par l'Institut audiovisuel de Monaco.
Exposition de voitures de rallye de la collection du Prince
21 janvier 2020 - 14h16
Des voitures de rallye ayant fait la légende du rallye automobile mondial.
Nomination du nouvel archevêque de Monaco
21 janvier 2020 - 12h41
Le Palais princier et le diocèse de Monaco viennent d’annoncer que le pape François a nommé archevêque de Monaco, Mgr Dominique – Marie David, prêtre du diocèse de Nantes, membre de la communauté de l’Emmanuel, jusqu’à présent membre de l’équipe de formation du séminaire inter diocésain Saint-Jean de Nantes. Il est précisé qu’à partir de ce jour et jusqu’à la prise de possession canonique de l’archidiocèse par son successeur, Mgr Bernard Barsi, désormais archevêque émérite de Monaco, est administrateur apostolique avec toutes les facultés de l’évêque diocésain.
Soirée de gala et remise des prix du 44e Festival International du Cirque de Monte-Carlo à 20h à l’Espace Fontvieille
21 janvier 2020 - 12h13
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo