• Immobilier

Bulthaup, la cuisine ultra-fonctionnelle

1 février 2019 - 10h46

Directeur associé de l’enseigne allemande en Principauté, Jérôme Roguet revient sur l’inauguration à la mi-novembre dernier du showroom, place des Bougainvilliers. Imaginée en 1949 par Martin Bulthaup, la marque éponyme est devenue une référence dans le monde des cuisines de grand standing grâce notamment à son système de fixation murale. Avec ses trois collections intemporelles, b1, b2 et b3, Bulthaup privilégie avant tout ergonomie et praticité.

Bulthaup cohabite depuis quelques mois avec l’enseigne MMS, spécialisée dans l’aménagement tertiaire, aux Bougainvilliers. « Il y a un an, avec Jonathan Guez, cofondateur de MMS, nous avions créé une seconde entité pour s’adresser davantage aux secteurs de l’hôtellerie et du résidentiel. C’est en apprenant que nous développions cette dernière branche que Bulthaup s’est rapproché de nous », résume Jérôme Roguet. Il poursuit avec assurance : « En matière de cuisine, il existe le bas de gamme, le milieu de gamme et la cuisine premium. Dans ce secteur-là, on retrouve l’allemand Bulthaup qui privilégie le fonctionnel ». Mais c’est son système de fixation murale qui est emblématique de la marque. « C’est un système, un panneautage des rails verticaux et horizontaux qui viennent supporter des panneaux d’essences de bois ou d’aluminium, sur lequel viennent se poser des modules. On peut ainsi suspendre des plans de travail, des caissons, des réfrigérateurs de 200kg ou des caves à vins sans problèmes », illustre Jérôme Roguet. Une caractéristique largement reprise, depuis, par d’autres concurrents.

De la b1 à la b3

Autre caractéristique symbolique, la marque propose trois collections : b1, b2 et b3. « La b1 qui est un programme court, une entrée de gamme dans la cuisine de la marque. Il y a aura un éventail de finitions moins importants en restant dans un budget plus correct mais il n’existe pas de suspension. Nous sommes davantage dans le prêt-à-porter », analyse Jérôme Roguet en empruntant à la mode cette comparaison. « Avec b3, nous sommes dans le monde de la haute couture. Il n’y a pas de limites en termes de finitions et de mise en oeuvre, on peut faire absolument ce que l’on souhaite ». Cette dernière représente la majorité des ventes à l’inverse de la b2, qui représente la minorité. « Il s’agit d’une cuisine concept basée sur une famille de quatre personnes. Ce sont des armoires qui, fermées, s’apparentent à des boîtes en noyer ou en chêne et une fois ouvertes laissent apparaître un vaisselier, un réfrigérateur… C’est le minimum vital, idéal pour une famille. Nous posons ensuite devant ces armoires un établi de plusieurs mètres si l’on veut avec cuisson et lavage, qui se termine en table », détaille-t-il.

Minutieusement étudiées

Avec une clientèle qui suit sa marque, Bulthaup s’adresse véritablement à des amoureux de la cuisine brute et fonctionnelle. En effet, pas d’extravagance de couleurs, au nombre de quatre et très naturelles : blanc, gris, sable, anthracite. L’enseigne s’appuie sur des matériaux nobles tels que l’inox, le bois ou la pierre pour ses plans de travail comme ses façades. Le maître-mot reste la praticité d’usage de la cuisine : tiroirs avec rangements dissimulés, accessoires pour un aménagement efficient, robinetterie adaptée ou encore modules de travail coulissants au-dessus de l’évier… « Ce sont des cuisines pour une clientèle qui souhaite avoir une certaine plus-value dans son intérieur. Un agent immobilier qui vend une maison avec cuisine Bulthaup la mettra en avant », conclut Jérôme Roguet. Si la mode est éphémère, les cuisines Bulthaup se sont quant à elles achetées une image dans la durée.

Délia Kriel

®GOK

A lire aussi...

  • Immobilier

Rainier Boisson : « Espérer un classement auprès de l’UNESCO s’avère difficile »

21 avril 2019 - 11h31

Officiellement installé le 17 janvier dernier, le Conseil du Patrimoine est composé de dix membres issus de différentes instances sur leur proposition. A ne pas confondre avec l’Institut du Patrimoine,…

Lire la suite
  • Immobilier

Tania Maré Rodrigues :  « Réaliser un hôtel me tient à cœur »

13 avril 2019 - 14h10

Enfant du pays, Tania Maré Rodrigues a installé son agence d’architecture intérieure rue de la Turbie, depuis 2013. Si son studio, à la devanture pastelle, attire une clientèle cosmopolite, c’est…

Lire la suite
LIVE !
Apéro Concert à l'Espace Léo Ferré
26 avril 2019 - 16h43
Apéro Concert à 18h30 à l'Espace Léo Ferré avec les groupes Blood Sugar (tribute to Red Hot Chili Peppers), New Jersey (tribute to Bon Jovi) et Squealers (tribute to AC/DC).
"Le Squat" au Théâtre des Variétés
26 avril 2019 - 15h57
Ce soir à 20h30 au Théâtre des Variétés, représentation "Le Squat" de Jean-Marie Chevret par Le Studio de Monaco.
Conférence au Musée d'Anthropologie préhistorique
26 avril 2019 - 14h20

Ce soir à 18h, conférence au Musée d’Anthropologie préhistorique sur le thème "La Méditerranée, d’où vient-elle ? Où va-t-elle ?" par Jean Mascle, Directeur de Recherches au CNRS (Émérite), organisée par l’Association monégasque de Préhistoire.

"Un coeur simple" au Théâtre des Muses
26 avril 2019 - 13h32
Trois représentations ce soir et samedi 27 avril à 20h30 ainsi que dimanche 28 avril à 16h30 de "Un coeur simple" de Gustave Flaubert au Théâtre des Muses.
Exposition au NMNM - Villa Sauber
26 avril 2019 - 11h45
Aujourd'hui jusqu'au dimanche 29 septembre, le Nouveau Musée National de Monaco - Villa Sauber propose de découvrir l'exposition "Step by Step, un regard sur la collection d’un marchand d’art".
Les Ballets de Monte-Carlo présentent Corpus
26 avril 2019 - 09h26
Les Ballets de Monte-Carlo présentent un programme composé de deux pièces proposées par Jean-Christophe Maillot et Goyo Montero, ce soir et samedi à 20h et dimanche à 16h dans la salle des Princes du Grimaldi Forum .
Débat Enjeux et Société à l’Agora Maison Diocésaine à 19h30
25 avril 2019 - 16h14
« Vers une banalisation de la violence ? » animé par le journaliste Louis de Courcy avec la participation de Christine Laouénan, spécialiste de la violence chez les adolescents, Patrice Ribeiro, commandant divisionnaire de la Police Nationale, et Christophe Soullez, directeur de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales.
"Un coeur simple" de Gustave Flaubert au Théâtre des Muses à 20h30
25 avril 2019 - 12h00
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo