• Immobilier

Bulthaup, la cuisine ultra-fonctionnelle

1 février 2019 - 10h46

Directeur associé de l’enseigne allemande en Principauté, Jérôme Roguet revient sur l’inauguration à la mi-novembre dernier du showroom, place des Bougainvilliers. Imaginée en 1949 par Martin Bulthaup, la marque éponyme est devenue une référence dans le monde des cuisines de grand standing grâce notamment à son système de fixation murale. Avec ses trois collections intemporelles, b1, b2 et b3, Bulthaup privilégie avant tout ergonomie et praticité.

Bulthaup cohabite depuis quelques mois avec l’enseigne MMS, spécialisée dans l’aménagement tertiaire, aux Bougainvilliers. « Il y a un an, avec Jonathan Guez, cofondateur de MMS, nous avions créé une seconde entité pour s’adresser davantage aux secteurs de l’hôtellerie et du résidentiel. C’est en apprenant que nous développions cette dernière branche que Bulthaup s’est rapproché de nous », résume Jérôme Roguet. Il poursuit avec assurance : « En matière de cuisine, il existe le bas de gamme, le milieu de gamme et la cuisine premium. Dans ce secteur-là, on retrouve l’allemand Bulthaup qui privilégie le fonctionnel ». Mais c’est son système de fixation murale qui est emblématique de la marque. « C’est un système, un panneautage des rails verticaux et horizontaux qui viennent supporter des panneaux d’essences de bois ou d’aluminium, sur lequel viennent se poser des modules. On peut ainsi suspendre des plans de travail, des caissons, des réfrigérateurs de 200kg ou des caves à vins sans problèmes », illustre Jérôme Roguet. Une caractéristique largement reprise, depuis, par d’autres concurrents.

De la b1 à la b3

Autre caractéristique symbolique, la marque propose trois collections : b1, b2 et b3. « La b1 qui est un programme court, une entrée de gamme dans la cuisine de la marque. Il y a aura un éventail de finitions moins importants en restant dans un budget plus correct mais il n’existe pas de suspension. Nous sommes davantage dans le prêt-à-porter », analyse Jérôme Roguet en empruntant à la mode cette comparaison. « Avec b3, nous sommes dans le monde de la haute couture. Il n’y a pas de limites en termes de finitions et de mise en oeuvre, on peut faire absolument ce que l’on souhaite ». Cette dernière représente la majorité des ventes à l’inverse de la b2, qui représente la minorité. « Il s’agit d’une cuisine concept basée sur une famille de quatre personnes. Ce sont des armoires qui, fermées, s’apparentent à des boîtes en noyer ou en chêne et une fois ouvertes laissent apparaître un vaisselier, un réfrigérateur… C’est le minimum vital, idéal pour une famille. Nous posons ensuite devant ces armoires un établi de plusieurs mètres si l’on veut avec cuisson et lavage, qui se termine en table », détaille-t-il.

Minutieusement étudiées

Avec une clientèle qui suit sa marque, Bulthaup s’adresse véritablement à des amoureux de la cuisine brute et fonctionnelle. En effet, pas d’extravagance de couleurs, au nombre de quatre et très naturelles : blanc, gris, sable, anthracite. L’enseigne s’appuie sur des matériaux nobles tels que l’inox, le bois ou la pierre pour ses plans de travail comme ses façades. Le maître-mot reste la praticité d’usage de la cuisine : tiroirs avec rangements dissimulés, accessoires pour un aménagement efficient, robinetterie adaptée ou encore modules de travail coulissants au-dessus de l’évier… « Ce sont des cuisines pour une clientèle qui souhaite avoir une certaine plus-value dans son intérieur. Un agent immobilier qui vend une maison avec cuisine Bulthaup la mettra en avant », conclut Jérôme Roguet. Si la mode est éphémère, les cuisines Bulthaup se sont quant à elles achetées une image dans la durée.

Délia Kriel

®GOK

A lire aussi...

  • Immobilier

La métamorphose de la Villa Les Aigles

23 février 2019 - 13h10

Les travaux de restructuration et d’extension de la Villa Les Aigles, sise au 15, avenue d’Ostende, ont débuté en avril 2017 et devraient s’achever en cours d’année. Le bâtiment, dont la reconstruction date du début des…

Lire la suite
  • Immobilier

Le One Monte-Carlo inauguré par la famille princière

22 février 2019 - 17h45

Le prince Albert et la princesse Charlène accompagnés de leurs enfants, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, ont inauguré en présence de nombreuses personnalités ce 22 février le…

Lire la suite
LIVE !
Oleg Petrov est le nouveau directeur général de l’AS Monaco FC
23 février 2019 - 12h15
Après avoir débarqué Vadim Vasilyev il y a une semaine, l’AS Monaco FC a annoncé, hier, la nomination de son remplaçant, Oleg Petrov, au poste de directeur général. Passé par divers secteurs d’activité comme l’électronique ou encore l’industrie du diamant, il maîtrise cinq langues (russe, anglais, grec, portugais et espagnol). « Nous nous connaissons depuis presque 20 ans. Dans tous les postes qu’il a occupés, Oleg a toujours obtenu d’excellents résultats », a notamment déclaré Dmitri Rybolovlev dans le communiqué du club.
Du tir à l’arc tout le week-end à l’Espace Saint-Antoine
23 février 2019 - 10h59
Gros week-end pour la Première Compagnie de Tir à l’Arc de Monaco, qui organise deux compétitions indoor. Le trophée départemental des mixtes se déroule cet après-midi à l’Espace Saint-Antoine, de 14h30 à 18h. Demain, au même endroit et de 9h à 17h30, plus d’une centaine d’archers, de Monaco ou de l’étranger, sont attendus pour disputer la XIIIe Coupe du Prince Albert II. Entrée libre et gratuite les deux jours (côté avenue Marquet, 2e étage).
Séance rencontre/dédicace avec Frédéric Laurent
22 février 2019 - 16h22
À l’occasion de la publication de son livre « Albert II, le destin d’un règne » (éd. Gilletta), l’écrivain Frédéric Laurent organise une séance rencontre/dédicace demain de 11h à 13h, au kiosque à journaux de la Place d’Armes à Monaco.
Formule 1 : Charles Leclerc attaque les essais pied au plancher
22 février 2019 - 13h55

À Barcelone (Espagne), Charles Leclerc a fait forte impression lors des essais d'avant-saison de F1 avec Ferrari. À bord de la nouvelle SF90, le pilote monégasque a réalisé le meilleur temps lors de la deuxième journée d'essais (1'18''247). En cumulé sur les quatre jours, Charles Leclerc pointe à la 8e position au niveau des chronos (1'18''046). Le retour sur les pistes est prévu pour le 26 janvier.

Le mini-golf du Parc Princesse Antoinette a été rénové
21 février 2019 - 17h14
Pendant trois mois, de nombreux travaux ont été effectués et ont permis la création d'un réseau de drainage pour l'évacuation des eaux de pluie, le terrassement de l’ensemble des aires de jeu, la remise en place de la sous-couche drainante, le damage ainsi que la remise en peinture des parties bétonnées.
Un exercice de simulation de catastrophe au CHPG dès aujourd’hui
21 février 2019 - 16h03
Du 21 au 24 février dans le cadre de l'IFSI au CHPG. Le MRMI (Medical Response to Major Incidents) est une méthode de simulation de catastrophe (attentats, accident de grande ampleur, catastrophe naturelle…). Cet exercice basé sur des magnets positionnables sur des tableaux blancs, permet aux différents acteurs (pompiers, secouristes, ambulanciers, médecins, infirmiers, directeurs d’hôpitaux…) de se rencontrer, de les faire travailler ensemble, de trouver des pistes d’améliorations de prise en charge et donne une méthodologie commune.
Happy Hour Musical ce soir
20 février 2019 - 15h38
Concert de musique de chambre aujourd’hui à 18h30 à l’Auditorium Rainier
Projection du film Stromboli ce soir
19 février 2019 - 12h24
Karen, une Lituanienne internée dans un camp de personnes déplacées en Italie, s’éprend d’un soldat. Grâce au mariage qui se célèbre peu après, Karen peut redevenir une femme libre. Dans l’île de Stromboli où Antonio est pêcheur, Karen est déçue. Tout la sépare de ceux qui l’entourent et même de son mari, depuis la langue qu’ils parlent jusqu’à la vie qu’ils mènent. Rendez-vous au Théâtre des Variétés à 20h.
VIDEOS

Simulation d'attentat au CHPG

Retour en images sur l'exercice qui s'est déroulé au CHPG, du jeudi 21 jusqu'au samedi 23 février, simulant divers incidents majeurs. Ici, plusieurs attaques ...

23 février 2019 - 17h02