• Extension en mer

Au centimètre près

20 septembre 2018 - 16h03

Des marges de tolérance draconiennes, dix centimètres tout au plus pour des « monuments » de plus de 10 000 tonnes, la pose des caissons relève du défi technique. Un défi que les équipes de Bouygues TP Monaco envisagent cependant sereinement.

Premier de la série, le caisson dit « C2 » a été posé en ce début du mois de septembre. La procédure s’avère assez simple, du moins parfaitement logique. Equipé pour être amarré et tracté, le caisson est alors déplacé à proximité de sa destination finale par deux remorqueurs. Là, il est amarré via deux treuils, à deux points d’ancrage situés à terre. Les remorqueurs sont ensuite remplacés par des lignes d’ancrage. Lignes d’ancrage et treuils permettent alors de déplacer très précisément le caisson dans les axes horizontaux. Au fur et à mesure, le caisson est alors ballasté, dans un premier temps par le truchement de pompes injectant de l’eau. Pour rappel, les caissons sont divisés en cellules : à l’intérieur, des voiles béton viennent les cloisonner mais en conservant, par le bas, des voies de circulation pour l’eau, permettant ainsi d’équilibrer le ballast liquide naturellement. Le caisson s’enfonce alors petit à petit, de manière horizontale, jusqu’à atteindre une cinquantaine de centimètres du sol. Là débute l’opération la plus délicate. Le topographe entre en jeu et fait preuve de la plus grande attention. Il convient désormais de venir positionner le caisson à son emplacement définitif. Avec une contrainte d’ampleur : la marge de manœuvre, ce que l’on appelle la tolérance, ne dépasse pas les dix centimètres. « Une véritable prouesse technique pour des caissons de cette taille », analyse Arnaud Marin, ingénieur travaux maritimes pour Bouygues TP Monaco. Y compris au regard d’ouvrages nettement plus conséquents, à l’image du port de Tanger inauguré en juin dernier et de ses 143 caissons, mais dont les contraintes architecturales s’avéraient moins fortes.

Une possible seconde chance

Bien évidemment, l’idée consiste à respecter cette tolérance dès la première tentative. Mais fort heureusement, si jamais, après pose, les experts s’apercevaient qu’elle est dépassée, il est toujours possible de « déballaster », c’est-à-dire de vider un peu d’eau du caisson pour le faire flotter légèrement et venir effectuer un nouvel essai. Pour chacun des caissons, le directeur de Bouygues TP Monaco évalue à une journée le temps de pose. Par la suite, du matériau de ballastage de type 0/20, c’est-à-dire du sable, viendra remplacer l’eau située dans les caissons puis une dalle sera coulée pour fermer ces zones de ballastage en partie supérieure. La pose débute de préférence assez tôt le matin afin à la fois de profiter de la lumière du jour et, surtout, de conditions de mer généralement plus clémentes. Moins d’une vingtaine de personnes seront mobilisées pour la pose de chaque caisson.

Le début d’une série de 18

Le C2 ne constitue que le premier des 18 caissons. Mais un caisson spécifique. D’une part, précisément car il s’agit du premier donc il est à la fois celui qui inaugurera la technique de pose, mais également la référence en termes de positionnement pour les suivants qui viendront se coller à lui. D’autre part, car il est situé à proximité des piles du Fairmont, ce qui accroît les contraintes, notamment en matière de manœuvres. Par la suite, les 18 caissons seront reliés par une « magistrale » dont la technique permet de solidariser l’ensemble de la ceinture frôlant les 500 mètres de longueur. Cependant, les caissons, pour des raisons techniques, ne seront pas réellement juxtaposés mais seront distants de 20 à 30 centimètres selon les cas les uns des autres et reliés par des « clefs », des éléments permettant à la fois la solidarisation des caissons mais tout en maintenant une certaine souplesse, une élasticité à la manière de joints de dilatation dans la construction terrestre. A noter encore que 16 des 18 caissons dépasseront d’une hauteur de six mètres environ le niveau de la mer.

Georges-Olivier Kalifa

Photo ©Direction de la Communication

A lire aussi...

  • Extension en mer

Pose d’un caisson stratégique

1 avril 2019 - 16h16

Le caisson dit C8 de l’extension en mer du territoire monégasque a été posé samedi 30 mars. Un caisson particulier à deux titres. Tout d’abord parce que, contrairement à ce…

Lire la suite
  • Extension en mer

Record européen dans le cadre de l’extension en mer

5 mars 2019 - 15h56

La pose de deux émissaires dits R280 et EP Extension par l’entreprise Trasomar est actuellement en cours dans l’anse du Portier. Jouant le rôle d’exutoire de la chambre destinée à…

Lire la suite
LIVE !
Le Prince reçoit le chef indigène brésilien Raoni Metuktive aujourd’hui
23 mai 2019 - 14h40
Raoni Metuktive a entamé une tournée européenne dans le but d’alerter sur la situation préoccupante de l’Amazonie et des communautés autochtones du Brésil concernant la pression croissante des industries forestières et agroalimentaires. Le Souverain a accepté de recevoir le chef indigène afin d’exprimer son soutien dans le combat pour la préservation de l’Amazonie et la lutte contre la déforestation.
Séances d’essais du 77e Grand Prix
23 mai 2019 - 09h24
Le circuit sera ouvert au public à partir de 19h30.
OMS, Monaco participe à la 72e Assemblée mondiale de la Santé
22 mai 2019 - 15h04
Le thème du débat général de cette année est « la couverture sanitaire universelle : ne laisser personne de côté ». La délégation monégasque a évoqué les actions menées par le gouvernement afin d’atteindre l’objectif d’une couverture sanitaire universelle au niveau mondial. Cette assemblée devra adopter le Programme-Budget 2020-2021 de l’organisation, aligné sur les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030.
Victoria Silvstedt au Grand Prix
22 mai 2019 - 10h54
L’association « les Anges gardiens de Monaco » organise une vente caritative du jeudi 23 au dimanche 26 mai à la rue Princesse Caroline. Les panamas à 20€ seront autographiés par la célébrité suédoise, ambassadrice de l’association le dimanche 26 à midi.
Projection du film "Sweetie" à 20h au Théâtre des Variétés
21 mai 2019 - 15h23
Psychologiquement et affectivement perturbée, Kay éprouve de profondes angoisses dans la vie. Son mariage avec Louis n’arrange que momentanément les choses. Le retour de sa sœur aînée, Sweetie, va bousculer l’existence du couple.
27e édition du World Stars Football Match à 19h au Stade Louis II
21 mai 2019 - 11h46
L’A.S. Star Team MC composée d’importantes personnalités du monde, dont le prince Albert II, président d’honneur de l’association mais aussi capitaine, rencontrera les pilotes de F1 de la Nazionale Piloti pour le traditionnel rendez-vous. Les bénéfices récoltés à cette occasion permettront d’aider des enfants en difficulté dans le monde.
Ciné-Club « Love, Simon » à 19h à l’Agora Maison Diocésaine
20 mai 2019 - 15h16
Simon a une vie normale. Mais il garde pour lui un grand secret : personne ne sait qu’il est gay. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante...
Monaco participe à la 129e session du Comité des ministres à Helsinki
20 mai 2019 - 10h45
Cette réunion s’est déroulée les 16 et 17 mai et a rassemblé les ministres des Affaires étrangères des 47 états membres du Conseil de l’Europe. A son issue, les ministres ont adopté une décision politique réaffirmant les droits et obligations de chaque Etat, dont la nécessité de mettre en place un dispositif d'action permettant de pouvoir réagir lorsqu’un état ne respecte pas ses obligations ou les principes fondamentaux défendus par le Conseil de l'Europe.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo