• Extension en mer

Au centimètre près

20 septembre 2018 - 16h03

Des marges de tolérance draconiennes, dix centimètres tout au plus pour des « monuments » de plus de 10 000 tonnes, la pose des caissons relève du défi technique. Un défi que les équipes de Bouygues TP Monaco envisagent cependant sereinement.

Premier de la série, le caisson dit « C2 » a été posé en ce début du mois de septembre. La procédure s’avère assez simple, du moins parfaitement logique. Equipé pour être amarré et tracté, le caisson est alors déplacé à proximité de sa destination finale par deux remorqueurs. Là, il est amarré via deux treuils, à deux points d’ancrage situés à terre. Les remorqueurs sont ensuite remplacés par des lignes d’ancrage. Lignes d’ancrage et treuils permettent alors de déplacer très précisément le caisson dans les axes horizontaux. Au fur et à mesure, le caisson est alors ballasté, dans un premier temps par le truchement de pompes injectant de l’eau. Pour rappel, les caissons sont divisés en cellules : à l’intérieur, des voiles béton viennent les cloisonner mais en conservant, par le bas, des voies de circulation pour l’eau, permettant ainsi d’équilibrer le ballast liquide naturellement. Le caisson s’enfonce alors petit à petit, de manière horizontale, jusqu’à atteindre une cinquantaine de centimètres du sol. Là débute l’opération la plus délicate. Le topographe entre en jeu et fait preuve de la plus grande attention. Il convient désormais de venir positionner le caisson à son emplacement définitif. Avec une contrainte d’ampleur : la marge de manœuvre, ce que l’on appelle la tolérance, ne dépasse pas les dix centimètres. « Une véritable prouesse technique pour des caissons de cette taille », analyse Arnaud Marin, ingénieur travaux maritimes pour Bouygues TP Monaco. Y compris au regard d’ouvrages nettement plus conséquents, à l’image du port de Tanger inauguré en juin dernier et de ses 143 caissons, mais dont les contraintes architecturales s’avéraient moins fortes.

Une possible seconde chance

Bien évidemment, l’idée consiste à respecter cette tolérance dès la première tentative. Mais fort heureusement, si jamais, après pose, les experts s’apercevaient qu’elle est dépassée, il est toujours possible de « déballaster », c’est-à-dire de vider un peu d’eau du caisson pour le faire flotter légèrement et venir effectuer un nouvel essai. Pour chacun des caissons, le directeur de Bouygues TP Monaco évalue à une journée le temps de pose. Par la suite, du matériau de ballastage de type 0/20, c’est-à-dire du sable, viendra remplacer l’eau située dans les caissons puis une dalle sera coulée pour fermer ces zones de ballastage en partie supérieure. La pose débute de préférence assez tôt le matin afin à la fois de profiter de la lumière du jour et, surtout, de conditions de mer généralement plus clémentes. Moins d’une vingtaine de personnes seront mobilisées pour la pose de chaque caisson.

Le début d’une série de 18

Le C2 ne constitue que le premier des 18 caissons. Mais un caisson spécifique. D’une part, précisément car il s’agit du premier donc il est à la fois celui qui inaugurera la technique de pose, mais également la référence en termes de positionnement pour les suivants qui viendront se coller à lui. D’autre part, car il est situé à proximité des piles du Fairmont, ce qui accroît les contraintes, notamment en matière de manœuvres. Par la suite, les 18 caissons seront reliés par une « magistrale » dont la technique permet de solidariser l’ensemble de la ceinture frôlant les 500 mètres de longueur. Cependant, les caissons, pour des raisons techniques, ne seront pas réellement juxtaposés mais seront distants de 20 à 30 centimètres selon les cas les uns des autres et reliés par des « clefs », des éléments permettant à la fois la solidarisation des caissons mais tout en maintenant une certaine souplesse, une élasticité à la manière de joints de dilatation dans la construction terrestre. A noter encore que 16 des 18 caissons dépasseront d’une hauteur de six mètres environ le niveau de la mer.

Georges-Olivier Kalifa

Photo ©Direction de la Communication

A lire aussi...

  • Extension en mer

Record européen dans le cadre de l’extension en mer

5 mars 2019 - 15h56

La pose de deux émissaires dits R280 et EP Extension par l’entreprise Trasomar est actuellement en cours dans l’anse du Portier. Jouant le rôle d’exutoire de la chambre destinée à…

Lire la suite
  • Extension en mer

Le 7e caisson en cours de pose

22 février 2019 - 16h14

La pose du 7e caisson de l’extension en mer du territoire monégasque a débuté ce matin et devrait être achevée avant la fin de la journée. Le visage du futur…

Lire la suite
LIVE !
Montage de la première tribune du circuit F1 aujourd’hui par l’Automobile Club de Monaco
20 mars 2019 - 15h31
Film « Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin »
20 mars 2019 - 12h12
Jack Burton accompagne son ami Wang Chi à l'aéroport de San Francisco afin d'accueillir Miao Yin, la fiancée de ce dernier. Mais Miao Yin est convoitée par Lo Pan, un puissant sorcier désincarné qui pense pouvoir récupérer son enveloppe charnelle en épousant une chinoise aux yeux verts. Jack, simple camionneur, se retrouve au cœur de Chinatown, au beau milieu d'une lutte surnaturelle entre les puissances du Bien et du Mal orientales. Rendez-vous à 19h à la Sonothèque José Notari.
BNP Paribas sensibilise ses équipes à la transition énergétique
20 mars 2019 - 11h45
La banque BNP Paribas Wealth Management Monaco organisait hier en présence de la Mission pour la transition énergétique (MTE), devant plus de 90 salariés, une présentation sur ses engagements en la matière. Depuis plusieurs années, l’établissement développe de nombreuses actions dans cette perspective, notamment via la signature du Pacte National de la transition énergétique en 2018. Plusieurs membres de la MTE ont répondu aux différentes questions des salariés et recueilli de nouvelles signatures du Pacte National.
Conférence « Avec Voix et Éloquences » à la Maison de France
20 mars 2019 - 10h12
Cycle Culture et Francophonie 2019 : Conférence sur le thème "Avec Voix et Éloquences" par Jean-Philippe Lafont. Rendez-vous à 18h30.
La mission permanente de Monaco à l’ONU accueille Marc Rosen
20 mars 2019 - 09h26
Le mois de mars est traditionnellement celui de la femme à l’ONU, pendant lequel se déroule la commission de la condition de la femme. A cette occasion, Marc Rosen, designer de flacons de parfum iconiques a été invité. Le comité d’accueil des délégations onusiennes a pu découvrir le travail de conception des flacons de parfum. Marc Rosen a été vainqueur de septs Prix FIFI, équivalent des Oscars pour l’industrie du parfum. Il est le président chaque année du Luxe Pack.
Un guide pour la protection des tortues marines
20 mars 2019 - 08h10
Plongeurs, associations de plaisanciers, pêcheurs, capitaineries et autres pratiquants réguliers des eaux monégasques étaient présents hier au Musée océanographique pour acquérir les bons réflexes en cas de rencontre avec une tortue de mer. Retrouvez le guide ici.
Film « Free Zone » au Théâtre des Variétés ce soir
19 mars 2019 - 14h38
Projection organisée par l’Institut audiovisuel de Monaco à 20h.
Nouveaux horaires à la Bibliothèque Princesse Caroline et à la Ludothèque
18 mars 2019 - 14h09
A compter dès aujourd’hui : - Lundi :14h à 18h30 - Mardi, jeudi et vendredi : 10h à 12h – 14h à 18h30 - Mercredi : 10h à 12h – 13h à 18h30
VIDEOS

Simulation d'attentat au CHPG

Retour en images sur l'exercice qui s'est déroulé au CHPG, du jeudi 21 jusqu'au samedi 23 février, simulant divers incidents majeurs. Ici, plusieurs attaques ...

23 février 2019 - 17h02