• Sport

ASM Rugby, l’heure de la transformation

21 septembre 2018 - 17h12

Avec l’arrivée d’un stade, c’est tout un club qui évolue. Dorénavant installé au Devens à Beausoleil après des années de galère, l’ASM Rugby se structure et met en application ses idées. Quant à l’équipe fanion, elle vise plus que jamais l’accession en Fédérale 3 en fin de saison.

 

« En termes de terrain et d’infrastructures, nous avons toujours été dans le dur. Quelque part, cela a été une force pour nous, ça nous a permis de rassembler les joueurs et de construire un groupe ». Encore en tenue après l’entraînement qui s’est achevé à 21h30, Thomas Riqué prend le temps de conter l’histoire de l’ASM Rugby, dont il est devenu président (tout en jouant) après l’avoir relancé il y a huit ans. Jusqu’à la saison dernière, son club voguait de stade en stade, jouant « à domicile » tantôt au Val d’Anaud à Menton, tantôt aux Arboras à Nice, voire même au Joseph-Merceron-Vicat… à Blausasc ! « Nous allons garder cet ADN en toute humilité, ce que l’on ne cesse d’inculquer à nos joueurs, assure le président. On va grandir avec cette histoire-là, mais aussi avec tout ce que nous avons dorénavant et qui nous permettra de devenir meilleurs demain ».

La nouvelle, tombée en décembre dernier, avait provoqué une joie immense chez les nombreux licenciés de l’ASM Rugby (350 cette année) : un complexe sportif – comprenant stade, vestiaires, sanitaires et tribune de plus de 300 places – serait construit au Devens, à Beausoleil, dans les mois à venir. Les travaux ont été rapides et l’ensemble a été livré début août, favorisant, ainsi, le développement du club et de la pratique (voir page 78), comme l’explique Thomas Riqué : « Nous remercions la Principauté et tous les gens qui ont œuvré pour ce stade de qualité. L’accès est plus facile, étant bien plus proche de Monaco. Les retours des joueurs sont bons. Et l’on voit déjà ce que nous apporte ce complexe, c’est-à-dire des effectifs supplémentaires, notamment pour l’équipe fanion ».

Les joueurs ont repris en avance

Un discours partagé par Sylvain Masson. L’entraîneur des avants, qui entame sa deuxième saison à l’ASM Rugby, dénote une certaine différence depuis la livraison du stade : « Nous sommes déjà plus nombreux. Si l’on fait le recensement des joueurs qui ont pris une licence et sont à l’entraînement avant le début du championnat, nous devons être au moins 85, si ce n’est plus. Sachant que certains ont des obligations et que d’autres viennent pour la réserve, l’on peut compter sur une quarantaine de joueurs pour l’équipe première, ce qui est une très bonne base ». L’an dernier, son travail en duo avec Ludovic Chambriard, entraîneur des arrières, avait permis d’obtenir de très bons résultats, leurs joueurs tutoyant les sommets et une montée en Fédérale 3 durant une grande partie de la saison, avant de la manquer de très peu. Mais en acquérant finalement la troisième place de Division Honneur (sixième échelon français), ces derniers ont gagné le droit de disputer le championnat de France contre des équipes engagées dans le même niveau. « En arrivant au club, j’avais annoncé cette qualification comme objectif. Cela a été une vraie surprise d’y parvenir (élimination en 1/16 de finale contre les Ariégeois de Saint-Girons, NDLR) », avoue Sylvain Masson.

Alors, pour se donner toutes les chances d’accéder à la Fédérale 3 en fin de saison, les joueurs ont débuté leur préparation physique mi-juillet, soit trois semaines avant la reprise officielle ! Sous la tutelle de Christos Fiotakis, préparateur physique, ils ont enchaîné exercices et courses, tâtant un peu le ballon lors d’oppositions de beach-rugby. « C’était exceptionnel, ils ont commencé à dix et ont fini à une trentaine, s’exclame l’entraîneur des avants. Cela nous a montré que nous étions sur le bon chemin ».

 

©RC

 

Les Monégasques seront attendus

Si l’équipe a réussi à conserver la bonne ossature de l’an dernier, elle a également enregistré l’arrivée d’éléments parfois rodés à l’échelon supérieur, souhaitant prendre part à un projet intéressant et sérieux. Le coaching a également changé : Ludovic Chambriard parti vers d’autres horizons, Luciano Orquera, ex-international italien, a pris le relais et apportera son expérience (voir pages suivantes). « J’ai été content de travailler avec Ludo, nous avons initié une belle dynamique. Avec Luciano, c’est la première fois que j’ai une telle complémentarité avec un autre entraîneur. Nous nous appelons tous les jours depuis mi-juin, nous avons beaucoup d’idées en commun », révèle Sylvain Masson, qui explique d’ailleurs que les Monégasques seront attendus cette saison. Mourillon, Sisteron ou encore Saint-Laurent-du-Var seront les concurrents les plus féroces de l’ASM Rugby. « J’ai envie de dire que nous serons notre plus gros adversaire. Sera-t-on capable de remettre ce bleu de chauffe et d’imposer notre jeu chaque dimanche ? Si nous y parvenons, cela deviendra intéressant », recadre l’entraîneur. Il poursuit : « L’an dernier, ce groupe est devenu gourmand et expérimenté. Nous leur avons transmis le virus et j’espère que, cette année, ils feront d’autant plus d’efforts. Cela peut être une saison historique et merveilleuse, mais il faudra passer par la douleur, le combat et la difficulté ».

Adossé à la barrière peu avant de rentrer aux vestiaires, Thomas Riqué acquiesce. « Nous avons pris le club à une période où c’était assez difficile. Depuis, nous avons grandi et demeurons relativement ambitieux, lance le président, pour qui la transformation de l’ASM Rugby peut être la base de grandes choses. Nous souhaitons créer une identité rugby à Monaco, avec une tribune qui se remplit chaque week-end, des matches de grande qualité. C’est ça, le rugby. Un sport populaire ».

 

Jérémie Bernigole

Photo © Fred Remotiv

A lire aussi...

  • Sport

La Société nautique sur tous les fronts

20 mars 2019 - 15h31

Les rameurs et rameuses monégasques ont participé à deux compétitions, l’une à Marignane, l’autre à Marseille, dimanche. Dimanche, 30 rameurs et rameuses ont représenté la Société nautique en compétition. La…

Lire la suite
  • Sport

Toujours aussi sérieux, l’AS Monaco Rugby s’offre le derby

17 mars 2019 - 18h48

Assurés d’une montée sportive en Fédérale 3 depuis la semaine dernière, les joueurs de Luciano Orquera et de Sylvain Masson n’ont pas fauté contre le Stade Laurentin (39-13), cet après-midi.…

Lire la suite
LIVE !
Montage de la première tribune du circuit F1 aujourd’hui par l’Automobile Club de Monaco
20 mars 2019 - 15h31
Film « Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin »
20 mars 2019 - 12h12
Jack Burton accompagne son ami Wang Chi à l'aéroport de San Francisco afin d'accueillir Miao Yin, la fiancée de ce dernier. Mais Miao Yin est convoitée par Lo Pan, un puissant sorcier désincarné qui pense pouvoir récupérer son enveloppe charnelle en épousant une chinoise aux yeux verts. Jack, simple camionneur, se retrouve au cœur de Chinatown, au beau milieu d'une lutte surnaturelle entre les puissances du Bien et du Mal orientales. Rendez-vous à 19h à la Sonothèque José Notari.
BNP Paribas sensibilise ses équipes à la transition énergétique
20 mars 2019 - 11h45
La banque BNP Paribas Wealth Management Monaco organisait hier en présence de la Mission pour la transition énergétique (MTE), devant plus de 90 salariés, une présentation sur ses engagements en la matière. Depuis plusieurs années, l’établissement développe de nombreuses actions dans cette perspective, notamment via la signature du Pacte National de la transition énergétique en 2018. Plusieurs membres de la MTE ont répondu aux différentes questions des salariés et recueilli de nouvelles signatures du Pacte National.
Conférence « Avec Voix et Éloquences » à la Maison de France
20 mars 2019 - 10h12
Cycle Culture et Francophonie 2019 : Conférence sur le thème "Avec Voix et Éloquences" par Jean-Philippe Lafont. Rendez-vous à 18h30.
La mission permanente de Monaco à l’ONU accueille Marc Rosen
20 mars 2019 - 09h26
Le mois de mars est traditionnellement celui de la femme à l’ONU, pendant lequel se déroule la commission de la condition de la femme. A cette occasion, Marc Rosen, designer de flacons de parfum iconiques a été invité. Le comité d’accueil des délégations onusiennes a pu découvrir le travail de conception des flacons de parfum. Marc Rosen a été vainqueur de septs Prix FIFI, équivalent des Oscars pour l’industrie du parfum. Il est le président chaque année du Luxe Pack.
Un guide pour la protection des tortues marines
20 mars 2019 - 08h10
Plongeurs, associations de plaisanciers, pêcheurs, capitaineries et autres pratiquants réguliers des eaux monégasques étaient présents hier au Musée océanographique pour acquérir les bons réflexes en cas de rencontre avec une tortue de mer. Retrouvez le guide ici.
Film « Free Zone » au Théâtre des Variétés ce soir
19 mars 2019 - 14h38
Projection organisée par l’Institut audiovisuel de Monaco à 20h.
Nouveaux horaires à la Bibliothèque Princesse Caroline et à la Ludothèque
18 mars 2019 - 14h09
A compter dès aujourd’hui : - Lundi :14h à 18h30 - Mardi, jeudi et vendredi : 10h à 12h – 14h à 18h30 - Mercredi : 10h à 12h – 13h à 18h30
VIDEOS

Simulation d'attentat au CHPG

Retour en images sur l'exercice qui s'est déroulé au CHPG, du jeudi 21 jusqu'au samedi 23 février, simulant divers incidents majeurs. Ici, plusieurs attaques ...

23 février 2019 - 17h02