• Economie

Alexandre Maniloff : « Nous voulons aider les entreprise grâce à nos actions »

20 février 2019 - 15h22

Président de la Jeune Chambre Economique de Monaco (JCEM) pour l’année 2019, Alexandre Maniloff se confie sur les projets et ambitions de son mandat.  Rencontre avec l’homme de communication à la tête de la JCEM.

Aux commandes de la société monégasque Kromyk, spécialisée dans la communication globale et l’évènementiel corporate, Alexandre Maniloff a fait son entrée au sein de la JCEM en 2014. Membre depuis plus de quatre ans, il en a été nommé président pour l’année 2019.  C’est dans les locaux de son agence, un bureau sobre et lumineux, que le trentenaire se livre.

Qu’implique d’être à la tête de la JCEM ?

Beaucoup de travail ! (Il sourit puis marque une pause) La JCEM prend en général 70% du temps de travail, les premiers mois requièrent beaucoup d’investissement en ce qui concerne la mise en route et l’administratif. C’est toute une équipe qui se renouvelle. Aujourd’hui nous avons environ 80 membres actifs dans chaque commission et répartis dans trois pôles : le networking, l’entreprenariat et la formation. La réorganisation de ces membres demande beaucoup de temps. Notre mission première est de développer l’économie locale. Nous voulons aider les entreprises grâce à nos actions.

Pourquoi ce changement annuel ?

C’est une volonté. Nous sommes affiliés à la JCI Monde qui compte 200 000 membres. Les présidents et les membres du conseil d’administration de chaque JCE changent tous les ans.

Quels sont vos objectifs pour cette année ?

Jusqu’à présent nous étions organisateurs d’évènements. Mon objectif cette année s’axe sur deux volontés. Tout d’abord, je souhaite mettre en place une commission d’étude sur les différents gagnants et participants de nos concours. Cela pour comprendre leurs besoins, leurs attentes et surtout les freins qu’ils rencontrent lors du développement de leurs activités professionnelles. Nous nous sommes rendus compte, notamment en ce qui concerne la législation et la domiciliation, que ce n’est pas évident pour une start-up de s’implanter à Monaco.  Nous voulons identifier ces problématiques. Une commission à part entière pourra travailler sur cela. Sans oublier les entreprises fleurissantes qui ont participé à nos concours. Cette commission étudiera également ces dossiers.

Puis, je souhaite donner une continuité à nos membres et les intégrer dans toutes nos actions. Aujourd’hui il y a le conseil d’administration et les membres sont un peu à part, cela ne peut plus continuer. Nos actions dépendent du travail d’équipe.  Je veux mettre en place des processus qui pourront favoriser cette volonté.

Nous avons créé le Wiki. C’est notre Wikipédia ! (Il sourit) Une plateforme qui stocke l’ensemble de nos projets et démarches.  Il regroupera toutes les procédures et toutes les informations nécéssaires à nos actions. Grâce à lui, nous pourrons enfin avoir un suivi d’année en année. Mon objectif est tout simplement de faciliter le travail de chacun, car encore une fois, nous avons tous à la JCEM, une deuxième activité professionnelle.

En tant qu’homme de communication, quels sont vos projets pour la JCEM en termes de communication ?

Cette année, ma volonté est tout d’abord de mettre en avant et de présenter notre calendrier d’évènements, qui est très riche avec une quarantaine de manifestations. Par ailleurs, nous avons présenté le calendrier à la presse récemment. C’était une première en cinq ans d’existence. Les réseaux sociaux sont indispensables aujourd’hui, nous en avons fait un pôle spécifique, car, en raison du changement annuel de président et du conseil d’administration, il n’y a pas de réel suivi dans nos actions de communication. Avoir une personne dédiée pour la communication est plus simple, cela facilite notre travail.

Avoir deux activités n’est pas simple, et vous l’avez annoncé, la JCEM demande environ 70% de votre temps de travail. Comment organisez-vous votre temps ? Est-il possible d’avoir un équilibre en ayant deux activités ?

Ma force est de faire confiance. Je donne de l’autonomie. Nous devons le faire. Nous devons laisser travailler nos membres.  Tout réside dans le travail en équipe.

J’ai la chance d’avoir un associé qui me soutient depuis de nombreuses années. L’organisation du temps n’est pas simple, j’en ai parlé avec lui et avec ma famille.  Nous avons pesé le pour et le contre. En ce qui concerne Kromyk, mon associé prendra un peu le relais.  Et puis, nous avons la chance d’avoir les nouvelles technologies, cela me permettra d’être ‘toujours présent’.  Je ne peux pas changer toute l’organisation de mon entreprise, mais je fais confiance, je délègue.

Daniela Guerra

®Camille Le Saux

A lire aussi...

  • Economie
  • Société

Le MEB et les Ballets en Sibérie

24 février 2020 - 12h31

Double déplacement monégasque à Novossibirsk la semaine dernière. Le Monaco Economic Board avait profité d’une tournée des Ballets de Monte-Carlo pour emmener ses membres au cœur de la Silicon Valley…

Lire la suite
  • Economie
  • Politique
  • Société

Numérique : transition ou révolution ?

13 février 2020 - 16h47

En ce 13 février, Frédéric Genta a fait, à l'occasion d'un déjeuner avec la presse au Yacht Club de Monaco, un premier bilan d’Extended Monaco lancé en avril 2019, mais…

Lire la suite
LIVE !
Thursday Live Session avec The Limboos à 18h30 à l’Espace Indigo du Grimaldi Forum
27 février 2020 - 07h53
Conférence sur le thème « Réincarnation et karma : mythe ou réalité ? » par Philippe Deschamp demain à 19h30 à la Maison des Associations
26 février 2020 - 10h52
Conférence organisée par l'Association Amorc Monoecis.
Thursday Live Session avec The Limboos demain à 18h30 à l’Espace Indigo du Grimaldi Forum
26 février 2020 - 08h43
Ciné bla bla « Les extra-terrestres », analyse filmique animée par Jérémy Belando à 16h à la Sonothèque José Notari
26 février 2020 - 07h58
M.N. Lemieux : récital annulé
25 février 2020 - 11h49
En raison de circonstances familiales, Marie-Nicole Lemieux est contrainte d’annuler le récital « De Goethe à Baudelaire » du dimanche 1er mars à la salle Garnier. Les clients sont invités à se rapprocher du service billetterie pour le remboursement de leurs billets à l’Atrium du Casino de Monte-Carlo, Place du Casino ou au +377 98 06 28 28, ouvert du mardi au samedi et les jours de concert de 10h à 17h30.
Coronavirus : tests négatifs
25 février 2020 - 11h14
Les tests de détection du coronavirus réalisés sur 4 personnes présentant des symptômes suspects à Monaco se sont tous révélés négatifs. A cette heure, aucun cas n’est donc avéré en Principauté dont les autorités restent très vigilantes.
Buhurt : Les Grimaldi Milites organisent une session découverte
25 février 2020 - 11h10
L’équipe monégasque des Grimaldi Milites organise le samedi 7 mars une session découverte entre 10h et 12h dans sa salle d’entraînement, à l’intérieur de l’immeuble le « Triton ». Séance collective d’initiation, essais de l’armure, présentation des règles… une occasion à ne pas manquer pour ceux qui souhaitent venir découvrir la pratique du combat médiéval. Pour participer, rendez-vous sur le site grimaldimilites@gmail.com. Date limite des inscriptions le jeudi 5 mars.
Ciné bla bla « Les extra-terrestres », analyse filmique animée par Jérémy Belando demain à 16h à la Sonothèque José Notari
25 février 2020 - 10h47
VIDEOS

Retour en images sur l’édition 2019 du Monaco Yacht Show

1 octobre 2019 - 16h13

La Gazette de Monaco Immo