• Art & Culture

Trois questions à Adrien Anderson, le romancier aux multiples facettes

3 mars 2019 - 13h00

Chroniqueur radio passionné, spécialisé dans la politique, la culture et notamment dans les affaires criminelles et romancier polyvalent, Adrien Anderson était présent pour la première fois au Salon du Livre à Monaco, et cela pour promouvoir son dernier ouvrage, Le Cercle de Seth, où l’auteur dresse une analyse du terrorisme actuel.

Pouvez-vous nous présenter Le Cercle de Seth ?

Cela a démarré en Pologne, j’étais dans un séminaire. Lors des visites j’ai vu des choses qui m’ont marqué… J’ai donc imaginé un polar, c’était la naissance du Cercle de Seth.

Avec cette œuvre, je pointe du doigt le terrorisme, par le biais de la dimension ésotérique. Le gourou d’une secte, devient meurtrier en série. L’inspecteur chargé de l’enquête aura progressivement l’impression de se rapprocher du meurtrier, puis découvrira que la volonté de cette secte est d’asservir le monde.

Avez-vous prévu une suite ? D’autres livres ?

Non, je n’ai rien prévu et j’aurais pu, car mon histoire finit mal (il rigole). Mon héros ne mourra pas mais il vivra quelque chose qui l’affectera à jamais. Il sera question de reconversion et de guerre de pouvoir au sein de la police.  Avec cette œuvre je ne cherche pas à faire peur aux lecteurs, j’essaie juste d’illustrer ce qui pourrait arriver un jour.

Mon prochain livre c’est une fiction. Je change volontairement de style, je refuse de m’enfermer dans un genre précis. J’ai envie de me remettre en question, de me redécouvrir. Ce que j’écrivais dans le passé, n’avait rien à avoir avec ce que j’écris aujourd’hui, et ce que j’écris aujourd’hui n’aura rien à avoir avec ce que j’écrirai demain.

On vous présente comme un auteur « prometteur », quelles sont vos attentes ?

On ne démarre jamais par l’Everest, plus on progresse dans sa vie d’auteur, plus on écrit et on affine un style, et pour moi, l’idéal c’est de rester humble. Je pense que chaque auteur doit apporter sa « patte » à la littérature. L’écrivain se doit de garder un lien avec le lecteur, et cela passe en partie par les rencontres. C’est ce que j’attends : l’échange, connaître la vision du lectorat et en débattre, car j’adore perdre le lecteur dans mes pages, le pousser à réfléchir, à essayer de comprendre ce qui va se passer.

Propos recueillis par Daniela Guerra

© DG

A lire aussi...

  • Art & Culture

Institut audiovisuel : « Rassemblement de motards à Pra-Loup »

8 août 2020 - 07h48

Pendant la période de confinement, l’Institut audiovisuel de Monaco avait invité à voir ou à revoir certains « instantanés » diffusés dans le cadre des projections de « Tout l’Art du…

Lire la suite
  • Art & Culture

« Monaco et l’automobile, de 1893 à nos jours » : pas d’exposition mais un catalogue

6 août 2020 - 14h11

Si le grand évènement de l’été a dû être annulé en raison de la crise sanitaire, les organisateurs ont tout de même souhaité mettre à la vente le catalogue de…

Lire la suite
LIVE !
Quête pour Beyrouth
8 août 2020 - 10h28
Le diocèse de Monaco informe qu’à travers l’association Caritas, confédération internationale d'organisations catholiques à but caritatif présente dans plus de 200 pays et territoires, il organise une levée de fonds en faveur des habitants de Beyrouth touchés par les explosions de mardi dernier. Une quête sera organisée ce week-end à la sortie des messes dominicales dans toutes les églises de Monaco et de la paroisse du Saint-Esprit (Beausoleil, Cap d’Ail, La Turbie, Peille).
Solidarité : la Croix-Rouge monégasque offre 100000 euros au Liban
7 août 2020 - 14h29
Les explosions de mardi qui ont provoqué la mort de plus d’une centaine de personnes et un total de plus de 5000 blessés à Beyrouth ont entraîné une vague de solidarité, y compris en Principauté où l’on dénombre une communauté de plusieurs centaines de résidents libanais. Dans ce contexte, la Croix-Rouge monégasque consacre une enveloppe de 100000 euros pour venir en aide à la population du pays déjà frappée par une crise économique, sociale et sanitaire.
Concert au Palais princier ce soir à 21h30
6 août 2020 - 16h30
L’Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo donne ce soir l’un de ses deux concerts de cette saison (seulement sur invitation) dans la cour du Palais princier. Sous la direction de Juraj Valčuha avec le violoniste Maxim Vengerov. Œuvres de Bizet, Schreker et Mendelssohn.
Nouvelle arrivée au sein de l’effectif de la Roca Team
5 août 2020 - 16h30
Un nouveau renfort sur la ligne arrière vient de signer pour l’AS Monaco Basket. Le club monégasque s’est assuré les services d’Abdoulaye Ndoye. Formé par le Cholet Basket (CB) depuis ses 15 ans, le Français, aujourd’hui âgé de 22 ans, a fait ses débuts en Jeep Elite à 18 ans. Il s’est ensuite peu à peu installé dans le cinq majeur du CB. « Je suis attiré par l’exigence qui est celle au quotidien d’un club comme l’ASM, je suis venu pour sortir de ma zone de confort. Monaco, pour moi, c’est un pas en avant et c’était à mes yeux le meilleur choix », a commenté le joueur à l’annonce de sa signature. 
Monaco Vidéo Electrique, nouvelle société qualifiée « PASSI » en cybersécurité
5 août 2020 - 16h04
Monaco compte désormais quatre sociétés qualifiées de Prestataire d’Audit de la Sécurité des Systèmes d’Information (PASSI). Dominique Riban, directeur de l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN), a remis à Cristiano Toso, directeur de la société Monaco Vidéo Electrique, ce diplôme, comme l’indique un communiqué du gouvernement.
L’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo se produit au Fort Antoine à 21h30
4 août 2020 - 09h18
Sous la direction de Kazuki Yamada, l’Orchestre Philharmonique interprétera un spectacle intitulé Sérénade au Clair de lune. Les bois de l’Orchestre reprendront Mozart, Debussy ainsi que Gounod. Kazuki Yamada, qui dirige l’Orchestre philharmonique monégasque depuis septembre 2016, a d’abord suivi des études de musique à l’University of Fine Art and Music à Tokyo, puis les a poursuivies à l’Académie internationale d’été du Mozarteum de Salzbourg, en Autriche. Sa rapide notoriété internationale lui a permis de diriger les orchestres philharmoniques de Saint-Pétersbourg, de Stockholm et de Paris. En 2017, il réussit à remplir la Philharmonie de Paris avec la toute première représentation de l’Orchestre Philharmonique de la Principauté dans la capitale.
Khatia Buniatishvili en concert à l’Opéra Garnier à 20h30
3 août 2020 - 12h27
La talentueuse pianiste d’origine géorgienne se produira ce soir à la salle Garnier, offrant un récital oscillant entre Mendelssohn, Schubert, Debussy ou encore Franck. Initiée au piano par sa mère à l’âge de trois ans, Khatia Buniatishvili a donné son premier concert à l’âge de six ans. Ayant joué pour l’orchestre symphonique de la BBC ou encore celui de Paris, la pianiste émérite est également soliste et chambriste. Signé sous le label de Sony Classical, son dernier album sorti en 2019, intitulé Schubert, est disponible sur les plateformes de téléchargement légal.
Le Stade Nautique Rainier III, Hercule Fitness Club et A Casa di Soci obtiennent le label Monaco Safe
1 août 2020 - 10h38
Trois sites municipaux recevant du public viennent d’obtenir le label Monaco Safe : le Stade Nautique Rainier III, Hercule Fitness Club et A Casa di Soci – la Maison des Associations. Mis en place il y a quelques jours par le gouvernement et plus particulièrement la direction de l’Action sanitaire en collaboration avec le Welcome Office, le label Monaco Safe est destiné à garantir aux clients et visiteurs de la Principauté des conditions d’accueil optimales dans le respect des règles sanitaires en vigueur pour lutter contre la propagation du virus de la covid 19. Au travers de cette labellisation, le gouvernement souligne les efforts consentis par les équipes du Stade Nautique Rainier III, d’Hercule Fitness Club et d’A Casa di Soci pour permettre le meilleur accueil de leurs clients.
La Gazette de Monaco Immo