• Sport

Eugénie Le Sommer : « Je veux faire avancer les choses »

12 novembre 2018 - 17h26

Habituée à faire trembler les filets, l’attaquante de l’Olympique Lyonnais et de l’équipe de France devra être aussi précise et offensive au comité directeur de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), elle qui est récemment devenue la première femme élue à ce poste. Présente à Sportel, Eugénie Le Sommer explique que cette nomination ne lui fait cependant pas perdre de vue son objectif : remporter la Coupe du Monde, que la France organisera du 7 juin au 7 juillet prochain.

De vos débuts en 1994, à l’âge de cinq ans, à aujourd’hui, quels changements avez-vous perçu dans le football féminin ?

La place de la fille et de la joueuse a changé. Je ne dis pas que c’était compliqué, mais, à l’époque, nous étions regardées différemment. Tout simplement parce que nous étions des filles qui jouions au football. Aujourd’hui, j’ai toute ma place dans ce milieu, même s’il y a encore des barrières à faire tomber. On sait qu’il y a une équipe de France féminine et que le football est également un sport pour les femmes. Ce n’était pas le cas à l’époque. Je jouais avec les garçons et, chaque week-end, j’entendais : « Ah, ils ont une fille dans leur équipe ! » C’était spécial. Cela s’est dorénavant démocratisé.

Comment l’expliquez-vous ?

Par la médiatisation du football féminin. Aujourd’hui, une fille peut regarder des matches à la télévision et donc avoir envie d’y jouer. Personnellement, je n’en avais jamais vu quand j’étais enfant. Nous n’avions pas forcément de modèles. Je jouais parce que j’avais cela en moi, mais une fille qui souhaitait faire du sport ne se dirigeait pas vers le football.

Vous avez récemment été élue au comité directeur de l’UNFP, devenant la première femme à ce poste. Quelle importance revêt cette élection ?

Elle représente beaucoup. C’est déjà une grande fierté, un pas en avant aussi, car c’est une première et il faut le souligner. Je suis très heureuse, mais je n’ai pas envie que cela soit la seule raison pour laquelle j’ai été élue. Je veux montrer que j’ai ma place dans ce comité directeur, que j’ai beaucoup à dire et que je n’hésiterai pas à le faire. Je veux faire avancer les choses, pas uniquement le football féminin. Peut-être apporter une vision différente par rapport au football en général.

Cet été, la France organisera la Coupe du Monde pour la première fois de son histoire. Comment avez-vous réagi à cette annonce ?

C’est un rêve de pouvoir disputer cette compétition à la maison. Tout le pays commence à en parler. La Fédération met en place des actions en ce sens. Nous évoluerons dans de belles enceintes. Pour avoir de l’affluence au stade, les conditions doivent être bonnes. Le niveau sera relevé. J’espère que nous ferons un beau parcours avec l’équipe de France et que cette Coupe du Monde sera un grand tremplin pour le football féminin dans l’Hexagone et à l’international.

40 000 billets ont été vendus dès l’ouverture de la billetterie…

(Elle sourit) C’est la preuve que cette compétition suscite un intérêt et que les gens sont prêts à venir. C’est super. Ce n’est jamais évident de remplir les stades, surtout pour des matches sans l’équipe de France. Le mois de juin est encore loin, mais j’espère que le public sera au rendez-vous.

La pression grandit ?

Oui, j’en entends très régulièrement parler depuis le début de la saison. Que ce soit les médias, les gens que je croise dans la rue…

Qu’est-ce qu’ils vous disent ?

Que l’on doit gagner ! (Elle rit) Il y a aussi beaucoup de messages d’encouragement aussi. Les médias veulent s’y intéresser. L’on sait que cela prendra plus d’ampleur à l’approche du tournoi mais j’espère que cette pression sera positive et qu’elle agira comme une motivation supplémentaire pour aller le plus loin possible.

La Coupe du Monde sera diffusée en clair, puisque TF1 a acquis les droits pour une dizaine de millions d’euros. Une belle marque de reconnaissance ?

Totalement. Les droits télé du football féminin sont en augmentation, c’est une bonne chose puisque cet argent servira au développement, aux clubs… Il y aura forcément des retombées au niveau financier. L’argent, c’est un peu le nerf de la guerre. Cela permettra d’avoir de plus en plus de professionnalisation et, ainsi, d’améliorer encore le football féminin.

Vous imaginiez disputer une Coupe du Monde à domicile ?

J’ai grandi avec ce rêve, avec 1998 et la victoire des garçons à la maison. C’était formidable. Et là, c’est juste magique de pouvoir vivre cela. C’est une fois dans une vie… et ce n’est pas offert à tout le monde. Je mesure la chance que j’ai. Il y a encore du chemin, beaucoup de choses peuvent se passer ! (Elle tape du poing sur la table pour se porter chance)

Vous avez tout gagné en club, avec l’Olympique Lyonnais, mais toujours rien…

(Elle complète en riant) Avec l’équipe de France ! Il me manque ce titre avec les Bleues. Ce serait beau. Notre équipe a de la qualité et peut aller très loin. Il ne suffit pas de le dire, il faut le faire.

Parfois, un succès se joue sur des détails. Il faudra le provoquer, ce petit brin de réussite. Je suis persuadée que le public peut nous aider à gagner des matches en poussant l’équipe. C’est un supplément d’âme.

Vous allez réaliser votre rêve. Que diriez-vous à une fille qui souhaite jouer au football ?

Je lui dirais de foncer, de jouer, tout simplement. Le football est aussi pour les filles. J’ai envie de lui dire que le plus important est d’être heureuse. Et si cela passe par la pratique du football, qu’elle continue sans jamais écouter les gens qui lui diront le contraire.

Propos recueillis par Jérémie Bernigole

Photo ©DR

A lire aussi...

  • Sport

Les pilotes ont joué le jeu à la fanzone

24 mai 2019 - 17h09

Pour les quatre jours du Grand Prix, de 9h à 21h, la Place d’Armes se transforme en fanzone pour faire vivre l’ambiance de la compétition au travers de nombreuses animations…

Lire la suite
  • Société
  • Sport

Pourquoi n’y a-t-il pas de Formule 1 le vendredi ?

24 mai 2019 - 09h30

En règle générale, lors d’un Grand Prix automobile, les pilotes sont autorisés à s’entraîner le vendredi précédant la course. Néanmoins, à Monaco, les essais se font le jeudi, et la…

Lire la suite
LIVE !
Le Prince reçoit le chef indigène brésilien Raoni Metuktive aujourd’hui
23 mai 2019 - 14h40
Raoni Metuktive a entamé une tournée européenne dans le but d’alerter sur la situation préoccupante de l’Amazonie et des communautés autochtones du Brésil concernant la pression croissante des industries forestières et agroalimentaires. Le Souverain a accepté de recevoir le chef indigène afin d’exprimer son soutien dans le combat pour la préservation de l’Amazonie et la lutte contre la déforestation.
Séances d’essais du 77e Grand Prix
23 mai 2019 - 09h24
Le circuit sera ouvert au public à partir de 19h30.
OMS, Monaco participe à la 72e Assemblée mondiale de la Santé
22 mai 2019 - 15h04
Le thème du débat général de cette année est « la couverture sanitaire universelle : ne laisser personne de côté ». La délégation monégasque a évoqué les actions menées par le gouvernement afin d’atteindre l’objectif d’une couverture sanitaire universelle au niveau mondial. Cette assemblée devra adopter le Programme-Budget 2020-2021 de l’organisation, aligné sur les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030.
Victoria Silvstedt au Grand Prix
22 mai 2019 - 10h54
L’association « les Anges gardiens de Monaco » organise une vente caritative du jeudi 23 au dimanche 26 mai à la rue Princesse Caroline. Les panamas à 20€ seront autographiés par la célébrité suédoise, ambassadrice de l’association le dimanche 26 à midi.
Projection du film "Sweetie" à 20h au Théâtre des Variétés
21 mai 2019 - 15h23
Psychologiquement et affectivement perturbée, Kay éprouve de profondes angoisses dans la vie. Son mariage avec Louis n’arrange que momentanément les choses. Le retour de sa sœur aînée, Sweetie, va bousculer l’existence du couple.
27e édition du World Stars Football Match à 19h au Stade Louis II
21 mai 2019 - 11h46
L’A.S. Star Team MC composée d’importantes personnalités du monde, dont le prince Albert II, président d’honneur de l’association mais aussi capitaine, rencontrera les pilotes de F1 de la Nazionale Piloti pour le traditionnel rendez-vous. Les bénéfices récoltés à cette occasion permettront d’aider des enfants en difficulté dans le monde.
Ciné-Club « Love, Simon » à 19h à l’Agora Maison Diocésaine
20 mai 2019 - 15h16
Simon a une vie normale. Mais il garde pour lui un grand secret : personne ne sait qu’il est gay. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante...
Monaco participe à la 129e session du Comité des ministres à Helsinki
20 mai 2019 - 10h45
Cette réunion s’est déroulée les 16 et 17 mai et a rassemblé les ministres des Affaires étrangères des 47 états membres du Conseil de l’Europe. A son issue, les ministres ont adopté une décision politique réaffirmant les droits et obligations de chaque Etat, dont la nécessité de mettre en place un dispositif d'action permettant de pouvoir réagir lorsqu’un état ne respecte pas ses obligations ou les principes fondamentaux défendus par le Conseil de l'Europe.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo