• Sport

Eugénie Le Sommer : « Je veux faire avancer les choses »

12 novembre 2018 - 17h26

Habituée à faire trembler les filets, l’attaquante de l’Olympique Lyonnais et de l’équipe de France devra être aussi précise et offensive au comité directeur de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), elle qui est récemment devenue la première femme élue à ce poste. Présente à Sportel, Eugénie Le Sommer explique que cette nomination ne lui fait cependant pas perdre de vue son objectif : remporter la Coupe du Monde, que la France organisera du 7 juin au 7 juillet prochain.

De vos débuts en 1994, à l’âge de cinq ans, à aujourd’hui, quels changements avez-vous perçu dans le football féminin ?

La place de la fille et de la joueuse a changé. Je ne dis pas que c’était compliqué, mais, à l’époque, nous étions regardées différemment. Tout simplement parce que nous étions des filles qui jouions au football. Aujourd’hui, j’ai toute ma place dans ce milieu, même s’il y a encore des barrières à faire tomber. On sait qu’il y a une équipe de France féminine et que le football est également un sport pour les femmes. Ce n’était pas le cas à l’époque. Je jouais avec les garçons et, chaque week-end, j’entendais : « Ah, ils ont une fille dans leur équipe ! » C’était spécial. Cela s’est dorénavant démocratisé.

Comment l’expliquez-vous ?

Par la médiatisation du football féminin. Aujourd’hui, une fille peut regarder des matches à la télévision et donc avoir envie d’y jouer. Personnellement, je n’en avais jamais vu quand j’étais enfant. Nous n’avions pas forcément de modèles. Je jouais parce que j’avais cela en moi, mais une fille qui souhaitait faire du sport ne se dirigeait pas vers le football.

Vous avez récemment été élue au comité directeur de l’UNFP, devenant la première femme à ce poste. Quelle importance revêt cette élection ?

Elle représente beaucoup. C’est déjà une grande fierté, un pas en avant aussi, car c’est une première et il faut le souligner. Je suis très heureuse, mais je n’ai pas envie que cela soit la seule raison pour laquelle j’ai été élue. Je veux montrer que j’ai ma place dans ce comité directeur, que j’ai beaucoup à dire et que je n’hésiterai pas à le faire. Je veux faire avancer les choses, pas uniquement le football féminin. Peut-être apporter une vision différente par rapport au football en général.

Cet été, la France organisera la Coupe du Monde pour la première fois de son histoire. Comment avez-vous réagi à cette annonce ?

C’est un rêve de pouvoir disputer cette compétition à la maison. Tout le pays commence à en parler. La Fédération met en place des actions en ce sens. Nous évoluerons dans de belles enceintes. Pour avoir de l’affluence au stade, les conditions doivent être bonnes. Le niveau sera relevé. J’espère que nous ferons un beau parcours avec l’équipe de France et que cette Coupe du Monde sera un grand tremplin pour le football féminin dans l’Hexagone et à l’international.

40 000 billets ont été vendus dès l’ouverture de la billetterie…

(Elle sourit) C’est la preuve que cette compétition suscite un intérêt et que les gens sont prêts à venir. C’est super. Ce n’est jamais évident de remplir les stades, surtout pour des matches sans l’équipe de France. Le mois de juin est encore loin, mais j’espère que le public sera au rendez-vous.

La pression grandit ?

Oui, j’en entends très régulièrement parler depuis le début de la saison. Que ce soit les médias, les gens que je croise dans la rue…

Qu’est-ce qu’ils vous disent ?

Que l’on doit gagner ! (Elle rit) Il y a aussi beaucoup de messages d’encouragement aussi. Les médias veulent s’y intéresser. L’on sait que cela prendra plus d’ampleur à l’approche du tournoi mais j’espère que cette pression sera positive et qu’elle agira comme une motivation supplémentaire pour aller le plus loin possible.

La Coupe du Monde sera diffusée en clair, puisque TF1 a acquis les droits pour une dizaine de millions d’euros. Une belle marque de reconnaissance ?

Totalement. Les droits télé du football féminin sont en augmentation, c’est une bonne chose puisque cet argent servira au développement, aux clubs… Il y aura forcément des retombées au niveau financier. L’argent, c’est un peu le nerf de la guerre. Cela permettra d’avoir de plus en plus de professionnalisation et, ainsi, d’améliorer encore le football féminin.

Vous imaginiez disputer une Coupe du Monde à domicile ?

J’ai grandi avec ce rêve, avec 1998 et la victoire des garçons à la maison. C’était formidable. Et là, c’est juste magique de pouvoir vivre cela. C’est une fois dans une vie… et ce n’est pas offert à tout le monde. Je mesure la chance que j’ai. Il y a encore du chemin, beaucoup de choses peuvent se passer ! (Elle tape du poing sur la table pour se porter chance)

Vous avez tout gagné en club, avec l’Olympique Lyonnais, mais toujours rien…

(Elle complète en riant) Avec l’équipe de France ! Il me manque ce titre avec les Bleues. Ce serait beau. Notre équipe a de la qualité et peut aller très loin. Il ne suffit pas de le dire, il faut le faire.

Parfois, un succès se joue sur des détails. Il faudra le provoquer, ce petit brin de réussite. Je suis persuadée que le public peut nous aider à gagner des matches en poussant l’équipe. C’est un supplément d’âme.

Vous allez réaliser votre rêve. Que diriez-vous à une fille qui souhaite jouer au football ?

Je lui dirais de foncer, de jouer, tout simplement. Le football est aussi pour les filles. J’ai envie de lui dire que le plus important est d’être heureuse. Et si cela passe par la pratique du football, qu’elle continue sans jamais écouter les gens qui lui diront le contraire.

Propos recueillis par Jérémie Bernigole

Photo ©DR

A lire aussi...

  • Sport

A un pas de découvrir le secret d’athlètes Kenyans

16 juillet 2019 - 10h30

Timothy Kipkorir Limo, alias Timo Limo, reconverti en préparateur physique et co-fondateur de The Heart of Kenyan Running, camp d’entraînement pour professionnels et amateurs, s’est déplacé en Principauté dans le…

Lire la suite
  • Sport

GP de Grande-Bretagne : la victoire d’Hamilton éclipsée par le duel Leclerc/Verstappen

14 juillet 2019 - 16h40

Le pilote Mercedes, qui courait sur ses terres lors de ce Grand Prix de Grande-Bretagne, s'est aisément imposé avec plus de 20 secondes d'avance sur son coéquipier Valtteri Bottas. Pour…

Lire la suite
LIVE !
Atelier Lego à la Bibliothèque Caroline demain
16 juillet 2019 - 08h30
Animation gratuite et sur inscription pour les enfants à partir de 6 ans de 16h à 17h30.
CREM offre des places pour les répétitions des concerts au Palais
16 juillet 2019 - 08h00
Direction, Alain Altinoglu, Mezzo-soprano, Nora Gubish.  10 places sont offertes et réservées au membre de CREM. Rendez-vous demain dans la cour d’honneur du Palais à 20h30.
MC Summer Concert ce soir au Sporting à partir de 19h
15 juillet 2019 - 12h09
Les places gratuites sont à retirer au Grimaldi Forum, de 10h à 20h (deux billets par personne). Le concert est réservé aux jeunes Monégasques, résidents ou scolarisés en Principauté, âgés de 13 à 25 ans. Un justificatif sera demandé lors du retrait des places et à l’entrée du concert (carte d’identité monégasque, carte de résident ou carnet de correspondance). A la fin du concert, deux bus de la CAM feront des rotations au départ de la Salle des Etoiles en direction du Jardin exotique et de Saint Roman.
Atelier à quatre mains parents/enfants demain
15 juillet 2019 - 09h08
Animation gratuite et sur inscription, organisée de 10h à 11h à la Ludothèque.
Les Petits Chanteurs de Monaco au Royaume-Uni
14 juillet 2019 - 13h20
L’ambassade de Monaco au Royaume-Uni a accueilli, en début de mois  à Londres, les Petits Chanteurs de Monaco qui entamaient leur tournée de concerts sur le territoire Britannique. Le chœur s’est produit par autorisation spéciale à la Chapelle Royale de St. Peter-Ad-Vincula de la Tour de Londres, puis à l’Eglise Helvétique de Londres en présence de plusieurs ambassadeurs et membres de la communauté diplomatique londonienne. Les Petits Chanteurs poursuivront leur tournée par un concert à Notre Dame de France, leur troisième et dernière représentation dans la capitale, avant de prendre la route pour le nord de l’Angleterre et l’Ecosse.
Festival International d’Orgue à 17h à la Cathédrale
14 juillet 2019 - 13h16
Programme : Orgue à quatre mains et quatre pieds.
Soirée de Gala Russe
13 juillet 2019 - 15h48
Dès 20h au Yacht Club avec le guitariste Didula.
The Beach Boys à la Salle des Étoiles à 20h30
13 juillet 2019 - 10h20
Le groupe se produira dans le cadre du Sporting Summer Festival, à l’occasion de la soirée Fight Aids.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo