• Extension en mer

2018, entrée dans la phase visible

9 janvier 2018 - 9h19

L’année 2017 marquée par des travaux préparatoires principalement sous-marins vient de s’achever avec l’arrivée du fallpipe vessel Simon Stevin. Un navire impressionnant (voir pages suivantes) qui, à la charnière de cette fin/début d’année laisse augurer un calendrier 2018 marqué par de spectaculaires opérations.

C’est avec un peu de retard que les opérations de dragage touchent à leur fin. En cause les nombreuses contraintes environnementales, certains effets du chantier étant prévisibles et prévus, d’autres apparaissant avec l’expérience d’un projet sans précédent. Au rang de cette seconde catégorie, à titre d’exemple, en est-il des plages horaires des dernières phases de dragage. Initialement programmées de six heures du matin à une heure le lendemain, ces dernières se déroulent désormais en grande partie de manière nocturne. Explication. La période hivernale, marquée par une luminosité plus faible a conduit les équipes de Bouygues TP Monaco à vouloir conserver exempte de toute turbidité la plage horaire de 10 à 15 heures afin de laisser cette période d’ensoleillement maximal profiter au mieux à la faune et la flore marines, notamment à la posidonie. Dès lors, la drague aspiratrice en marche (voir numéro précédent) achèvera sa mission vers la fin janvier et non mi-décembre comme cela avait été projeté.

Début de la pose du remblai

Dès la fin de l’année écoulée, le plan d’eau a vu l’arrivée du monumental Simon Stevin, un navire de type fallpipe vessel de près de 200 mètres de longueur (142,50 mètres pour la drague aspiratrice en marche). Son rôle, expliqué dans les détails en pages suivantes, consistera à préparer l’arrivée des caissons, 18 au total, destinés à constituer la ceinture périmétrale du projet. Selon le planning prévu, le Simon Stevin entamera son travail par la partie Sud du projet. Libérant cette partie du chantier vers la mi-mars pour officier sur la partie Nord, il permettra aux premières opérations de vibrocompaction de débuter sur la partie ainsi remblayée, au Sud. Cette vibrocompaction sera réalisée par un bâtiment de taille nettement plus modeste, le Filippo appartenant à la société italienne Sales. Elle consiste en l’introduction de gigantesques aiguilles d’une cinquantaine de mètres de longueur pour traverser la couche d’eau, jusqu’à 20 mètres par endroits, dans un remblai atteignant 30 mètres d’épaisseur.

La Mimar Sinan de retour

Ayant déjà opéré lors des phases de dragage, la Mimar Sinan refera apparition au mois de février dans le cadre d’une mission consistant à draguer le reste des sédiments côté Larvotto, notamment à l’emplacement de l’ancien émissaire désormais déplacé. Elle s’attaquera ensuite au retrait des enrochements d’une blocométrie de 6/10 tonnes prévu en janvier mais ayant pris un peu de retard en raison de la présence de la drague aspiratrice en marche. Car l’une des spécificités et, surtout, des problématiques d’un tel projet réside dans la coexistence des différentes activités, notamment en termes de manœuvres des navires.

 

© GOK

 

Ultimes étapes de préparation du remblai

Fin février à mi-mars, la Sales aura également recours à un bâtiment spécifique pour déposer du granulat, 50 000 tonnes au total provenant d’Italie, côté Larvotto. La géologie sur ce site étant différente et plus délicate, il convient donc de stabiliser et de conforter les fonds par le recours à la technique dite des colonnes ballastées, un procédé développé à la fin des années 50 et permettant de réduire la compressibilité d’un sol. Vers la fin mai, un autre acteur fera son apparition, la Saipem qui se chargera de l’écrêtage du remblai posé par le Simon Stevin afin de le lisser et avant de procéder à la finition : mise en place d’un granulat assez fin puis réglage à l’aide d’un niveleur sous-marin pour préparer la venue des caissons.

Caissons en attente

Initialement prévu pour une livraison en avril, puis en juin, le premier des 18 caissons de ceinture arrivera finalement en principauté vers mi-juillet. En effet, si la production de chacune des unités sur le site du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) suit son cours très précisément selon le calendrier prévu, les menus reports connus en principauté ont conduit à retarder quelque peu la livraison. Avec une problématique supplémentaire, le stockage des caissons en attente. Que faire des caissons prêts à Marseille, étant rappelé que le volume de chacun d’eux nécessite une place conséquente dans le GPMM ? « Nous avons travaillé avec le Grand Port Maritime de Marseille dont les autorités ont déjà trouvé une solution partielle. Il ne nous manque plus qu’un emplacement », se félicite Christophe Hirsinger, directeur de Bouygues TP Monaco.

Calendriers imbriqués

La pose des caissons, s’effectuant au rythme d’un par mois à partir de mi-juillet, laissera un passage ouvert dans la ceinture pendant quelques temps. En effet, pour mettre en oeuvre les différents remblais techniques situés à l’intérieur de cette ceinture, il conviendra de pouvoir faire entrer des navires. Il s’agira de bâtiments cinq à six fois plus petits que le fallpipe vessel. Un véritable ballet qui se poursuivra en novembre par le début des opérations, toujours à l’aide de différents navires, d’enlèvement des enrochements de la carapace actuellement sise le long du rivage.

Visibilité accrue

Ainsi, l’année 2018 s’achèvera avec, à son actif, nombre d’opérations d’envergure. Surtout elle se caractérisera par la possibilité, pour l’observateur, de mieux visualiser l’avancement des travaux puisqu’à la charnière des années 2017 et 2018, la majeure partie des opérations sous-marines trouveront leur suite dans des phases visibles depuis la Terre, rendant, à n’en pas douter, les travaux bien plus spectaculaires.

Georges-Olivier Kalifa

Photos : © GOK

A lire aussi...

  • Extension en mer

Pose d’un caisson stratégique

1 avril 2019 - 16h16

Le caisson dit C8 de l’extension en mer du territoire monégasque a été posé samedi 30 mars. Un caisson particulier à deux titres. Tout d’abord parce que, contrairement à ce…

Lire la suite
  • Extension en mer

Record européen dans le cadre de l’extension en mer

5 mars 2019 - 15h56

La pose de deux émissaires dits R280 et EP Extension par l’entreprise Trasomar est actuellement en cours dans l’anse du Portier. Jouant le rôle d’exutoire de la chambre destinée à…

Lire la suite
LIVE !
Le Prince reçoit le chef indigène brésilien Raoni Metuktive aujourd’hui
23 mai 2019 - 14h40
Raoni Metuktive a entamé une tournée européenne dans le but d’alerter sur la situation préoccupante de l’Amazonie et des communautés autochtones du Brésil concernant la pression croissante des industries forestières et agroalimentaires. Le Souverain a accepté de recevoir le chef indigène afin d’exprimer son soutien dans le combat pour la préservation de l’Amazonie et la lutte contre la déforestation.
Séances d’essais du 77e Grand Prix
23 mai 2019 - 09h24
Le circuit sera ouvert au public à partir de 19h30.
OMS, Monaco participe à la 72e Assemblée mondiale de la Santé
22 mai 2019 - 15h04
Le thème du débat général de cette année est « la couverture sanitaire universelle : ne laisser personne de côté ». La délégation monégasque a évoqué les actions menées par le gouvernement afin d’atteindre l’objectif d’une couverture sanitaire universelle au niveau mondial. Cette assemblée devra adopter le Programme-Budget 2020-2021 de l’organisation, aligné sur les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030.
Victoria Silvstedt au Grand Prix
22 mai 2019 - 10h54
L’association « les Anges gardiens de Monaco » organise une vente caritative du jeudi 23 au dimanche 26 mai à la rue Princesse Caroline. Les panamas à 20€ seront autographiés par la célébrité suédoise, ambassadrice de l’association le dimanche 26 à midi.
Projection du film "Sweetie" à 20h au Théâtre des Variétés
21 mai 2019 - 15h23
Psychologiquement et affectivement perturbée, Kay éprouve de profondes angoisses dans la vie. Son mariage avec Louis n’arrange que momentanément les choses. Le retour de sa sœur aînée, Sweetie, va bousculer l’existence du couple.
27e édition du World Stars Football Match à 19h au Stade Louis II
21 mai 2019 - 11h46
L’A.S. Star Team MC composée d’importantes personnalités du monde, dont le prince Albert II, président d’honneur de l’association mais aussi capitaine, rencontrera les pilotes de F1 de la Nazionale Piloti pour le traditionnel rendez-vous. Les bénéfices récoltés à cette occasion permettront d’aider des enfants en difficulté dans le monde.
Ciné-Club « Love, Simon » à 19h à l’Agora Maison Diocésaine
20 mai 2019 - 15h16
Simon a une vie normale. Mais il garde pour lui un grand secret : personne ne sait qu’il est gay. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante...
Monaco participe à la 129e session du Comité des ministres à Helsinki
20 mai 2019 - 10h45
Cette réunion s’est déroulée les 16 et 17 mai et a rassemblé les ministres des Affaires étrangères des 47 états membres du Conseil de l’Europe. A son issue, les ministres ont adopté une décision politique réaffirmant les droits et obligations de chaque Etat, dont la nécessité de mettre en place un dispositif d'action permettant de pouvoir réagir lorsqu’un état ne respecte pas ses obligations ou les principes fondamentaux défendus par le Conseil de l'Europe.
VIDEOS

Pouce La Vie #2

RetourEnImages Le concert #PouceLaVie2 a rassemblé plus de 200 personnes 🥁 Une belle réussite pour la Fondation Flavien qui a levé à ce jour 500 000 ...

2 avril 2019 - 16h05

La Gazette de Monaco Immo